Voyage au Japon - 日本旅行

De Beppu à Aso

On Monday 3rd June 2013

Aujourd'hui, il y a un détail que j'avais oublié, prendre un billet pour me rendre à Aso en bus. Heureusement, ce n'était pas nécessaire, il faut juste arriver à l'heure.

Les bus longues distances ont l'air de fonctionner comme les autres, sauf qu'il y en a beaucoup moins. J'ai donc du partir à 8:11 pour 3 heures bus en direction de la gare d'Aso (2 900¥). Je n'ai pas de JR Pass, c'est ce qu'il y a de plus économique.

Le trajet est un peu chiant. Je n'ai pas assez dormi la veille, de plus à cause de la brume le paysage était masqué durant de longs moments. Une fois que j'arrive à Aso, le temps reste nuageux, mais bien plus éclairci. Arrivant 5 heures environ avant le ckeck-in, je pose mes valises. La gérante vient quand même me passer une carte. Il faut dire que je n'avais pas prévu d'arriver si tôt, ni d'aller sur Aso tout de suite. Elle me conseille Aso-jinja (阿蘇神社) et puis une boutique qui se nomme « etu ». Je me dis: « pourquoi pas ».

Je galère un peu à trouver l'arrêt de bus alors que c'est ultra simple (quand on le sait), et je pars pour le sanctuaire. À l'intérieur, une mariée se prépare pour la photo. Et bien, j'en aurais vu. Je regarde un peu et je continue mon tour dans les boutiques touristiques pas franchement intéressantes. J'ai un peu faim, je m'arrête manger une gourmandise avant d'aller voir etu par curiosité et j'ai bien fait.

Il s’agit d'une brocante, et à côté un café brocante avec un menu à moitié en français, le Tien Tien, mais bourré de fautes. Par curiosité, je rentre voir, et vois que tout vient de France, même les livres. La gérante m'aborde et me demande d'où je viens. Elle parle un peu français, y ayant passé un peu de temps par le passé. Mais avec elle un Français, Sébastien, pas vraiment en forme, qui fait l'effort de se lever pour me voir. Je passe l'après-midi avec eux après avoir signalé que le menu est truffé d'erreurs. On l'a corrigé, puis nous nous sommes rendus dans un autre sanctuaire, Kokuzō-jinja (国造神社), où il y aurait vraiment eu une divinité venue à cet endroit. Je pense que je n'ai pas tout compris. J'ai l'honneur d'avoir un petit cours sur : comment rentre dans un sanctuaire. À côté, une souche d'un très très vieil arbre ayant pris la foudre. C'est impressionnant.

Sur le trajet, Sébastien m'explique deux-trois trucs sur le Japon, qu'il connaît bien, et sur Aso. Ainsi que la raison du pourquoi il y a des glissements de terrain visible un peu partout. L'an dernier dernier, il y a plu durant 2 mois et les sols n'ont pas supporté une telle quantité d'eau. Visiblement, il y a eu des morts et beaucoup de casse. Les glissements sont très visiblement sur certains pans de montagnes littéralement dévastés.

On retourne au Tien Tien où je discute jusqu'à ce que je doive partir pour prendre le dernier bus. Après coup, je pense que j'aurais du reste un peu plus longtemps, quitte à rentrer à pied.


Je rejoins finalement ma guest house pour faire le ckeck-in. Je pensais aller au sentō (bain public) juste à côté, pas de bol, il est faire les premiers et troisièmes lundis de chaque mois. Ça sera pour demain.

Categories:
By Zéfling, the 05/06/2013 at 15:31:18
The ticket was read 149 times, with 1 comment posted.

1 comment posted

By fougère, the 06/06/2013 at 07:40:26
Member

ben alors tes pieds vont mieux? t'en a pas donné des nouvelles...

Write a commentary