Voyage au Japon - 日本旅行

Yakushima #3 : Les brumes de Tenmon

On Saturday 8th June 2013

Cette fois, je me rends dans les forêts de cèdres : Yakusugi Land (屋久杉ランド / 300 ¥) et pour s'y rendre il y a n'a pas 36 solutions : un bus pour aller, un bus pour revenir à ne surtout pas rater. Il n'y a deux voyages par jours.

Aujourd'hui, j'ai pris le passe illimité pour 2 jours à 3000 ¥. En fait, c'est déjà moins cher que tous les trajets que j'ai faits aujourd'hui. J'en aurais eu pour ~3 500 ¥).

Ouais, bah... Les prévisions météo, c'est un peu n’importe quoi. Hier, il devait pleuvoir, je n’ai pas vu une goutte. Aujourd’hui, il devait pleuvoir à partir de 16h...En fait, c'était de 10h à 16h. Pourtant je l'ai regardé le matin pour le jour même.

Après une demi-heure de bus, j'arrive à Gochomae (合庁前) où l'on me remet mon ticket avant d'entrer dans le second bus. Une heure de montée sur une route similaire à celle du Shiratani Unsuikyou, sauf que plus on monte plus la brume s'installe... et la pluie avec. Arrivée à l'entrée, il pleut des cordes et ça ne va pas cesser une seconde, ce qui est particulièrement chiant pour prendre des photos et même profiter des lieux.

Comme je le disais hier, les heures de bus sont contraignantes, car il n'y a qu'un intervalle de 4 heures, si l'on veut voir Kigensugi (期限杉) ou 5 heures si l'on ne veut pas s'y rendre. J'avais envie de le voir... mais je voulais aussi tout voir, y compris le Tachudake (太忠岳 / 1497 m).

Le trajet le plus long est annoncé à 150 minutes, mais quand je vois les distances, je me dis que c'est n'importe quoi. Je me dis qu'aller voir Tachudake n'est peut-être pas impossible. Sauf que ça rajoute 5 km au trajet de 3 km de base. Je me lance. Quand je vois le temps que je mets pour arriver à 1km avant le point culminant, je préfère capituler. Quasiment, un 1 heure pour faire 1,7 km : ça glisse, j'ai les pieds complètements trempés, mais pas seulement, car ça grimpe comme ce n'est pas permis et plus je monte plus le brouillard s'épaissit. Ce n'est pas amusant, ça ressemble même plus à un enfer. Rebrousser chemin (redescendre) me prend bien moins de temps, mais il me reste tout de même qu'un peu plus d'une heure pour faire le reste... ce qui va me prendre, une demi-heure. À la fin, il pleut tellement que même les lieux les plus beaux sont énervants à franchir. C'est bien dommage.

Pour le trajet, j’ai fait : 1, 2, 3, 4, 7, 11, 14, 15, Tenmon, 15, 16, 12, 11, 7, 8, 9, 5, 6.

Je retrouve un groupe de Japonais, à qui je vais me joindre pour aller voir Kigensugi, un cèdre énorme qui aurait 3000 ans : un des vieux sages de la forêt. Oui, les arbres qui dépassent de loin les 1000 ans sont assez nombreux, mais celui-là est particulièrement énorme et vivant. J'ai vu des souches aussi grosses, mais celui-là vaut le détour. Il n'est pas bien haut, mais vraiment imposant. Ce point noir reste qu'il fait sacrement froid, ce qui ne donne pas envie de s'éterniser.

Le bus du retour est un peu plus chiant. Autant pour l'allée, la connexion entre les deux bus est immédiate, aucune attente ; autant pour le retour, ce n’est pas du tout pareil, il faut attendre environ 25 minutes, c'est moins cool.

Je rentre, m'arrête acheter à manger. Il ne pleut plus, mais je n'ai pas le courage d'aller faire autre chose. J'ai les pieds dans un sale état à cause de l'eau et du froid.

Categories:
By Zéfling, the 09/06/2013 at 14:41:02
The ticket was read 117 times, with 0 comment posted.

No comment

Write your below.

Write a commentary