Voyage au Japon - 日本旅行

  • Home
  • May 2013
  • Matsuyama #2 : Du château sur la colline aux bains de Chihiro

Matsuyama #2 : Du château sur la colline aux bains de Chihiro

On Tuesday 28th May 2013

Pas trop en forme... Je pensais juste flâner un peu et voir le château sur la colline... Il a moins plus que ce que j'imaginais, ce qui m'a permis de me balader dans pas mal de lieux.

Je pars pour Ōkaidō (大街道), la rue marchande, pour voir ce qu'il y a, et s'il a pas un yuru-chara (ゆるキャラ) sympa (site qui les références). Je ne connaissais pas le mot jusqu'à hier, maintenant je le vois partout... comme c'est étrange. Il y en a quelques-uns, mais franchement c'est vendu cher ici. Je n'en avais pas trouvé à Takamatsu... Ou, j'ai mal cherché. Je n'ai rien pris, trop cher, et pas vraiment kawaii. En tout cas, je commence à le voir que la mikan (みかん / mandarine) est le fruit de la région, j'en voir partout à toutes les sauces.

Après ça, je me dirige vers le château, en passant par le jardin qui se trouve au pied de la colline : Ninomaru-teien (二の丸庭園). Ce n'est pas bien cher (100¥), il s'agit d'un élément du château. J'y reste un moment. Il faut dire que comme dit plus haut, ce n’est pas trop la forme. Au passage, je vois un couple de jeunes mariés, la mariée à un superbe kimono blanc. Cette fois, impossible de prendre une photo. Je sens avec insistance de la part des photographes que cela serait malvenu. Je regarde, et rien d'autre.

Je pars vers le château, et prends la direction qui pointe de la forêt... et là je n’ai rien compris, je me suis retrouvé sur un chemin sans indiction... Curieux, je suis tout de même monté jusqu'au pied du château. Belle vue sur le rempart, mais pas d'entrée. Je finis par la trouver en faisant le tour.

Le château de Matsuyama (松山城 / Matsuyama-jō) est assez sympa à visiter (500¥), très différent de celui que j'ai vu à Kyōto, avec tout ce qu'il faut pour défendre le lieu d'une attaque ennemie. Un vrai château fort en somme, qui ressemble sur certains points à ceux que l'on a en Europe, avec plus de bois.

Je sors et je prends un truc à manger. Un vrai repas composé de sucrerie. (rires, parfaits pour la santé) Un zenzai (善哉) composé d'azuki, de mochi, de patate douce et d'un truc non identifié pas très bon. Excepté le dernier truc, c'est super bon.

Je repars en direction du Shinonome-jinja (東雲神社), où il n'y a personne.

La pluie commence à tomber plus fortement. Je regarde la carte et je pars vers le musée le plus proche qui se trouve au pied de la montagne : Saka no Ue no Kumo (坂の上の雲 / 400¥) qui a une forme triangulaire sur 3 étages. Le musée est dédié à une série de roman historique du même nom. Comme d'habitude, photo interdite, en plus rien en anglais et franchement j'ai lutté, pour ne pas comprendre grand-chose en japonais... Comme la pluie de tombe à saut, je reste prendre un truc : un café au lait, franchement pas terrible. Le ticket que l'on vous donne vous donne juste accès au café, visiblement réservé aux visiteurs ayant payé (sinon je ne vois pas à quoi il sert ou je n’ai rien compris). En tout cas, j'ai trouvé ça peu naze comme concept.

En sortant, un guide m'attrape... (il n'aurait pas pu le faire avant que je sorte !) Il m'amène à un second lieu, Bansui-sō (萬翠荘), une ancienne bâtisse dessinée par KIGO Shichisō (木子 七郎). Il l'a fait construire après avoir fait ses études en France... et ça se voit. Belle inspiration renaissance et Versailles pour l'intérieur, me dit le guide. Ça y ressemble fort. L'étage est en accès payant (300¥), je n'y vais pas. Je le laisse et je pars vers le Dōgo-kōen.

Je ne retourne pas dans le parc. Je me rends juste au Ishite-ji (石手寺), 51e des 88. Ce temple est gratuit, avec pas mal de trucs à voir. Il y a sur un musée qui m'a posé pas mal de problèmes : c'est ouvert, personne à l'entrée, personne à l'intérieur, mais l'entrée annoncée à 200¥. J'ai cherché de l'aide, mais la vieille femme à qui je pose mes questions parle un japonais totalement incompréhensible... J'ai trouvé un couple de personnes âgées à qui j'ai posé mes questions et qui ont cherché à m'aider. Eux aussi n'ont rien compris. Finalement, je suis entré brièvement et gratuitement, avec une explication sur la fameuse pierre à y voir, qui n'est qu'un petit caillou, et non une grosse pierre comme nous nous attendions à voir... Ça restait tout de même un peu bizarre tout cela. Un peu dérouté, je reviens sur mes pas.

Arrivé au Dōgo-onsen (道後温泉), un truc me turlupine, tout le monde à un panier... je me demande s'il est obligatoire... parce que vendu 3000¥, ce que je trouve exorbitant. Je finis par trouver de l'aide auprès d'un couple franco-japonais, un peu bizarre, qui me dit qu'il a savon et shampoing à l'intérieur. Ce qui n'est pas tout à fait vrai, seulement dans le bain spécial. Pour la serviette, il est préférable d'en avoir une. Je n'en ai pas, mais je décide de rentrer. Pour le fun, je prends la formule la plus chère : 1 500¥ (formule Tama-no-Yu privée (玉の湯3階個室) privée, ou pour moi la formule Bocchan (坊っちゃん)). On me fait monter au dernier étage et on me passe un yukata (浴衣) avec de grues. Une femme me guide en suite vers chacun de bains auxquels j'ai le droit. Au bout du troisième, je transpire tellement que je capitule, même l'eau froide n'y fait plus rien. Dans la pièce privée, on m’apporte un thé vert (et un bon) et des dango (団子). Très bon, cependant j'en aurais voulu un peu plus. Alors que je pensais partir, on m'annonce que je peux visiter la partie réservée à la famille impériale, presque jamais usitée. J'ai même le droit de voir leurs toilettes. (rires) Le plus marrant dans cette histoire, c'est qu'une fois que j'ai tout fait, la femme qui me guidait me demande d'où je viens, puis me passe le guide du Dōgo-onsen en français, avec toutes les explications que je cherchais avant d'entrer... C'était bien la peine.

Je finis la journée en passant par le Isaniwa-jinja (伊佐爾波神社), qui est juste à côté de là où je loge.

Bon, tout ça m'a donné envie d'acheter un yukata.

Categories:
By Zéfling, the 29/05/2013 at 02:17:43
The ticket was read 145 times, with 3 comments posted.

3 comments posted

By fougère, the 29/05/2013 at 09:59:46
Member

hey comment ça te va bien le kimono ;)

bises

Sève

By Zéfling, the 29/05/2013 at 12:45:42
Avatar
Administrator

Je voulais en acheter un, mais les boutiques où je me suis rendu : uniquement des modèles féminin, ou alors un choix ridicule de modèles bien moches. Je pense que je retenterais ma chance à Beppu.

Ps : t'es pas obligé de signer tes commentaires, tu ne le fait pas sur Facebook. ;)

L'homme est le plus inhumain des animaux.
By fougère, the 29/05/2013 at 13:05:43
Member

ze fais ce ke ze veux :p lol..

par contre: oui très bonne ide d'achat ;)

Write a commentary