Voyage au Japon - 日本旅行

Nara #3 : Trésors sous le pluie

On Sunday 19th May 2013

J'avais prévu d'aller à Asuka (飛鳥), mais quand j'ai vu la météo, j'ai reporté cela à demain. J'en ai profité pour aller voir des temples que l'on m'a conseillés... cependant, à midi la pluie est venue gâcher cette belle journée.

Je suis parti, et pour retourner à la gare JR de Nara direction Hōryū-ji (法隆寺). 1,5 km pour s'en rendre à pied, un beau soleil. Pas de problème. Le temple est grand, mais un peu cher (1000¥). La visite est séparée en 3 zones, dont une dans un musée rassemblant un ensemble de trésors nationaux de l'ère Asuka et Nara vraiment magnifiques. Les bâtiments sont aussi pour certains très anciens.

Le Chūgū-ji (中宮寺) jouxte le temple, et l'entrée n'est pas comprise dans le lot (500¥)... pour ne pas voir grand-chose : un seul temple avec 3 statues en son sein.

La pluie est arrivée, et j'ai tout de même continué mon tour des temples de la zone. Je suis allé jusqu'au Hōrin-ji (法輪寺 / 500¥) qui n'est pas grand-chose si ce n'est un musée dans une salle du temple. Intéressant, mais un peu cher.

Cela tombe de plus belle, mais j'ai tout de même continuais jusqu'au Hōki-ji (法起寺 / 300¥). Un petit jardin à voir. J'y suis resté un moment, pour profiter du lieu et surtout d'être à l’abri. Le lieu est surtout intéressant pour sa valeur historique.

J'en avais marre de la flotte, j'ai rebroussé chemin en faisant un petit détour par Ikaruga-jinja (斑鳩神社).

Je suis resté manger un tenpura-udon (天ぷらうどん) dans un restaurant. En sortant, après 20 mètres sous la pluie, un homme sort de sa voiture pour me demander si je vais à la gare et me propose de m'y emmener. J'accepte. Il me dit être en jour de repos et rendait dans un [i]manga-kissa[/i] (マンガ喫茶). En tout cas, agréable surprise sous ce temps pourri.

De retour à Nara, malgré la pluie qui continue, je suis tout de même décidé à retourner voir Kasuga-taisha (春日大社) fermé quand j'y étais passé la veille. C'est rare, mais celui-là est payant (500¥) pour voir l'ensemble des bâtiments et toutes les lanternes. Il y en a vraiment partout, c'est plutôt joli malgré le temps exécrable.

Les chaussures trempées, je retourne dans la galerie commerçante pour la parcourir et je me suis rendu compte que c'était tout de même bien plus cher qu'à Kyōto ou Ōsaka. Ensuite, je suis rentré. La logeuse me propose sa machine à faire sécher les chaussures. C'est bien ça, je veux la même.

J'ai fini la soirée avec un couple de Français à manger des yakitori (焼き鳥) dans un établissement très animé.

Categories:
By Zéfling, the 22/05/2013 at 01:04:33
The ticket was read 246 times, with 2 comments posted.

2 comments posted

By Adelio, the 22/05/2013 at 09:30:37
Avatar
Member

Toujours impressionné par l'hospitalité des japonais et cette chance que tu as. ^^
Sinon, si un jour, tu peux faire des photos de la sécheuse à chassures ( juste pour par curiosité) je suis preneur. :P

By Zéfling, the 22/05/2013 at 12:20:35
Avatar
Administrator

Trop tard pour la sécheuse, je n'y ai pas pensé.

Et je pense que j'ai un peu de chance. Puis, il y a un intérêt à avoir un minimum de japonais, c'est que je peux un peu parler avec la personne qui est aussi à l'aise que moi en anglais, même si j'ai réussi à tenir tout une soirée (repas compris avec une américaine qui ne connaissait ni le français, ni le japonais).

働いたら負け。

Write a commentary