Article

Jeu vidéo : “Attōteki Yūgi Mugen Souls” vers l'infini

Saturday 28th April 2012

圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ
Attōteki Yūgi Mugen Souls

Cette fois j'ai dû attendre de tout avoir, il faut dire que l'expéditeur, Nippon-Yasan avait oublié le visual book en bonus de l'édition limitée. Très pro, ils me l'ont envoyé sans même me poser de questions. Bref, ça doit bien faire 2 semaines que j'ai Mugen souls, encore un jeu de Compile Heart avec leur moteur 3D tous pourris. Ouais, autant le dire, ça serait encore une fois à peine du niveau de la PS2 et encore je trouve que ça rame. Pire, j'ai eu le droit à plusieurs plantages... Mais pourquoi y joue-je donc ? Bha, ça me fait marrer. Et ce dernier est encore plus exagéré que les Neptune, avec des personnages encore plus stéréotypés et moe. Pire, ils sont aussi détournés quelques points classiques du J-RPG avec une limite de niveau, non pas à 99, mais 999 et des coups dont je suis encore loin d'être à la limite celle-ci tant vers l'infini. (Dans les faits c'est faux, mais la limite est tellement haute que ça devient compliqué de lire les chiffres.)

圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 1 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 2 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 4 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 6 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 7 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 8 -

Comme les autres jeux de Compile Heart en ma possession il s'agit d'un mélange de J-RPG et de visual novel. Pour ce dernier point, ce qui est appréciable c'est que presque tous les dialogues sont doublés, il y a juste quelques scènes secondaires qui ne le sont pas... Mais aussi les très, trop nombreux tutoriels. D'ailleurs, il y a tellement de possibilités que j'ai fini par m'y perdre. On y retrouve tout de même quelques points qui pourraient rappellent Neptune. Notamment les airs de combat et les airs de déplacements. Par contre, pour ces dernières, c'est plus dynamique. Les attaques spéciales (ultra récurrente) et ennemies peuvent être écourtées : ça évite de se retaper des centaines de fois les mêmes animations. On finit par un peu abuser de R2 et ne plus voir grand-chose des combats.

C'est un jeu qui risque de ne pas plaire rien qu'à cause de son côté fan service un peu trop exagéré, mais aussi de son côté relativement répétitif. Une fois que l'on voit qu'un schéma fonctionne bien, j'ai tendance à le répéter. Surtout que les niveaux montent vite... très très vite. Je ne connais aucun RPG où buter un bossé vous fait gagner 10 niveaux d'un coup. Au bout d'une dizaine d'heures de jeu j'ai déjà des personnages au niveau 40 sans vraiment chercher à monter ceux-ci. La progression est plutôt constante, mais hélas on arrive très vite à être beaucoup plus fort que les ennemis d'une zone, si on ne l'est pas déjà en arrivant dans une nouvelle.Il faut donc attendre des monstres parfois beaucoup plus fort pour rendre les combats plus intéressants jusqu'à ce qu'on trouve l'attaque qui rase une zone en un tour. Finalement, il n'y a vraiment que certains boss qui donnent un poil de challenge. Mais c'est très inégal... Certaines sont très forts et d'autres lamentablement faibles. Ça reste parfois assez cohérent avec le scénario... Pour l'instant, la zone qui me semble la plus intéressante c'est la « Mugen Shitsu » (ムゲン室 / pièce de l'infini), mais c'est aussi celle qui fait gagner de l'exp de manière indécente.

圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 1 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 2 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 3 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 4 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 5 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image 6 -
Plus d'image...

L'histoire de Mugen Souls est assez simple. Chouchou Infinite (シュシュ・インフィニット), qui se prétend être une zettaishin (絶対神 / divinité absolue), veut conquérir les sept mondes (qui reprennent les jours de la semaine). Elle a avec elle quelques personnes qu'elle a enrôlée en tant que serviteurs (c'est plus des compagnons que de vrais serviteurs). Sa première conquête est d'avoir récupéré un vaisseau, le G Castle. C'est celui de Rute (リュート) qui tombe amoureux de la petite divinité et devient prêt à tout pour la suivre. Elle est aussi accompagnée d'Artis (アルティス), une archange, qui se prétend être une démone malveillante, et suit Chouchou dans le but d'accomplir de mauvaises actions. Elle pense qu'en suivant celle qui veut asservir les mondes les occasions ne manqueront pas, malheureusement ses désirs et son caractère ne semblent pas correspondre. Chouchou se lance à la conquête des mondes et montre rapidement que ses paroles ne semblent pas totalement dites en l'air. Elle est réellement capable d'asservir n'importe quoi si elle le désire.
Elle a aussi la particularité d'avoir 8 personnalités en comptant celle de bases : égoïste, sadique, masochiste, enfantine, énergique, taciturne, pure et tsundere. Ces personnalités seront utilisées pour asservir les mondes et aussi pour convaincre ses adversaires. Pour chaque monde, elle doit prendre sous son aile le héros et le démon, qui ne semblent pas toujours correspondre à l'idée que l'on peut s'en faire. De fait, au bout d'un moment, l'équipe de Chouchou devient grande, et le choix de personnage en devient de plus en plus intéressant. Déjà en choisissant la personnalité de Chouchou ça donne des trucs assez marrants dans les combats.
Le voyage de monde en monde se fait à bord du G Castle, un navire spatial festif, qui comporte un rotenburo car Chouchou adore les onsen, ce qui va donner quelques scènes quelque peu osées entre chaque chapitre. Le vaisseau a vraiment des allures de fête foraine comme si ce n’était pas assez n'importe quoi.

圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 1 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 2 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 3 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 4 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 5 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 6 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 7 - 圧倒的遊戯 ムゲンソウルズ - image perso 8 -
Plus d'image...

Bref, c'est moche du côté du la 3D, pas super original et ça ressemble une sorte de pot-pourri d'un tas d'idée reprise d'autres jeux qui n'ont probablement rien à voir avec avec le RPG : comme pouvoir habiller ses personnages... (Ça fait monter les stats.) Le jeu est comme toujours trop accès visual novel, mais pire certaines scènes où une illustration aurait été la bienvenue sont laissées à notre imagination. J'aurais bien aimé voir comme Chouchou réussir à faire certaines actions qui semblent du domaine de l'impossible. En fait, j'ai plus l'impression que le jeu tient la route, car rien ne semble sérieux, même les « grands méchants » de l’histoire sont abusés. Il y a certains points que je n'ai pas vraiment exploré : les quêtes (ça a pas l'air mieux que celle de Neptune), la création de personnage (qui me semble un peu inutile) ou encore les moe-goroshi (萌え殺し / meurtre moe) et cristaux qui ont l'air d'être une bonne idée, mais finalement assez chiantes à utiliser.

Images moe :
This content may be disturbing to some viewers. By default, it’s not accessible. Login it, if you wish override this restriction.

5 comments posted

By Zéfling, the 15/05/2012 at 01:06:01
Avatar
Administrator

Je note que la mise à jour 1.02 du jeu à rendu le jeu un poil plus fluide sur les « cartes » (c'est largement moins chiant). Je pense qu'il n'y a pas que cela de corrigé... Il faudra que je cherche un change log.

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
By Satomi, the 11/10/2012 at 14:33:36
Guest

Ouah, bien sympa ta collec de figurine. ca fais envie .
Moi j'en ai que 2 :-( , je les avait trouve chez japan-best.com

By Zéfling, the 11/10/2012 at 19:51:38
Avatar
Administrator

Depuis j'en ai rajouter deux de plus. :) Je pense que j'aurais le temps d'en parler de WE.

La plus grande consolation de la médiocrité, c'est que le génie n'est pas immortel.
By goca, the 03/10/2013 at 08:42:22
Guest

Nippon Yasan n'est pas si bon expéditeur, je préfère http://japan-best.com/.

By Zéfling, the 03/10/2013 at 16:35:23
Avatar
Administrator

Pour les sites d'imports c'est par là que ça se passe (sur le forum). Merci. :arigatou

La plus grande consolation de la médiocrité, c'est que le génie n'est pas immortel.

Write a commentary