ニュース

Présentation : Itsuka Tenma no Kuro Usagi ; Nekogami Yaoyorozu

2011年7月9日(土曜日)

Une nouvelle histoire de vampires, ou quelque chose qui s'en approche grandement, avec いつか天魔の黒ウサギ (Itsuka Tenma no Kuro Usagi). Une histoire d'amour oublié entre deux enfants, ça fait un peu déjà-vu. Le début est à la fois un peu banal et intéressant. Enfin, c'est surtout Saitohimea qui m'intéresse, vu comment elle se termine dans le premier épisode. De plus, l'ambiance assez étrange qui se dégage autour du couple de la série m'intrique, c'est sombre, et mystérieux.

Dans l'ensemble, c'est pas trop mal, mais l'épisode est censuré à grand coup, de façon très moche, de quoi pourrir certaines scènes. Certains, il y a beaucoup de panchira et nues dans cet épisode, pas forcement justifiés, mais ça reste tout de même loin d'être choquant. Et sur d'autres plans, il y a pire sans censure, même sur des scènes gores. Il n'en reste pas moins qu'il y a beaucoup trop de service.

第1話 「900秒の放課後〈前篇〉」
On commence l'histoire lorsqu'une vampiresse éprise d'un jeune garçon lui offre l'immortalité pour que leur amour soit éternel.
KUROGANE Taito (鉄 大兎) est maintenant au lycée, et cette fille ne fait plus partie de sa vie. Du moins, il l'a oublié, mais elle lui reste en rêve. Celle qui lui tourne aujourd'hui autour est SHIGURE Haruka (時雨 遥) et tout le monde qu'ils sont ensemble.
On découvre que le seitaichou, KURENAI Gekkō (紅 月光), de leur lycée n'est pas une personne normale tout comme celle qui l'accompagne, ANDŌ Mirai (安藤 美雷). Lui est populaire auprès de fille malgré son caractère froid et distant, alors qu'elle est une gamine surexcitée. Elle se rend chercher des boissons en utilisant un portail magique, ça lui fait des vacances.
Un peu après, Taito la voit traverser la route sans faire attention et la sauve d'un camion en la poussant. Il meurt à sa place et s'excuse pour de Haruka... Cependant, il n'est pas vraiment mort, car il est immortel. Cette mort va réveiller celle qui l'avait rendu ainsi. Il a perdu la tête, au sens propre. Mirai le voit et ne semble pas troublée par cela. Bien au contraire. Son corps récupère sa tête et il s'enfuit sans comprendre pourquoi. Puis il finit par se rappeler, en entendant la voix de Saitohimeka (サイトヒメア). Et en prononçant son nom, il la libère. Elle se fait grandir pour avoir 15 ans. Il se rend à l'endroit où il l'avait rencontré et l'y retrouve. Malheureusement, ce ne sera des retrouvailles que d'un instant, car Gekkō vient la transpercer avec un katana.

いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 1 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 2 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 3 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 4 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 5 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 6 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 7 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 8 - いつか天魔の黒ウサギ 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

猫神やおよろず (Nekogami Yaoyorozu) est la série kawaii de kami de la saison. On se retrouve dans un monde où les kami sont sur tête sous une forme d'être assez petit. Et visiblement, une des demeures terriennes est un point de rassemblement qu'affectionnent ses kami dus à sa charmante hôte. Dans l'ensemble, ça reste très mignon, coloré... un peu à la façon Ikamusume. Bref, un humour assez léger, peut-être même un peu trop, avec des personnages assez simples, mais sympathiques. La série faite donc plus dans le moe qu'autre chose.

Du fait qu'il y ait pas mal de kami sous forme « humaine », et certains kami animaliers deviennent des mimikko, comme l'héroïne qui est un nekogami (dieu chat) enfant à deux queues qui fait garçon manqué. Le kami de la pauvreté, est une gentille fillette vêtue de guenille avec une peluche.
Dans l'ensemble, on retrouve des personnages très caricaturaux, de par leur ascendance divine et de leur relation vis-à-vis de l'héroïne. Ça fait d'ailleurs un peu yuri sur les bords vu les filles qui tournent autour de l'héroïne kami. Je me demande comment ça va évoluer, mais je pense qu'il ne faut pas s'attendre à plus que ce que l'on voit dans le premier épisode.

第一話 「貧乏神インスペクト+」
Muyu (繭), la kami des objets oubliés et de la mémoire, s'est retrouvé sur Terre après avoir fait des conneries à répétition dans son monde. Son intransigeante mère a fini par se fâcher noire.
La voilà sur Terre depuis quatre ans. Elle squatte chez KOMIYA Yuzu (古宮柚子) et elle passe une partie de son temps à jouer à la console. De temps en temps, elle se sert de son grand pouvoir pour retrouver ce qu'a égaré Yuzu.
Une autre kami traîne en ville, celui de la pauvreté qui passe dans un konbini pour s'acheter une bière à 231 ¥ avec uniquement de la petite monnaie. C'est une cannette que le vendeur fera tomber, de quoi bien la remuer. Ensuite, en passant devant sur un bâtiment pour la boire, elle fait s'écrouler la valeur d'une entreprise.
Yuzu sort pour faire une course et percute le kami protégeant les récoltes, Konta (ゴン太). Celui-ci est amoureux d'elle et Mayu se moque de lui. Il vient chercher Mayu, car le kami de la pauvreté est dans les environs. De fait, les kami sortent les grands moyens (militaire) pour protéger la ville de sa venue. Une nekogami du même ordre que Mayu, SHŌSŌIN Sasana (正倉院笹鳴), les rejoint pour protéger le pont. Mayu se serait bien passée de cette venue. Dans leur l'enfance, les pères de chacune d'elles prenait l'enfant de l'autre pour un garçon et les ont fiancé... Meiko (メイ子), petite-fille du kami de la richesse arrive. Sasana et Meiko sont rivales concernant Mayu et en viennent vite aux armes, oubliant leur mission. Mayu les rappelle à l'ordre. Konta leur parle des méfaits du kami de la pauvreté, allant jusqu'à évoquer la crise de 29.
Malheureusement, ils causent et Yuzu passe non loin sur le pont voisin avec le kami recherché : Shamo (しゃも). Elle la remmène chez elle, la lave et recoud sa peluche... Elle la traite comme une enfant, ça fait longtemps que ce ne lui était pas arrivé, mais ça ne lui déplaît pas. Pendant les autres kami se rendent compte que c'est chez Yuzu que le kami de la pauvreté se trouve... à jouer à la console sur les genoux de celle qu'il voulait protéger. Les kami discutent sans prendre en compte l'avis de la principale concernée, qui finit par s'énerver. Cela permet à Shamo de s'exprimer. Malheureusement pour Mayu, Shamo ne semble pas vouloir quitter la ville, elle a envie de finir le jeu vidéo auquel elle jouait. De plus, un énorme et étrange colis leur a été livré.

猫神やおよろず 第01話 - image 1 - 猫神やおよろず 第01話 - image 2 - 猫神やおよろず 第01話 - image 3 - 猫神やおよろず 第01話 - image 4 - 猫神やおよろず 第01話 - image 5 - 猫神やおよろず 第01話 - image 6 - 猫神やおよろず 第01話 - image 7 - 猫神やおよろず 第01話 - image 8 - 猫神やおよろず 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

全3コメント

zellossによって、 2011/07/10 00:29:31
アバター
メンバー

Nnooonnnn, Itsuka censurée ??????
Et flute, ca va être censure toute les minutes alors...
Ca va finir comme Hidan Aria T_T

Ils ont quoi avec le censure depuis cette année ??

Zéflingによって、 2011/07/10 00:44:42
アバター
ウェブマスター

Ça reste un peu débile comme censure, si c'était logique ça devrait être censuré toutes les minutes... Il y a juste quelques plans, mais j'ai du mal à comprendre pourquoi eux et pas les autres. :???

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
zellossによって、 2011/07/10 15:10:41
アバター
メンバー

Comme hidan no Aria quoi -_-
Gros plan sur le soutien gorge, pas de censure... et 10s plus tard soutien gorge vu de loin censuré... c'était comme ca sans arret...
Là non plus on comprenait pas pk celui là et pas un autre...
Si ca se trouve, les japs inaugurent un nouvel ordi qui repère les plans ecchi et qui censure automatiquement... mais elle marche pas très bien... sisisi, je vois que ca comme explication, un être humain normalement constitué ne ferait pas des censures débiles pareilles.

コメントを書き込む