ニュース

Présentation : Baka to Test to Shōkanjū Ni! ; THE IDOLM@STER ; Mayo Chiki! ; Mawaru Penguindrum ; NO.6

2011年7月8日(金曜日)

Je commence avec une seconde saison des BakaTest, nommée バカとテストと召喚獣にっ! (Baka to Test to Shōkanjū Ni!),qui s'annonce aussi déjantée que la première saison. En fait, on retrouve tous les délires de la série pour un premier épisode à la plage où l'on peut encore une fois constater que les garçons sont nuls en drague et que celles qui les aiment sont des diablesses au visage d'ange. Il y a là encore les petits effets des cartes (en vue de haut), la sœur bracon, les délires sanglants de Mussolini, Hideyoshi qui se fait prendre une fille, etc.

Bref, que dire de plus que c'est dans l'exacte continuité de la première saison. C'est stupide, mais ça me fait toujours autant marrer. Il est tout de même préférable d'avoir vu la première saison pour mieux comprendre les personnages de cette série. Surtout que le système scolaire particulier de leur lycée n'y est pas présenté. C'est plus une présentation des personnages, car on retrouve une grande partie de personnages importants.

バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 1 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 2 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 3 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 4 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 5 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 6 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 7 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 8 - バカとテストと召喚獣にっ!第01話 - image 9 -
Plus d'images...

J'enchaîne avec THE IDOLM@STER アイドルマスター dont le premier épisode ne semble absolument pas représentatif de ce que sera la série. Celui-ci prend le parti d'une présentation sous une forme de reportage, où l'on se retrouve à la place du caméraman. D'ailleurs, on a même le style jeux vidéo (digital comics) renforcé par le fait que tout ce qu'il dit n'est que textuel, on ne connaît pas la voix dans laquelle on se projette. C'est assez perturbant pour une série. L'idée est de présenter un studio d'idol : des filles de 13 à 18 ans qui se donnent en spectacle, chantent, font des promos, etc. Des jeunes filles, pour la plupart, immatures qui rêvent de devenir des étoiles, ce qui est statistiquement assez rare.

On ne peut pas dire que ce style ne soit pas original, mais il y a tout de même un hic. D'une part, cela fait un peu penser à un studio de seconde zone. Le 765 Production's IDOL ne semblent abriter que des personnages caricaturaux, présenter les uns après les autres. Chacune des filles à un trait de personnalité bien trop exagérée qui rend le tout assez peu probable. C'est un peu dommage, car dans l'ensemble l'épisode présente quelques facettes de leur vie professionnelle qu'il aurait été intéressant de voir avec un angle plus sérieux.

Comme je le disais plus haut, ce premier épisode est assez spécial, car à la fin de celui-ci, l'homme derrière sa caméra dévoile son identité et se retrouve donc devenir un personnage classique. Une chose est certaine, cela semble très bien s'approcher du jeu, avec un manager pour coacher ses idol pour qu'elles percent dans le milieu.

アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 1 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 2 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 3 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 4 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 5 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 6 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 7 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 8 - アイドルマスター THE IDOLM@STER 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Un dérivé de Emuemu ? Des fois on pourrait se le demander. まよチキ! (Mayo Chiki) reprend encore une fois avec le principe du lycée incapable de toucher une fille sans qu'il se mette dans des états pas possibles. Avec cela, beaucoup de fan service en tout genre pour agrémenter le tout. On ajoute à cela qu'il semble y avoir une belle sadique dans cette histoire.

Bon autant le dire, ça vole pas bien haut, mais ça fait passer le temps. La série reste tout de même assez tordue, un peu comme toutes les séries du genre. Je parie que je vais regarder la série juste qu'au bout même si c'est pour passer la moitié de mon temps à critiquer ce qu'il s'y passe. En tout cas, ça reste une série pas trop moche à regarder.

Tous les matins, SAKAMACHI Kinjirō (坂町 近次郎), ou simplement Jirō, est réveillé par sa petite sœur, SAKAMACHI Kureha (坂町 紅羽), qui ne se prive pas pour le torturer jusqu'à ce qu'il sorte du lit. Il se rend ensuite au lycée. Il fuit la présence des filles, du coup il est assez simple de croire qu'il est gay. Sur le chemin il peut voir SUZUTSUKI Kanade (涼月 奏), la demoiselle du lycée, escortée par son serviteur KONOE Subaru (近衛 スバル). De quoi attirer l'attention des filles et des garçons.
Plus tard, en se rendant aux toilettes des garçons, dans le lieu le plus reculé et délabré de l'établissement, Kinjirō rentre dans une case et tombe par hasard sur Subaru en train de se rhabiller et constate qu'il porte une culotte de fille. Il pense qu'il a des goûts de pervers et le laisse, mais ne pense pas qu'il s'agit d'une fille. Subaru voyant qu'il a découvert son secret cherche à le faire taire, et lui court après. Ils se retrouvent jusque dans la salle de sciences où dans leur combat un incident se produit. En voulant sauver Subaru d'un bocal, Kinjirō découvre son adversaire est réellement une fille. Cette dernière s'énerve et lui balance un coup d'extincteur dans la tronche.
Il se réveille menotté à l'infirmerie auprès de Kanade qui a appris pour Subaru. Elle va s'amuser avec lui. Elle s'est d'abord assurée qu'elle serait seule avec lui pour se permettre son petit jeu. Elle sait beaucoup de choses sur lui comme sa phobie. On apprend au passage que les hommes de la famille de Subaru ont toujours travaillé au service de celle de Kanade en tant que serviteur, mais que lors de la dernière génération, il n'y avait qu'une fille qui a dû endosser ce rôle masculin. Mais maintenant qu'il a pris connaissance du secret, cela change tout. Subaru se trouve à côté, enchaînée comme lui. Kureha met en évidence son allergie, et le traite de « Chikin » (poulet) en réduisant son nom et son prénom. Il se retrouve dans une position où il doit choisir entre se taire et la mort. Il ne peut ainsi rien refuser à celle qui le tient.
Le jour suivant, il découvre que Subaru nue dans sa salle de bain. Elle habite chez lui sous les ordres de sa maîtresse. Il va payer le fait de l'avoir vu.

J'ai l'impression que par la suite Kureha va s'amuser à les caser ensemble. Subaru est une vrai tsundere, Kinjirō va souffrir...

まよチキ!  第01話 - image 1 - まよチキ!  第01話 - image 2 - まよチキ!  第01話 - image 3 - まよチキ!  第01話 - image 4 - まよチキ!  第01話 - image 5 - まよチキ!  第01話 - image 6 - まよチキ!  第01話 - image 7 - まよチキ!  第01話 - image 8 - まよチキ!  第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Dans le genre bizarrie, 輪 るピングドラム (Mawaru Penguindrum) se place assez bien. Je ne m’attends pas à grand-chose, mais certainement pas à une série aussi déjantée. Mais pas dans le genre de Baka Test, maudit plus d'une série mêlant sérieux et absurde. Le style graphique joue pas mal, avec dans la maison des enfants aux couleurs vives et une ambiance particulière.

La série joue avec la mort avec une goutte de magie. L'héroïne est une petite fille condamnée à cause d'une tumeur inopérable au cerveau, que ses deux grands frères cajolent en espérant que le jour fatidique n'arrive jamais. À côté de cela, on retrouve un style très... « densha ». Les déplacements en train se font par l'intermédiaire de panneau, de signalétique et autre chose du genre, sans jamais vraiment voir les déplacements. On peut aussi remarquer que beaucoup de personnages sans importance sont aussi représentatifs d'un personnage de signalétique autoroutière. La « magie » dans cette série ressemble un rêve, qui pourrait faire penser à Paprika. C'est assez bizarre, musical, déroutant...
Et pour le reste, cela reste un anime assez classique.

Comme dit plus haut, on suit l'histoire de trois enfants. Ceux-ci vivent seuls, sans parents, et sont relativement pauvres. TAKAKURA Himari (高倉 陽鞠) à une tumeur au cerveau et le médecin ne peut rien faire pour elle, il n'est pas Dieu. Les deux grands frères TAKAKURA Kanba (高倉 冠葉) et TAKAKURA Shōma (高倉 晶馬) sont ses deux jumeaux qui s'occupent d'elle comme d'une princesse sachant quelle est sa destinée inéluctable.
Un jour, ils se rendent au zoo, et Himari y a une attaque. Elle décède peu de temps après aux urgences. Les deux garçons se retrouvent seuls à côté de la dépouille de leur sœur... Soudain, celle qui n'était plus se réveille avec un chapeau de manchot sur la tête, comme possédée par une déesse. L'effet disparaît lorsque le chapeau tombe. Le médecin y voit un miracle, elle est en vie et n'a plus rien. Suive à cela, Hirmari rentre chez elle, mais les bizarreries vont commencer lorsqu'ils vont recevoir un carton avec des objets plongés dans la glace. Durant la journée, Shōma qui a perdu sa carte se la voit rapportée par un manchot, qu'il va rencontrer à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il se rendre compte qu'il n'y a que lui qui le voit. Il rentre en courant et découvre qu'il y en a deux autres chez lui, un pour chacun d'eux. Le chapeau va également reprend possession de Himari et les fait entrer dans son monde.
Au réveil, on découvre que Kanba est amoureux de sa princesse.

Cette série n'annonce particulière...

輪るピングドラム 第01話 - image 1 - 輪るピングドラム 第01話 - image 2 - 輪るピングドラム 第01話 - image 3 - 輪るピングドラム 第01話 - image 4 - 輪るピングドラム 第01話 - image 5 - 輪るピングドラム 第01話 - image 6 - 輪るピングドラム 第01話 - image 7 - 輪るピングドラム 第01話 - image 8 - 輪るピングドラム 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

NO.6 est le genre de série dont le sujet semble être inépuisablement exploité. Dans un futur assez proche d'un univers alternatif, où les grandes mégalopoles ont fini sous les eaux, on retrouve deux mondes où dans l'un les « êtres supérieurs » sont dans un monde paradisiaque alors que les autres n'ont pas le droit à ses privilèges. Encore une question d'inégalité à la naissance qui a permis au héros de cette histoire de se retrouver dans un environnement propice à son intellect, mais qui malheureusement l'ennuie profondément.

Cette série est particulièrement bien réalisée autant au niveau du scénario que de sa réalisation graphique. Tous les effets pour rendre ce monde futuriste sont bien rendus, mais aussi les forces de la nature : vent, pluie, etc.
Le premier épisode est la rencontre de deux mondes, d'un début d'amitié improbable, mais aussi celle d'une histoire d'amour à sens unique pour celle qui accompagne le héros. Je suis entré assez vite dans l'histoire et j'ai regretté que celui-ci s'achève si vite.

Bref, NO.6 fait pour l'instant partie du groupe de série à suivre absolument au côté de Kamisama no Memo-chō et Ikoku Meiro no Croisée. En espérant qu'elles sont toutes aussi bien jusqu'à la fin.

7 septembre 2013, Shion (紫苑), 12 ans, est en classe dans un établissement hyper moderne de la ville NO.6. Il n'écoute pas l'exposer sa camarade Safy (沙布), mais il n'est pas le seul. Un garçon se moque d'elle et cela finit en bagarre. Après les cours, Shion rentre avec Safu, et se rend chez cette dernière où il faites avec la grand-mère l'anniversaire du jeune garçon. Elle lui offre un pull-over étrangement très similaire au sien et avant de partir lui offre un baisé sur la joue. Un typhon commence à souffler fort. Au loin la « goutte de la lune » (月の雫) résonne et se fait entendre à des kilomètres à la ronde.
Shion est chez lui alors que la tempête bat son plein. Malgré cela, il se rend sur le balcon et hurle, comme une pulsion irréfrénable. C’est à ce moment-là qu'il va faire la rencontre d'un garçon couvert de sang qui s'introduit chez lui. Il n'en a pas peur, bien au contraire, il va le protéger, le soigner au point que ce garçon nommé Nezumi se prenne d'affection pour lui et vise versa malgré ce qu'il apprend sur lui.

Une série qui devrait plaire à ceux qui ont apprécié Fractale.

NO.6  第01話 - image 1 - NO.6  第01話 - image 2 - NO.6  第01話 - image 3 - NO.6  第01話 - image 4 - NO.6  第01話 - image 5 - NO.6  第01話 - image 6 - NO.6  第01話 - image 7 - NO.6  第01話 - image 8 - NO.6  第01話 - image 9 -
Plus d'images...

全2コメント

Traxによって、 2011/07/11 21:37:03
アバター
メンバー

J'ai regardé baka... hmm... je vais voir la suite si cela vaut la peine de continuer ^^'

Mayo Chiki graphiquement entre dans mes critères par contre le scénario moins... donc à voir.
Idole... pas trop d’intérêt mais bon si j'ai du temps à perdre pourquoi pas :)
Par contre les dernières séries ne me dit rien.

Sinon comme d'hab merci pour tes recherches ;)

Zéflingによって、 2011/07/12 00:22:03
アバター
ウェブマスター

Mayo Chiki c'est vrai le truc à regarder sans réfléchir... (cerveau sur off). :lol


Perso, BakaTest j'avais adoré la première saison, donc je continue. Pour les autres, seules les deux derniers me semblent intéressante à suivre.

L'homme est le plus inhumain des animaux.

コメントを書き込む