Actualité

H2, Sailor Moon, Kamichu, Gokujou Seitokai, Suzuka

Jeudi 7 Juillet 2005

Je commence avec H2 - 君といた日々 (H2 - Kimi to ita Hibi, pour H2 prononcer “Ecchi Tsû” pour faire japonais qui prononce pas bien l'anglais, ou dites le en anglais :P). C'est une série en 11 épisode d'1 heure sur la baseball. Je vous raconte pas combien les japs se tapent de coupure pub o_O. Mais là n'est pas l'important. Cette série est tirée du manga du même nom. C'est donc une adaptation TV d'un manga comme cela se fait assez souvent au Japon. Et pour les 4 épisodes que j'ai vu, franchement j'ai vraiment accroché (moi qui n'aime pas trop les séries sur le sport). Le scénario suit la progression d'un club de baseball voué à disparaître vu le peu d'intérêt que l'administration scolaire porte à celui-ci. Mais un joueur qui avait arrêté ce sport où il excellait comme lanceur et qui avait du abandonné à cause d'une fragilité à son coude, va revenir dynamiser et faire vivre le club pour viser très haut. Ce qui est pas mal, c'est que le baseball n'est pas vraiment le centre de la série, on aurait presque pu choisir un autre sport. Ceux sont les personnages et leurs vie à l'extérieur, leurs relations et leurs passions pour ce sport. Dans l'ensemble, pas mal d'acteurs donne l'impression d'être tiré d'un manga (un peu normal ?), mais je trouve le jeu des acteurs pas mauvais du tout. Ce qui donne l'impression d'être tiré d'un manga c'est tout ce qui fait un peu caricaturaux : comme le gros qui mange tout le temps ou la fille super maladroite. Cependant, tout se joue quasiment entre les quatre acteurs (voir image). Amis d'enfances et nouvelle rencontre. C'est quasiment sur eux que repose la majorité du scénario. Certains effets spéciaux sont là pour renforcer l'exploit technique des acteurs lors des matchs. Cela donne presque l'impression d'un sur réalisme dans leurs actes (c'est quand même un peu vrai).
En trois mots : très bonne série ^_^

Je continue avec 美少女戦士セーラームーン TV Live (Bishôjo Senshi Sailor Moon) un série en 49 épisodes de 24 minutes s'inspirant du scénario du manga (je ne me souviens absolument pas de l'anime, et je n'ai jamais lu le manga). Le scénario est rose bonbon avec des tenues de cosplayeur (mais non je ne me moque pas). En fait, pour réussir à trouver la série regardable il y a plusieurs solutions : 1. Être fans absolue de Sailor Moon (et encore). 2. Pour mater les filles (^_^' on peut pas nier qu'elles sont belles). 3. Aimer commenter des trucs nuls (là on est servit). Je vais essayer d'être un peu plus objectif sur la suite. La série a quand même un scénario qui se tient c'est déjà un bon point qui peut donner envie de voir la suite. Certains personnages personnages ont un certains charisme même si ça se noie un peu dans le reste et dans la niaiserie. Et en parlant de ça, Usaki est aurait peut-être peu être un peu moins gamine, à coté de toutes les autres on a du mal à croire qu'elles ont presque toute le même âge. Au niveau des effets spéciaux ça hostile entre le pas mauvais et le ça aurait pu être mieux :P En fait, certains effets spéciaux ne font pas du tout crédible, mais on peut quand même dire que dans l'ensemble j'ai vu bien pire. Les costumes et accessoires font un peu trop plastique Bandai (c'est produit par Bandai) ou acheté dans une brocante (les pierres) :P Les méchants n'ont vraiment que le rôle de faire avance l'histoire pour éviter qu'elle ne s'enlise dans les histoires de chacunes. Il y a quand même histoire entre Sailor Moon et Tuxedo Kamen qui perdure tout au long de l'histoire (je suppose que ça devait être de même dans la manga).
Attention ! J'ai beau m'être fout de la gueule de la série, j'ai quand même vu 20 épisodes, donc j'ai le droit d'un peu critiquer.

Je commence la journée avec かみちゅ (Kamichu ! ou 神中!) épisode 2 : 神様お願い (Dieu, s'il vous plait). Matsuri présente une affiche pour le festival intitulé : 『ああっ ゆりえさまっ披露目フェスツィバル』 (« Aa ! Yurie-sama, festival de ses débuts » , on voit pas la référence à ああっ めがみさまっ (Aa Megami-sama)) pour officialiser le sacre de Yurie en tant que Dieu au temple de Matsuri. Après les cours elles se rendent au temple où elles agonisent sous la chaleur en attendant Miko. Elles l'attendaient pour que Yurie voit l'ancêtre de la maison, mais elle se rend compte quand elle font appelle à ce Dieu du temple, que Miko n'a plus vu Yashima-sama depuis 3 mois (Miko était le seul a pouvoir le voir). On apprend après cela que les filles s'occupent du temple depuis leur père à arrêter, les pouvoirs de prêtre de ce dernier était médiocre. Elles font un talisman avec 眼力 (Ganriki : le pouvoir d'observation) dessus (Yurie écrit mal :P) pour voir les Dieux et les esprits. Au passage, Matsuri leur dit que quand elle était petite elle était capable de voir Yashima, mais plus maintenant... Elle vont ensuite dans toute la ville pour demander à tout les esprits qu'ils ne savent pas comme rencontrer les dieux. Elles finissent par trouver un esprit qui le indique un hôtel dans la montagne, c'est là-bas que se réunissent un grande nombreux de Dieux. Elles s'y rendent, Yurie s'y fait aspirer vers un des mondes des dieux. Là-bas elle y trouve Yashima-sama, un Dieu bien étrange...

Je continue avec 極上生徒会 (Gokujō Seitokai) épisode 14. On sait maintenant que la petite peste qui a réussi a mettre à sac le dortoir et la petite sœur de Seina : Minamo. Minamo nommé membre du Seitokai, mais comme c'est un choix de Kanade personne et est contre. Depuis les membres du Seitokai logue dans l'école et vivent dans l'école (le plus proche de Kanade ont certains privilèges :P). Cette situation ne plait pas à tout le monde, mais ça amuse Minamo. Et pour finir Minamo propose de faire un truc pour gagner de l'argent, les travaux de restauration coûtent chères : une sorte pièce de théâtres encore une fois tous le monde accepte, Nanaho perd faut au yeux de Kanade :P Sauf que ce scénario, Minamo l'à déjà fait... Et c'est vraiment spécial... Rino est choix pour le rôle principal (ce plus une punition d'autre chose). Rino va apprendre que la super énergique Minamo a en faite une santé fragile. La chute de l'épisode tue tout :P

Je n'en fini pas :P Maintenant 涼風 (Suzuka), une autre série “romantique” du moment tirée du manga du même nom. Il y a une chose que j'ai bien aimer dans l'histoire, c'est que cela fait ni shônen (héros au centre avec les tête pleine d'idée perverse), ni shôjo (à l'eau de rose où l'autre est un peu trop idéalisé). Ici les personnages centraux font assez vrai et même face certaines situations délicates les personnages vont plus vrai. Par contre c'est graphiquement que je trouve la série assez moyenne, les décors sont relativement simpliste ainsi que le trait des personnages. Cela aurait pu être mieux. Suzuka, c'est également de le nom de l'héroïne.
Pour l'histoire, je fais assez simple. AKITSUKI Yamato arrive à Tôkyô pour ses études, il vient rejoindre FUJIKAWA Miho (qui l'appelle grand frère parce qu'elle l'aime bien) pour loger chez sa mère, Ayama, qui tient des bains publics sous un ensemble de logements. Yamato voit une fille faire du saut en hauteur en arrivant, elle attire son attention. Il arrive finalement alors Miho l'attend depuis un moment sous la pluie. Pour aider aux frais, il se propose d'aider aux bains et il a tout de suite le plaisir d'être au nettoyage. Mais il est trop lent et deux filles arrivent. Ces dernières arrivent toutes nues et pas gênées. En fait, la plus gênée c'est Miho qui le fout dehors sans vraiment faire gaffe qu'elle le jette sur l'une des filles. Au même moment arrive ASAGINA Suzuka, la fille qui faisait du saut. Méprise... mais bon. Il va a son appartement, et en entrant il tombe encore sur Suzuka. En fait, il s'est planté, son appartement est juste à coté. Ensuite, ils mangent tous ensemble chez Ayama où ils font un peu plus connaissance. Après ça, ils font chacun chez eux. Miho se rend chez Suzuka pour essayer de remonter Yamato dans son estime. Miho voit un photo d'un type avec elle, elle pense que c'est son petit ami... Il ressemble beaucoup à Yamato (et c'est vrai). Chez Yamato, les deux filles nues du bain, SAOTOME Yuuka et MATSUMOTO Megumi, viennent s'incruster à moitié ivres chez lui. Elles finissent ivres mortes, lui n'a rien bu. Suzuka est dans le sauna, mais y reste trop longtemps. Yamato en se rendant au bain et voit Suzuka dans les vapes au sauna. Il n'arrive pas à ouvrir, il défonce la porte. Peu après, dans sa chambre elle se remet, Yamato se fait un peu taper sur le doigt pour la porte. Suzuka et Yamato se retrouvent seuls, Suzuka fait la fière et Yamato lui gueule dessus. Du moins jusqu'a ce qu'elle craque s'excuse et dissent tout ce qu'elle a sur le cœur (ce qui la trouble). ^_^ Ils sont enfin amis. Le lendemain, elle va s'entraîner au saut en sa présence. Elle passe juste, mais il s'est planté dans la mesure... elle a fait plus haut que prévu...

Les 5 articles suivants

1 commentaire déposé

Par Zéfling, le 07/07/2005 à 14:48:44
Avatar
Webmaster

'tain, vaut vraiment que j'améliore mon jap. Je me suis tapper 4 fois l'épisode de Kamichu! :lol
Aussi, j'ai mis 2 images pour Kimichu!

La plus grande consolation de la médiocrité, c'est que le génie n'est pas immortel.

Écrire un commentaire