Actualité

Bilan : Shigatsu wa Kimi no Uso

Dimanche 22 Mars 2015

Bon, je pensais faire un article sur la Clermont Geek Convension... Mais je n'ai rien à dire dessus. Pour moi, c'est la plus intéressante que j'ai pu faire. Je remercie encore celle qui m'a fait entrer sans faire la queue, mais aussi Frédéric Sanchez pour sa présentation sur les jeux vidéo en France de 1972 à 1999. Je recommande d'ailleurs son livre. Presque tout le reste, c'était pour moi sans intérêt. Amoureux de la culture japonaise, cette convention est devenue complètement oubliable, noyée dans les produits de contrefaçon et ça semble ne déranger personne.

Bon, déprimons avec quelque chose de bien mieux :

Shigatsu wa Kimi no Uso – 22 épisodes vus – Terminée
Genres : tragédie, comédie, romance, musique, tranche de vie.

Le manga s'est achevé quasiment en même temps que l'anime... donc je ne doute pas que la fin du manga doit être un peu la même.1. Je pensais commencer cette série en version papier (en avril), dont l'anime est juste magique, mais la fin vient un peu de me refroidir. Non pas que la fin soit nulle, bien au contraire, mais le choix de l'auteur est quelque peu déroutante... Arriverai-je à la supporter une seconde fois ? C'est un peu la question que je me pose.

Pour ce qui est de la série dans son ensemble : les couleurs sinon magnifiques, colorées, avec une animation très réussie. De plus, c'est porter par une bande-son, elle aussi tout tout en couleurs. Je pense que ceux qui aiment le classique aimeront. Je n’aurais pas grand-chose à lui reprocher si ce n'est peut-être d'appuyer peu un peu trop longtemps sur les raisonnements intérieurs de chaque personnage. Tous ont une histoire, plutôt attachante et plus ou moins liée avec le personnage central et la musique. C'est un peu ce croisement qui en fait une série que j'ai plus qu'appréciée ? Cependant, son côté tragédie qui commencer avec les souffrances endurées par la perte de cette défunte mère qua'il aime et déteste, qui le hante jusqu'à obscurcir son propre son au piano, mais aussi par cet amour avec celle qui sort des ténèbres, qui est pour lui a sens unique, elle lui semble étincelante et inaccessible. C'est une belle histoire d'amour à travers la musique.

Cette série est mon coup de cœur de fin 2014 et début d'année 2015. En ce moment il n'y a pas grand-chose que je trouve aussi bon, autant en narration, en musique, qu'en animation. Ça va être dur de trouver mieux cette année, surtout vu ce qui se profile, mais on n'est jamais à l'abri d'une très bonne surprise comme celle-ci.

  • 1 :
    Note : à lire les commentaires du numéro magazine qui a publié le dernier chapitre, je pense que c'est exactement la même. 😢

2 commentaires déposés

Par Trax, le 25/03/2015 à 20:39:43
Avatar
Membre

Avis perso:
J'ai abandonné la série, le début était sympa mais après :\

Par Zéfling, le 25/03/2015 à 20:54:43
Avatar
Webmaster

T'as aller jusqu'où ? Tu connais le secret de Kawori ?

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.

Écrire un commentaire