ニュース

Saki ☆ Tayutama -Kiss on my Deity- ☆ Natsu No Arashi! ☆ Konnichiwa Anne~Before Green Gables

2009年4月6日(月曜日)

Encore des séries misent à la trappe :

  • メタルファイトベイブレード (Metal Fight Beyblade) :
    Heu... je n'aime pas ce trucs de toupies. C'est inintéressant au possible. J'ai l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part.
  • ドラゴンボール改 (Dragon Ball Kai) :
    Version 16/9 de la série avec une qualité d'image pas terrible. Seul l'op/ed est en HD... mais bon comme j'aime pas la série, c'est vite arrive, vite parti.
  • 金色のコルダ ~secondo passo~ (La Corda d'Oro ~secondo passo~) :
    Je n'ai pas réussi à finir la première saison donc bon...

J'attends cette série sans trop savoir à quoi m'attendre. Une série sur le mah-jong (麻雀) (jeu de société d'origine chinoise qui se joue à quatre joueurs, avec 144 tuiles spéciales), j'en avais déjà vu une dont j'avais pas pu rester 5 minutes devant l'épisode tellement je trouvais ça chiant. Mais en voyant les artworks très mignons des personnages de l'histoire, je me suis dit, peut-être que la série sera traitée de façon moins sérieuse... Et c'est le cas. 咲-Saki- est une super surprise !

Franchement, je crois que je vais porter autant d'intérêt à la série que K-ON!. Je ne comprends rien aux réglés, du coup j'ai passé deux heures après à essayer de les apprendre... sans succès, car difficile de trouver un jeu pour jouer qui ne soit pas un de ces foutus solitaires. Le premier épisode se concentre sur l'héroïne et on comprend assez vite pourquoi elle est exceptionnelle. Elle n'aime pas ce jeu pour diverses raisons, et c'est étrangement, car elle ne l'aime pas qu'elle est si forte.

La série semble au premier bord jouer dans la cours des harems, car il s'agit d'un club de mah-jong où il n'y a qu'un garçon et un regroupement de cinq filles. Mais il ne faut pas s'arrêter là, car il s'agit avant tout du jeu, et les scènes de jeu réussi capter (même sans comprendre... je veux comprendre !!). La mise en scène et l'implication de joueur dans leur partie est particulièrement bien rendu. Cela me rappelle le manga Hikaru no Go (pour le go) ou l'anime Shion no Ō (pour le shōgi).

La réalisation est convenable (Gonzo) même si le style n'a rien de particulier, peut-être un peu trop fanservice (même s’il n'y a aucun panchira ou choses explicitement visibles). Je le trouve même assez banal, mais le character design semble être là pour être en rupture avec l'image que renvoie ce jeu de société. Un style rond, kawaii, avec des filles que l'on verrait plutôt dans une comédie romantique (cheveux de couleurs variés avec des coiffures bien à elles). La partie jeu utilise la 3D, avec une intégration très réussie. La musique et l'ambiance associée rendent les parties jouées dans cet épisode vraiment accrocheuses.

第1局『出会い』
MIYANAGA Saki (宮永 咲), qui vient d'entrer en première année au lycée, est au bord de l'eau à lire un livre. Elle voit passer une superbe fille aux cheveux roses. Elle a peur d'être remarquée la regardant. Elle constate qu'elle est aussi dans un lycée (en première année). Elle commence à faire une comparaison avec sa poitrine quand SUGA Kyōtarō (須賀京太郎), un ami d'enfance, arrive pour lui demander ce qu'elle fait. Il vient lui demander d'aller manger à la cantine.

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

En fait, c'est qu'il faut le « lady's lunch » (レディースランチ). Pendant qu'il mange il sort son mah-jong portable et elle s'en étonne. Elle lui dit détester ce jeu. Mais elle sait en faire, mais quand elle joue en famille elle perd tout le temps. Du coup, Kyōtarō prend l'initiative de l'entrainer jusqu'au Mājan-bu (club de mah-jong).

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

Elle s'y rend, il lui fait un accueil de princesse à l'entrée. Il l'amène malgré qu'elle déteste le jeu. Elle y retrouve la fille de tout à l'heure. HARAMURA Ondoka (原村 和) l'avait remarquée à lire. Arrive en hurlant KATAOKA Yūki (片岡優希). 

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

Elle revient avec un taco (elle ne semble manger que cela). Nodoka se propose de faire du thé. Yūki est une fan de Nodoka et apprend à Saki que celle-ci a déjà remporté le championnat national niveau collège de mah-jong. La buchō est en retard, du coup on demande à Saki de rejoindre le groupe (une partie se fait à quatre). Dépitée, elle accepte.

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

La partie commence, Saki n'est pas à l'aise. Mais c'est la première fois qu'elle joue avec d'autres personnes que sa famille. Au court de la partie, Nodoka se rend compte de quelque chose vis-à-vis de Saki. La partie est terminée : Nodoka +23, Yūki +2, Saki ± 0, Kyōtarō -25.
Seconde partie : Nodoka +31, Saki ± 0, Yūki +12 , Kyōtarō -19.

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 
Plus d'images...

La pluie se met à tomber. Et on entend la voix d'une fille, car elle n'a pas son parapluie. En fait, elle dormait à côté sur un lit. Saki remarque que c'est la seitokaichō. TAKEI Hisa (竹井 久) remarque l'invitée du jour. Après présentation, Hisa dit qu'elle n'a pas seitokaichō mais gakusei gikaichō (学生議会長 / Présidente de l'assemblée des élèves) (ça doit faire plus classe :P), mais c'est aussi la buchō. Elle remarque le jeu de Saki sans remarquer quelque chose d'exceptionnel. Elle va voir le compte-rendu de la partie sur l'ordinateur (l'aire de jeu étant informatisée, les scores sont enregistrés par ce biais). 

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局

Elle remarque que Saki est toujours devant en nombre de points. Par contre, elle s'étonne des deux ± 0 de Saki. Encore plus lorsqu'elle voit la fin de la troisième partie. Hisa ne comprend pas pourquoi elle joue de cette façon. Le score de Saki reste à plus-moins zéro (± 0 / プラスマイナスゼロ). Cette dernière se retire de la partie, elle doit se rendre à la bibliothèque pour rendre un livre (du moins, c'est l'excuse qu'elle sort).
Une fois partie, on remarque que Nodoka est toujours aussi forte. Pour ce qui est de Saki on la prend plutôt pour une débutante. Enfin jusqu'à ce que Hisa leur montre le tableau de score. Kyōtarō pense que c'est le hasard, il faudrait avoir le niveau d'un pro pour réussi à faire cela. Pour Hisa, ce n'est pas dû au hasard. Saki a délibérément joué pour attendre ce score nul et leur prouve qu'elle l'a bien fait. 

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

Nodoka court retrouver Saki et réussit à la rattraper. Elle lui demande si elle utilise une technique pour la ± 0. Elle lui explique qu'elle fait toujours cela, car dans sa famille elle a toujours joué au mah-jong, mais elle faisait semblant de perdre pour ne pas avoir les foudres de ses adversaires. De cette façon, elle n'avait pas de problèmes et c'est son unique raison. Nodoka lui demande de revenir jouer avec elle. Hélas, Saki n'aime pas ce jeu et s'en excuse. Une chose difficile à accepter pour Nodoka.

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 
Plus d'images...

Le soir dans sa chambre, elle essaie de faire un ± 0 lors d'une partie, mais c'est vraiment difficile et n'y arrive pas. Pour Saki c'est une sensation qu'elle n'avait pas eue depuis un moment. Mais elle préfère ne pas recommencer.

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

Le jour suivant, Hisa voit SONOYA Mako (染谷まこ) manger son bentō sous un arbre (dès le matin). Elle aussi fait partie du club de mah-jong et est aussi au courant pour le ± 0.
Saki se rend à la bibliothèque pour récupérer un livre, non disponible. Hisa la voit. Elle possède le livre qu'elle cherche, mais en échanger elle doit la suivre.
C'est comme cela qu'elle se retrouve au club. Mako percute, que c'est elle la fille du ± 0. 

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

Hisa organise une partie entre Saki, Nodoka, Yūki et Mako. Après une petite explication sur la parité qui va être jouée (je n’ai rien compris ;_;). Nodoka a bien pris conscience que Hisa a fait ça pour elle. Yūki demande à Saki si elle va encore faire du ± 0. Mako bien au courant, va l'empêcher d'y arriver. Pour Hisa c'est un moyen de dévoiler la vraie force de Saki. Visiblement avec ces règles il n'y a pas de ± 0 possible en tant que tel (juste le score).

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 

Bon si quelqu'un aurait l'obligeance m'expliquer la partie, j'ai rien compris à leurs déroulements. ×_× Saki semble faire quelque chose d'extraordinaire, mais elle joue pour gagner...

咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局  咲-Saki- 第1局 
Plus d'images...

On finit sur l'ending qui sera certainement l'opening par la suite. Nodoka qui semblait être la plus forte va se trouver une vraie rivale de choix, ce qu'il lui manquait pour rompre l'ennuie et certainement une stagnation de son niveau.

Je continue avec タユタマ -Kiss on my Deity- (Tayutama) est une adaptation d'un erogē de Lump of Sugar. De coup, j'avoue que je n’attendais pas grand-chose de la série. Et dans un sens j'ai bien fait. Non pas que le début soit sans intérêt, il y a juste que le début fait un peu gros. L'accumulation de petites choses qui rendent l'histoire moins intéressante qu'elle aurait pu l'être.

Au niveau du style, même si les filles sont assez pas trop mal (mimikko tte kawaii ♡) je trouve l'ensemble que le trait manque de finesse. Du coup, le trait baveux ne lui rend pas vraiment service sur tout ce qui n'est pas gros plan. De plus, les coiffures disproportionnées font un peu trop.

第1話「太転依 (たゆたい)
MITO Yūri (泉戸裕理), fils d'un prêtre d'un temple du temple Yachimata (八衢神社), répare le scooter de KAWAI Ameri (河合アメリ), une amie d'enfance et KANAME Sankurō (要 三九郎). Puis le père vient pour demande pour qu'il aille voir quelque chose pas loin de son école.
Il s'y rend et voit un bois sacré autour duquel des esprits tournent. KISARAGI Mifuyu (如月美冬) vient, car il les élève n'ont pas à être ici. Il voit des créatures tourner autour d'elle et il passe pour un pervers.
Il y retourne la nuit avec Ameri et Sankurō avec l'équipement nécessaire. Sur place il s'installe et appelle ce qui est enfermé à l'intérieur. C'est la déesse Tayutayu de la race Tayutai (太転依). Cependant, des esprits malfaisants sont libérés et, apeurée, Ameri fait la bêtise de briser le sceau en envoyant son deux-roues contre la stèle de bois qui se fend en deux. Cela libère les mauvais esprits et elle disparait. Elle place à une petite fille (qui parle avec un cheveu sur la langue) aux cheveux blancs avec des oreilles et une queue animales. Elle se met à la chance aux mauvais esprits en les assommant et leur ordonne de bien se comporter. Puis les démons puissants se retrouvent face à la petite bien faible. Elle est mise au tapis et ils s'en font.
Il ramène la petite fille chez lui, elle n'a plus les cheveux blancs. Elle est inconsciente. Ameri se sent responsable. Elle se réveille quand Yūri est seul avec elle. Elle n'a pas de nom, il l'appelle Mashiro (ましろ) (parce qu'elle aime bien les marshmallows : « mashimaro » en japonais). Elle lui demande s’il a une femme, car à son époque il serait déjà marié à son âge. Il lui dit qu'Ameri est juste une amie d'enfance. Elle se propose comme épouse. Il accepte quand elle sera grande. Elle scelle cette promesse en l'embrassant sur les lèvres, puis s'endort de fatigue.
Le lendemain c'est une fille bien plus âgée qui se réveille chez lui. Il ne voit pas que c'est Mashiro. Ameri qui est là demande des explications. Mais avec les particularités de physique, ils reconnaissent que c'est bien elle. Ameri s'énerve sur Yūri et Mashiro est devenue grande donc elle peut être sa femme. Peu après, on remet à Mashiro un kimono, celui de la défunte mère de Yūri.

タユタマ -Kiss on my Deity- 第1話  タユタマ -Kiss on my Deity- 第1話  タユタマ -Kiss on my Deity- 第1話  タユタマ -Kiss on my Deity- 第1話  タユタマ -Kiss on my Deity- 第1話  タユタマ -Kiss on my Deity- 第1話 
Plus d'images...

Encore de la fantaisie avec 夏のあらし!(Natsu No Arashi!). Cette fois la série change totalement de style. Le caracter design plus proche d'un shōnen, avec des décors pour certains superbement exécutés. On retrouve un peu de ce que l'on peut retrouver dans Hidamari Sketch sur le trainement de certaines choses (vues, décors, ajouts, ombres, ...) qui sortent de l'ordinaire.
L'opening fait vraiment très vioillot et l'ending semble être un repompe d'une pub iPod :P

Après avoir lu la présentation du manga, j'étais un peu déçu par le début du premier épisode. Rapidement, je me suis rendu compte que cette histoire de fraises piégées devenait de plus en plus complexe, mais que tout était cohérent. La série joue avec le temps, mais reste dans la même dimension, ce qui veut dire que ce qui a été touché dans le passé et déjà du présent. Du coup, tout est fait une fois et une seule, on ne modifie pas le cours du temps. Ce qui semblait illogique au début et devient cohérent à la fin. Une fois que l'on tout en main pour comprendre dans un ordre logique.

La série possède deux duos, car les femmes qui se déplacent dans le temps ont la nécessité d'être en couple avec une personne pour les « conduire » (通じた). ARASHIYAMA Sayoko (嵐山 小夜子) ou plus simplement Arashi (あらし), 16 ans, a pour partenaire YASAKA Hajime (八坂 一), 13 ans. Le second duo est KAMIGAMO Jun (上賀茂 潤), un ami de Hajime qui a le même âge, « conduit » par Kaja (カヤ). La fille ne semble pas crainte les effets du temps, pour les garçons s’ils viennent à rencontrer leur double, c'est la disparition. De plus, ils sont proches, plus ils deviennent transparents.

Bref, le début de la série est un peu bizarre. Entre vengeance, jalousie et gourmandise... Il ne se passe pas deux minutes sans qu'il y ait un problème. Hajime se comporte comme un chenapan, profitant de Arashi. Pour Kaja c'est l'inverse, elle sert de Jun, un garçon timide qui une voix de fille quand il crie.

La série démarre finalement assez bien. Même si je m'attendais à une découverte un peu plus surprenante du pouvoir Arashi. Dommage, mais l'épisode est bien pensé.

Note : première fois que je vois des têtes de Yukkuri Shiteitte Ne dans un épisode.

夏のあらし! 第1話  夏のあらし! 第1話  夏のあらし! 第1話  夏のあらし! 第1話  夏のあらし! 第1話  夏のあらし! 第1話 
Plus d'images...

Pour achever la journée, quelques mots sur こんにちは アン ~Before Green Gables (Konnichiwa Anne) tirée d'un roman canadien sorti en 1908. Nippon Animation sort donc la 26e série des chefs-d'œuvre du monde. Le style est tout aussi simple que l'ancienne série, un peu plus graphique sur les décors, mais surtout très bien animé (la simplicité de character design aide). La série devait être moins longues que d'accoutumer et ne fera pas une année complète (jusqu'à la fin de l'année, comme les précédentes série, mais elle n'a pas commencé en janvier).
Il s'agit de la séquelle d'Anne of Green Gables (赤毛のアン / Akege no Anne) comme 8e réalisation de la série par le studio.

On suit l'histoire d'une petite fille rousse, Anne SHIRLEY, qui vit chez les Thomas qui l'ont recueilli quand elle a perdu ses parents. Malheureusement, cette fille rêveuse est traitée comme une bonne par Joanna, la mère (c'est loin du niveau de Cosette par contre :P), et aide à faire les tâches ménagères pendant que les garçons s'amusent. Bert, le mari n'a pas de travail, poussé par sa femme essaie désespérément de trouver quelque chose pour ramener de l'argent. Malheureusement, il boit beaucoup et s'engueule souvent avec elle, ce qui va lui causer des problèmes. Eliza, l'aînée est la seule qui semble faire attention à Anne. Elle est douce et gentille, mais n'aspire qu'à une chose : se trouver un mari et quitte le foyer familial qu'elle ne supporte plus.

Pour l'instant, la série est plutôt bonne enfant. La vie d'Anne n'est pas facile, mais elle n'est pas traitée comme un chien pour autant. Elle déteste sa couleur de cheveux, car tout le monde en rit et s'en moque. Elle ne sait pas mentir et a tendance à trop parler sans réfléchir.
Voilà donc un début est plutôt joyeux et sympathique.

こんにちは アン ~Before Green Gables 第1話  こんにちは アン ~Before Green Gables 第1話  こんにちは アン ~Before Green Gables 第1話  こんにちは アン ~Before Green Gables 第1話  こんにちは アン ~Before Green Gables 第1話  こんにちは アン ~Before Green Gables 第1話 
Plus d'images...

全2コメント

Cielaによって、 2009/04/07 00:24:13
アバター
メンバー

Tu te goures un peu pour Saki. Ce n'est en rien un anime harem, le mec est un personnage secondaire. C'est du shojo-ai avec du mah-jonk.
Et c'est vraiment dommage qu'ils n'expliquent les règles du jeu :S

Zéflingによって、 2009/04/07 00:51:03
アバター
ウェブマスター

J'ai jamais dit que c'était vraiment un harem, je dis seulement que cela en a la forme. Ce qui peut être trompeur. :D On mets t'as qu'a voir Shion no Ō et Hikura no Go que je prend en référence. Je fais reformuler ma phrase pour être plus clair :P

Pour les règles après avoir lu la page complète de Wikipédia, ça m'étonne pas trop qu'il ne l'explique pas. Il faudrait un épisode rien que pour ça.

Édit : pour le côté shōjo ai, les harems ne l'empêche pas. ;) De tout façon la série fait dans le fan service : jupes courtes, plans assez limites, vêtements transparents, salle de bain, etc... Il est vrai que l'on ne ne voit rien, mais c'est déjà bien assez suggestif.

L'homme est le plus inhumain des animaux.

コメントを書き込む