Article

J'ai enfin FFXIII ☆ C'est fini pour : Sora no Otoshimono ; Natsu no Arashi! ~Akinai-chū~ ; Umineko no Naku Koro ni ; DARKER THAN BLACK -Ryūsei no Jumini-; Sasameki Koto

Thursday 31th December 2009

J'ai enfin reçu ma version japonaise du Final Fantays PS3 : ファイナルファンタジーXIII(特殊仕様ジャケット: 「ファイナルファンタジーXIV」キャンペーンコード同梱) ou en français Final Fantasy XIII (Jaquette édition spéciale avec code d'accès pour la campagne de « Final Fantasy XIV »). Ça m'aura coûté un peu plus de 100 €, j'espère qu'il va passer sans accroche sur la console. Je n'ai malheureusement pas la console sous la main... mais je pense que je vais rentrer plus tôt pour tester ça. :D

ファイナルファンタジーXIII(特殊仕様ジャケット: 「ファイナルファンタジーXIV」キャンペーンコード同梱) - image 1 - ファイナルファンタジーXIII(特殊仕様ジャケット: 「ファイナルファンタジーXIV」キャンペーンコード同梱) - image 2 - ファイナルファンタジーXIII(特殊仕様ジャケット: 「ファイナルファンタジーXIV」キャンペーンコード同梱) - image 3 -

Ya~ho ! C'est la fin de l'année, ça se sent ;) Plein de séries tirent leurs révérences. Pour certains je suis déçu ! J'en voulais plus !! Peut-être une suite ? Pour d'autres il y a une petite pause, donc cette semaine pas de : Kirumin, Shugo, Sawako ou Kabato.

Le 13e et dernier épisode de SoraOto nous offre un beau spectacle.

92
Sora no Otoshimono 13 épisodes Terminée – TV 16/9 (720p)
Genre : action, S-F., ange, amour, amiété, délirium, ecchi, lycée
93
Dessin/Animation
92
Histoire
90
Fin
95
OP/ED
90
Musiques


On peut enfin voir Ikarus utiliser ses pouvoirs sans retenue. Nymph se fait avoir par deux femmes angeloïdes qui lui mentes en se moquant insidieusement d'elle. Leur but étant Ikarus, elle passe par Nymph pour l'avoir. De son côté, Tomoki et les autres partent à la recherche de Ikarus qui a fait son adieu à celui-ci. Bref, après la confrontation Nymph est sauve et Tomoki savait déjà pour Ikarus. Tout est bien dans le meilleur de monde, sauf que l'ennemi n'est pas vaincu, juste mis en déroute. Il serait bon d'avoir une suite à cette série perverse ultra déjantée. De plus, côté réalisation la série est aussi réussie. On navigue entre plusieurs styles : classique, SD et action. Celui des phrases d'actions mélange angélique et technologie très avancée. Je trouve tous les effets de « magie » (qui n'en est pas) vraiment réussie. On n'oubliera pas certains endings comme celui des culottes violentes qui semble avoir marqué les esprits tellement l'idée est stupide, mais trop bien trouvé.

En espérant une saison 2 (avec Tomoko). C'est vraiment une série qui vaut le coup, même si c'est la série la plus stupide de l'année.

Ecchi ●●●●● ●●○○○ Romantique ●●○○○ ○○○○○
Action ●●●●● ●○○○○ Mystère ●●●●● ○○○○○
Humour ●●●●● ●●●○○ Magie ●●●●○ ○○○○○
Technologie ●●●●● ●○○○○ Réflexion ●●○○○ ○○○○○

Images de l'épisode 13 :
そらのおとしもの 第13話 - image 1 - そらのおとしもの 第13話 - image 2 - そらのおとしもの 第13話 - image 3 - そらのおとしもの 第13話 - image 4 - そらのおとしもの 第13話 - image 5 - そらのおとしもの 第13話 - image 6 - そらのおとしもの 第13話 - image 7 - そらのおとしもの 第13話 - image 8 - そらのおとしもの 第13話 - image 9 -
Plus d'images...

L'été n'est pas terminé pour Arashi, mais la série est terminée...

84
Natsu no Arashi! ~Akinai-chū~ – 13 épisodes vus – Terminée – TV 4/3 (720p)
Genre : amitié, amour, références, paradoxe temporel, humour, parodie, fantôme, travesti, fanservice
77
Dessin/Animation
86
Histoire
86
Fin
83
OP/ED
79
Musiques


Alors que j'étais plutôt dubitatif sur la première saison, je l'ai été bien moins sur la seconde. Peut-être le temps de me faire au style. Quoi qu'il en soit, cette saison m'a semblé plus amusante. La première saison avait un semblant de scénario qui a quelque peu été oublié dans celle-ci. Bref, place aux références (j'en ai trouvé beaucoup plus :P) et à l'amusement. Je dois dire que Jun en prend pour son grade dans cette seconde partie. Son choix de cacher son véritable sexe va lui poser des soucis, de très gros soucis, et ceux qui savent vont un peu s'en jouer, mais au final, c'est plus elle-même qui joue contre elle. Hajime ne serait jamais pour elle et ne la voit que comme un pote. C'est d'un côté ce qu'elle veut et qui la dérange. On en apprend aussi un peu plus sur Arashi, ce qui va aussi faire que Hajime va plus se lâcher, il l'aime et espère la garder. Il y a aussi les autres qui prennent plus de place comme Yayoi et Kanako. On constatera que la série pose aussi le comique de répétition à son plus au point. Ce qui peut faire penser que c'est finit, c'est qu'il faut attendre le tout dernier épisode pour voir la chose arriver. C'est tellement surréaliste que j'y croyais même plus et j'étais aussi surpris que le personnage.

Pour ce qui est du traitement, il n'y a pas de différence flagrante avec la première saison. Les effets « bizarres » sont un poil moins marqués. Les génériques sont eux aussi spéciaux que ceux de la première saison.

Je pense que ceux qui ont aimé la première saison apprécieront celle-ci aussi. Les mêmes personnages, un peu les mêmes délires et un poil de romantisme (les nouvelles de Hajime sont terribles :P).

Ecchi ●●●●○ ○○○○○ Romantique ●●●○○ ○○○○○
Action ●●○○○ ○○○○○ Mystère ●●○○○ ○○○○○
Humour ●●●●● ●○○○○ Magie ●●○○○ ○○○○○
Technologie ●○○○○ ○○○○○ Réflexion ●●●●○ ○○○○○

Images de l'épisode 13 :
夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 1 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 2 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 3 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 4 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 5 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 6 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 7 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 8 - 夏のあらし!~春夏冬中~ 第13話 - image 9 -
Plus d'images...

Un peu de sang, de magie et de mauvais temps. Mais, est-ce donc fini ? Visiblement pas.

89
Umineko no Naku Koro ni 26 épisodes vus – Terminée – TV 16/9 (720p)
Genre : fantastique, meutres (en famille), magie, réflexion, gore
89
Dessin/Animation
89
Histoire
86
Fin
90
OP/ED
92
Musiques

Umineko no Naku Koro ni se divise en quatre grandes parties où Batora se bat contre la sorcière Beatrice. Chaque partie se présente une manche d'un jeu, un divertissement de sorcière que le jeune homme essaie de mettre en échec par sa seule réflexion. Mais tout semble fait pour qu'il échoue : magie, mensonge, revirement de situation, avec toujours plus de personnages du côté du monde magique. Bref, il n'y a pas un seul épisode qui nous laisse en répits autant du côté de la réflexion que des giclées de sang. C'est gore, sans être comme dans Higurashi trop traumatisant. (En fait, soit je me suis habité, soit c'est moins choquant... je ne serais trop dire.) La version télévisée est même censurée sur les blessures un peu trop ouvertes : boîte crânienne ouverte, boyaux et entre petites égratignures du même genre.

Le style est proche d'Hiragashi dans les grandes lignes : style graphique, mise en place par partie et très violente, mais pour ce qui est de l'histoire, ce n'a peu rien à voire. On se concentre plus sur la situation psychologique des sorcières que des humaines : doute, arrogance, jeu, qui font qu'on a un peu de mal à les situer. Certaines des femmes de l'histoire font le lien entre les deux mondes, plus ou moins grisées par les pouvoirs qu'elles acquièrent.

C'est donc pour moins une bonne série avec une bonne ambiance autant visuellement que musicalement. Il ne vaut juste supporter la violence et le sang. Aller, vivement la suite.

Violence ●●●●● ●●○○○ Gore ●●●●● ●●○○○
Action ●●●●● ●○○○○ Mystère ●●●●● ●●●○○
Humour ●○○○○ ○○○○○ Magie ●●○○○ ○○○○○
Technologie ●○○○○ ○○○○○ Réflexion ●●●●● ●●●○○

Images de l'épisode 26 :
ささめきこと 第26話 - image 1 - ささめきこと 第26話 - image 2 - ささめきこと 第26話 - image 3 - ささめきこと 第26話 - image 4 - ささめきこと 第26話 - image 5 - ささめきこと 第26話 - image 6 - ささめきこと 第26話 - image 7 - ささめきこと 第26話 - image 8 - ささめきこと 第26話 - image 9 -
Plus d'images...

Des fois je me demande pourquoi je dis que je ne suivrais pas une série pour finalement la regarder de bout en bout, surtout que je n’ai pas réussi à vraiment m'y intéresser jusqu'à la fin.

79
DARKER THAN BLACK -Ryūsei no Jumini- - 12 épisodes vus – Terminée – TV 16/9 (720p)
Genre : action, combat, super capacité, recherche de son passé
90
Dessin/Animation
75
Histoire
78
Fin
88
OP/ED
87
Musiques

Comment peut-on savoir si nous sommes vraiment ce qu'il nous semble être ? En essayant de retracer son passé ?

La série ne comporte que 12 épisodes et une progression qui ne passe trop souvent pas l'élimination de personnages. En fait, il ne reste quasiment plus personne à la fin de cette histoire. L'histoire nous permet d'en apprendre plus sur l'héroïne, elle découvre complètement son passé et apprend peu à peu que sa vie n'était qu'un immense mensonge. Le souci c'est qu'elle le découvre sans qu'on sache vraiment où elle se rend. Son père est tuer au début, elle veut retrouver à Tōkyō pour retrouver sa mère, mais quand elle y est, ne veut plus. Elle semble plus poussée par sa destinée que par ses intentions. Elle passe l'intégralité des épisodes à subir la situation, ses capacités ou son passé. Tout lui échappe jusqu'à la toute fin, qui était inéluctable. C'est ce qui m'a un peu dérangé, il n'y a presque aucune intention, sauf peut-être retrouver son frère, et le peu est étouffé par l'extérieur. Plus d'épisodes n'auraient peut-être pas du luxe, même si cela ne va pas dernièrement à l'essentiel. Malgré ce défaut de narration que je lui trouve, la série est bien réalisée avec quelques idées pas trop mal, mais pas très originales.

Je n'ai pas vu la première saison, et je pense que j'ai probablement bien fait. Je risque d'être encore plus déçu.

Ecchi : ●●○○○ ○○○○○ Romantique : ○○○○○ ○○○○○
Action : ●●●●● ●○○○○ Mystère : ●●●●● ○○○○○
Humour : ●○○○○ ○○○○○ Magie : ○○○○○ ○○○○○
Technologie : ●●○○○ ○○○○○ Réflexion : ●●○○○ ○○○○○

Images de l'épisode 12 :
DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 1 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 2 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 3 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 4 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 5 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 6 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 7 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 8 - DARKER THAN BLACK -流星の双子- 第12話 - image 9 -
Plus d'images...

C'est aussi terminé avec ささめきこと (Sasameki Koto). Le dernier épisode est bien le dernier chapitre du tome 2... Et les autres ?

92
Sasameki Koto - 13 épisodes vus – Terminée – TV 16/9 (720p)
Genre : action, combat, super capacité, recherche de son passé
86
Dessin/Animation
93
Histoire
89
Fin
88
OP/ED
89
Musiques

Voilà une série qui j'aurais apprécier de bout en bout. Les derniers épisodes n'ont pas été des surprises, car ils reprennent quasiment au mot près ce qu'il se passe dans le manga, ce qui ne m'a pas le moins du monde dérangé. Il y a bien sûr quelque ajout pour tenir dans les 22 minutes de l'épisode des histoires qui n'en font déjà pas 15 à la lecture. C'est du yuri, plutôt calme, avec une héroïne, Sumika, qui ne l'est pas et qui a tout du rôle d'un garçon dans ce genre de série non yuri. Très forte de caractère et en karate, elle devient toute chose quand il s'agit de son grand amour. En face, Ushio ne la voit que comme une amie jusqu'à ce qu'elle se rend compte qu'elle est la fille indispensable de sa vie. Ce n'est pas le modèle kawaii qu'elle cherche, mais celle qui sait être là pour elle.
Bref, c'est mignon tout plein avec quelques scènes plutôt marrantes pour que cela ne devienne pas trop plat et trop sérieux. Il faut dire qu'on a une belle équipe de choc dans cette série. Kyori étant de loin celle qui me fait le plus marré, parce que tant qu'elle s'amuse ou qu'elle peut manger, tout va bien. Elle mange tout le temps, on a l'impression qu'elle passe son temps libre à cela. À côté de cela il y a le couple de choc, Tomoe-Miyako, qui n'a pas honte de s'afficher et qui suit de près les deux autres. On ajout à cela : une otaku fan de yuri, un garçon qui une vraie fille manquée, la sœur de cette dernière qui fait un brother complexe bien étrange.

Le dernier épisode se passe sur un moment de séparation entre les deux filles. Elles doivent s'appeler au téléphone, mais pour Sumika qui part avec sa famille, le lieu de rendez-vous change et elle se retrouve dans les montagnes sans réseau. Elle ne peut donc communiquer. Pour Ushio, l'attente est interminable, et imagine le pire. Son frère à l'impression de voir une fille attendre un coup de fil de son petit ami (je pourrais dire « sa petite amie » vu le genre de bouquin qu'il écrit). Pour ne rien arranger, elle doit surveiller les mioches pendant qu'ils se baignent, et l'un d'eux fait n'importe quoi ce qui l'oblige à sauter à l'eau pour le secourir. Le keitai trempé, l'appeler est impossible et bien sûr Ushio ne répond pas aux numéros de téléphone qu'elle ne connaît pas (elle est directe : je connais pas, au revoir). Finalement, elle n'aura pas pu aller jusqu'à ce qu'elles se rendent au natsu matsuri en yukata. C'est là qu'on rapporte à Sumika le téléphone de nouveau fonctionnel avec Ushio qui essaie de l'appeler. Pour ces dernières, de pouvoir s'entendre est un véritable moment de bonheur qui clôt cette série.

Et pour la suite... j'espère qu'il y aura une saison 2 !!

Ecchi : ○○○○○ ○○○○○ Romantique : ●●●●● ●●○○○
Action : ●○○○○ ○○○○○ Mystère : ●○○○○ ○○○○○
Humour : ●●●●● ●●○○○ Magie : ●●●●● ●○○○○
Technologie : ●○○○○ ○○○○○ Réflexion : ●●○○○ ○○○○○

Images de l'épisode 13 :
ささめきこと 第13話 - image 1 - ささめきこと 第13話 - image 2 - ささめきこと 第13話 - image 3 - ささめきこと 第13話 - image 4 - ささめきこと 第13話 - image 5 - ささめきこと 第13話 - image 6 - ささめきこと 第13話 - image 7 - ささめきこと 第13話 - image 8 - ささめきこと 第13話 - image 9 -
Plus d'images...

2 comments posted

By Inuki, the 01/01/2010 at 17:03:06
Avatar
Member

Je pense qu'on peut trouver plus stupide que SnO cette année. Tiens rien que KG2. Mais j'espère une suite rapidement en tout cas.

Pour Umineko, c'était bien tordu dans l'ensemble. Et comme les jeux sont toujours en cours donc on aura pas de saison 2 avant 2012 je crois.

Pour DtB, j'ai surtout été déçu par la fin bien trop rapide (mais c'est le cas de tout le monde). Mais bon le reste était excellent. Par contre regarde la saison 1 :-).

Bon FFXIII alors. Même s'il a des critiques assez moyennes, je l'attends toujours en mars ^^.

Shouko (Baka to Test to Shōkanjū) : "Yuji, ecchi"
By Zéfling, the 01/01/2010 at 17:23:34
Avatar
Administrator

Non, pour K&G c'est les premières épisodes qui le sont, après ça vire trop au sérieux en gardant les même personnage stupide (quelque soit le camp d'ailleurs). L'avantage de Soraoto, c'est que c'est constant, du délire pendant 12 épisodes et un 13 final plutôt réussi. :yes

Vu comme j'ai pas accroché à DtB, j'ai pas trop envie de me lancer sur la premier saison... En plus je la trouve pas :P Ça manque sacrément de profondeur, ça donne l'impression d'être expédier pour qu'on en finisse vite.

Si loin pour Umineko... c'est chiant !! C'est vrai que c'est tordu, mais c'est un peu ce que l'on recherche dans ce genre de série.

Pour FF13 il semble que ça soit la première partie du jeu, trop linéaire, qui dérange. Après il semble qu'on ne puisse pas trop le classer dans la catégorie RPG. À vouloir toujours changer, c'est les autres éditeurs qui prennent la place vide laisser par SE. Enfin je verrais, j'avais bien aimé FFX, et c'est un peu dans le même style.

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.

Write a commentary