ニュース

Présentation :Rinne no Lagrange ~Flower declaration of your heart~ ; Aquerion Evol

2012年1月8日(日曜日)

Je n'avais pas vu de vidéo jusque-là, mais j'avais fini par comprendre que 輪廻のラグランジェ ~Flower declaration of your heart~ (Rinne no Lagrange) serait probablement une série à mechas... Le premier épisode semble le confirmer, autant par son opening que par les évènements qu'il s'y produise. Cependant, une chose est sûre, le graphisme ne m'a pour l'instant pas laissé de marbre... Les effets de lumières sont sacrement bien rendu et généralement sont même assez beaux. Même les mechas ont du style... On pourrait dire qu'ils font « design », même si je n'aime pas trop de terme. Une série qui commence comme une comédie scolaire et qui nous plonge rapidement dans un monde de pur S.-F. Cependant, je trouve que ça fait un peu déjà-vu comme démarrage...

On pourra dire que pour l'instant, la série repose entièrement sur l'héroïne, une fille pleine de vie, qui excelle en sport, prêt à tout pour aider son prochain, une tête brûlée qui ne manque pas d'humour et qui semble à peine surprise par ce qu'il va lui arriver. La grande sœur qui veille sur elle et semble avoir encore plus de caractère qu'elle. Je sens qu'à ce niveau-là, on ne risque pas de s'ennuyer.

Je me demande si la suite aura le droit à un traitement aussi important graphique aussi important que le premier épisode. Les effets sont bons, l'intégration 3D est proche de la perfection... Il n'y a pas à dire, c'est du bon boulot. En plus, on a le droit à un opening avec un graphique assez original et esthétique... en un ending plus classique qui ferait presque penser à une autre série (rapports aux sièges)...
En tout cas, moi qui généralement n'aime le genre, je trouve le début est plaisant. Reste à voir si cela va le rester sur la durée, ce qui bien moins certain.

第1 話 「ようこそ、鴨川へ!」
KYŌNO Madoka (京乃まどか) passe le long de plage pour y faire une prière à la mer quand elle voit une fille se noyer. Elle jette ses vêtements (elle portait un maillot) et plonge la sauver. Arrivée à l'école, elle est en maillot en retard, quelqu'un lui a piqué ses affaires... Heureusement, elle a toujours sur elle son survêtement.
Madoka fait partie d'un club où elle est seule, le jersey-bu (club du survêtement), pourtant elle pourrait bien faire partie de n'importe quel club sportif et probablement y être la capitaine. D'ailleurs, les clubs lui demandent souvent de passer y faire un tour : kendō, tennis, softball... mais aussi cinéma. Le jersey-bu à un emploi du temps de seitokaichō.
Le soir en partant, Madoka rencontre une fille mystérieuse. Elle se déshabille devant elle, lui rend son sailor fuku et disparaît comme par enchantement.
Le soir, elle rentre chez elle, un café où elle y voit sa grande sœur qui va vérifier quelques choses qu'elle a sur la fesse (un angle qu'elle ne peut voir visiblement). Cette dernière lui demande de l'appeler s'il y a quelque chose.
Le jour suivant, elle rencontre de nouveau la mystérieuse fille (qui lui fait « wan »). Cette fille en uniforme (qui n'est pas un maillot de bain) s'appelle Fin e Id Si Laffinty (フィン・エ・ルド・スイ・ラフィンティ), ou Lan (ラン) pour faire plus court, et va donc intégrer son club. Madoka n'est plus seule. Cependant, Lan va lui demander un service un peu étrange : conduire un robot.
Pendant ce temps dans l'espace, un groupe d'extratertre observe la Terre de la Lune.
Madoka va avoir la grande surprise d'être emmenée sur une île artificielle. Pendant ce temps, sa sœur, qui cherche à la protéger de ce qu'elle apprête à faire, apprend la mauvaise nouvelle. Madoka se retrouve face à un robot qui est différent de ce qu'elle imaginait. (C'est fou comme la musique me fait penser à celle au début de Street of Rage 2.) Son premier contact avec la machine semble réveiller quelque chose en elle d'oublié, et puis soudain un Demetorio attaque. Un robot qui ne semble pas craindre la force d'attaque terrienne. Lan se présente à Madoka en tant qu'extraterrestre là pour la protéger. Cette dernière ne trouve rien d'autre que d'en plaisanter. Elle refuse, car elle ne sait pas faire du vélo. Lan la rassure, ça serait inné, il fonctionne avec les émotions. Elle veut bien essayer de piloter l'engin. La grande sœur arrive trop tard. Le contrôle du vaisseau est difficile, à cause de la vitesse. Elle percute sans le vouloir le robot noir. Elle passe sans le vouloir en mode robot et l'ennemi s'attaque à elle. Madoka semble avoir compris comment cela fonctionne au moment où ce dernier s'attaque à elle. Il fait une prise de jūdō qui va être fatale. Madoka fait son signe de victoire, comme si tout ceci n'était qu'un jeu.

輪廻のラグランジェ 第01話 - image 1 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 2 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 3 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 4 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 5 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 6 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 7 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 8 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 9 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 10 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 11 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 12 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 13 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 14 - 輪廻のラグランジェ 第01話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 222)

Aquerion est de retour avec une nouvelle série : アクエリオンEVOL (Aquarion Evol). Et on peut dire que Rinne no Lagrange est visuellement très sympa, Aquarion Evol est du niveau d'un film. La série commence avec un double épisode (environ 40 minutes) avec une qualité graphique indéniable. Autant pour les décors, dont la représentation d'une sorte de ville aquatique à l'instar de Venise est représentée avec un niveau de détail remarquable : maison, monument, eau, forêt, etc. Au moins une chose qu'on ne pourra pas lui reprocher, surtout que certains effets ont, semble-t-il, joui d'un détail particulier qui donne un petit plus à ce qui est déjà bien beau.

Aquerion oblige, les mechas sont aussi de la partie, et comme le reste, ça reste visuellement bien chiadé. Mais je ferais le reproche à l'épisode de ne tourner quasiment qu'autour d'un combat, ce qui rend le scénario un peu trop bourrin, gâchant un petit tout le côté « biblique » qui se trouve autour. Un épisode long, mais finalement pas trop de contenu si ce n'est un combat épique comme un ennemi qui arrive à point nommé. Il y a toute une religion autour d'Aquarion et des évènements passés. On retrouve donc pas mal de références à la précédente série qui ressemble maintenant à une sorte récit biblique ayant traversé les âges.

L'un des points que j'avais aimé dans la présente série est de nouveau présent, il s'agit de son ambiance musicale. Malheureusement le côté mystérieux ayant disparu, je trouve que la série manque de quelque chose. Un peu trop coloré, un peu trop moin obscur et une impression de fan service qui vient y mettre son nez. En tout cas, la séparation des pilotes hommes et femmes semble justifiée par leur incompatibilité à se battre ensemble... Chose qui se remarque dès cet épisode. Ça fait un peu exagérer, comme s'ils étaient conditionnés pour se rejeter. Autre chose complètement abusée, c'est l'arrivée de l'Aquarion Evol, nom qui va de soi... comme beaucoup trop de choses. Bref, trop d’évènements d'un coup, comme si la série essayait de rassembler tous les matériaux dès le début sans laisser aucune surprise pour la suite. Cela me semble bien dommage. D'ailleurs, les ennemies n'ont plus le côté mystérieux des anges déchus.

Bref, un premier épisode visuellement somptueux, mais dont le scénario ne me semble pas spécialement à la hauteur du reste. À voir sur la suite, mais pour l'instant, je reste un peu dubitatif sur cette suite.

Amata (アマタ) s'occupe de la projection d'un film sur un récit de la légende d'Aquerion. À la fin de celui-ci il y trouve Mikono (ミコノ) qui a bouleversé de l'avoir vu. Amata lui trouve quelque chose attirant et l'invite à en parler. Amata est un garçon qui cache un secret, il est obligé de se lester pour garder les pieds au sol. Il le cache aux yeux d’autres pour paraître normal. Il fait un tour avec Mikono cette Venise portuaire jusqu'à une statue où là encore son pouvoir resurgit. Au moment où il se rejoue des poids (qu'il sort d'on ne sait où. ^^') La ville se fait attaquer. L'ennemi y vient pour prélever des humains.
Les vaisseaux Aquerion interviennent pour les combattes. Les pilotes viennent de deux écoles... En fait, d'une seule divisée en deux parties : garçon et fille, séparée par un immense mur infranchissable. Il y aurait comme une incompatibilité entre les sexes. Les garçons arrivent en premier, se faisant assez vite rosser, les filles viennent en renfort et c'est là que les ennuis commencent. Amata et Mikono reçoivent une statue sur eux. Ce premier cherche à protèger la seconde, et pour la sauver décide de retirer ses poids, laissant exprimer son pouvoir. Il s'envole alors avec elle. Ils sont requis dans un vaisseau attiré par son pouvoir et en rapidement se synchronise avec deux autres vaisseaux, ce qui fait qu'ils se retrouvent quatre dans ce qui est l'Aquerion Evol. Une chose impensable est arrivée, surtout qu'il est y a deux garçons et deux filles. Amata est pris pour une sorte de terroriste, mais le fait que l'ennemi se montre bien puissant va finir par les obliger à s'unir pour le combattre. Surtout si Amanta veut protéger Mikono d'une sombre vision collective à laquelle ils peuvent assister. Vaincre l'ennemi ne suffira pas, celui-ci s'échappe. De retour au calme, Amata se fait assommer par mesure de prudence.

アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 1 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 2 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 3 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 4 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 5 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 6 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 7 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 8 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 9 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 10 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 11 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 12 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 13 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 14 - アクエリオンEVOL 第1~2話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 312)

全2コメント

plopenによって、 2012/01/09 17:39:36
訪問者

J'hésite à me laisser tenter par Aquerion... Faut-il avoir vu la série précédente ou un novice peut se jeter dessus ???

Zéflingによって、 2012/01/09 18:02:48
アバター
ウェブマスター

Pas besoin d'avoir vu la première série, même si ça aide à comprendre plus simplement certains trucs. On va dire que ça paraît un peu normal, tout n'est pas nouveau. Pour quelqu'un qui a vu la première, il y a certaine choses qui semble être normal et faire parti de la mythologie de la série, mais je pense pas que ça soit nécessaire de les connaître, là série repart de presque zéro, 12 000 ans après la première.

Comme dans toute série, ça reste toujours mieux d'avoir tout vu, même si au bout d'un moment faut devenir un vrai fan d'une licence pour y arriver. ;)

Rien à voir, mais plus de revoit Rinne no Lagrange, plus j'ai l'impression que c'est une série avec quelque chose de yuri en trame de fond... Peut-être que je me plante.

働いたら負け。

コメントを書き込む