Voyage au Japon 2

Retour à Ōsaka

Le Samedi 1er Avril 2017

Le temps est mitigé, je voulais me rendu à Fushimi-inari... Finalement, je pars voir le château d'Ōsaka. Sans le JR-pass, je pense que je ne l'aurais pas fait. Sur le chemin de la gare, je passe devant Higashihongan-ji qui était en travaux lors de mon dernier voyage. Je passe donc y faire un petit tour et j'y reste plus longtemps que prévu, à écouter la fin d'une cérémonie.

Lors de mon premier voyage, je n'avais pas eu le temps d'aller voir le château... En fait, je ne l'avais pas pris. Je me rends donc à Osaka, et une fois arrivé dans l'immense gare JR, je cherche le point pour les touristes. Pour changer, il n'est pas facile à trouver. Il n'est pas bien grand non plus. En fait, j'ai plus l'impression qu'on vient à Ōsaka pour faire les boutiques.

Je pars à pied jusqu'au château. En chemin, je rencontre des personnes qui bariolent une voiture. Surpris, ils me donnent un trac et disent faire une parade pour la paix à 15 heures pas loin de là. Chose amusante, ils précisent qu'il y aura des yuru-chara (mascottes). Ça m'a fait rire, mais c'est dans un peu plus de 2 heures, et je ne pense pas avoir le temps de les voir.

Arrivée au château, je constate que c'est bien un faux. Il n'est pas fait de bois. En fait, c'est comme Nagoya... Mais contrairement à ce dernier, rentrer pour le voir de l'extérieur c'est gratuit, juste rentré dedans c'est payant (600 ¥). Bref, je pense que je vais contenter de l'extérieur, et de toute l’animation qui s'y trouve. Surtout qu'il y a une très longue queue pour juste se rendre au guichet pour prendre un ticket. Par hasard, je tombe sur deux Françaises (très typée asiatique) à qui je demande si elles y sont rentrées. Non, car leur guide leur a dit que c'était juste pour la vue, il n'y a rien d'intéressant dedans. Sur ce conseil, et après avoir constaté que tout est cher ici, je m'en fais.

Je reprends le chemin du retour en suivant la rivière. Et chose amusante, sans vraiment le vouloir, je tombe sur la parade. Juste une poignée de personnes et des policiers pour les encadrer ajoutant et enlevant les plots pour les protéger au fur et à mesure de leur avancée. Ça avait quelque chose de très amusant.

À la gare, me dit que je ne vais pas partir d'Osaka sans avoir mangé un okonomiyaki. Je monte au 16e étage de la gare. Ce n'était pas le meilleur que j'aie mangé, mais c'est vrai que c'est vraiment différent de celui de Hiroshima, même s'il y a de la ressemblance. Après, je m'en vais me perdre dans le centre commercial de la gare. Franchement, ce n’est pas agréable du tout. Trop de monde, trop serré. C'est étouffant.

Je rentre finalement en train...

Catégories :
Par Zéfling, le 17/04/2017 à 10:38:14
Le billet a été lue 35 fois, avec 0 commentaire publié.

Aucun commentaire

Écrivez le votre ci-dessous.

Écrire un commentaire