Voyage au Japon 2

Ballade dans Tōkyō

Le Jeudi 6 Avril 2017

Deuxième jour à Tōkyō, et je pars de mon logement assez tôt. Je pars jusqu’au Ueno-koen à pied sans prendre le train ce qui fût après coup une très bonne idée.

Ce n’est pas à côté. Il est un peu plus d'1 km, mais ça me permet de travers un cimetière dans l’allée principale est recouvert par des cerisiers en fleur, et il y a très peu de monde. C’est calme. En fait, c’est bien plus agréable que l’ambiance d’Ueno-koen.

Je continue jusqu’à ce dernier, et il y a des cerisiers un peu partout, de toutes les nuances allant du blanc ou rose bien voyant. Quand j’arrive au parc, il y a déjà beaucoup de monde. J’aurais dû partir encore plus tôt. Par contre, du côté du lac, il y n’a pas grand monde. Les stands ne sont pour la plupart pas encore ouverts, ce qui me permet de prendre quelques photos sans me faire écraser. Je continue, en traversant le lac.

Ensuite, je poursuis ma marche en suivant l’allée principale jusqu’à Akihabara. Je passe par les rues commerçantes sous les chemins de fer où l’on y trouve un peu de tout et n’importe quoi. Ça ressemble à un marché permanent.

Une fois arrivé à la gare d'Akihabara, et je passe vite fait pour repérer quelques trucs. Je m’arrête pour manger un karē-katsudon, qui n’est franchement pas terrible. Je pense que j’aurais dû prendre un katsudon tout simple.

Je rebrousse chemin en me perdant un peu. C’est vite dit, j’ai un GPS. D’ailleurs c’est assez amusant, car je passe près de la gare Uguisudani, ce qui me rappelle qu’il y a un vendeur de brochettes non loin et je n’avais jamais testé 4 ans auparavant. Je n’ai pas trop faim, mais je m’y arrête juste pour essayer. Et ce n’est pas aussi bon que l’odeur le laisse entendre. Ça manque de cuisson pour moi et les saveurs sont un peu bizarres pour moi.

Je rentre ensuite me poser un peu. Je discute un peu avec les gens. Je rencontre des Français avec qui je passe un bout de la soirée. Une soirée assez mémorable et plutôt honteuse. Je n’en dirais pas plus. Enfin de soirée, je sors avec les Français qui décident de faire un yakiniku… trop cher pour moi. C’est plus de 20 € un repas correct dans ce genre de restaurant. Ils me disent que le restaurant à curry près de la gare est vraiment bon, et pas cher. Ce qui est tout à fait exact.

Après un bon bain, seul dans le grand bassin, il est temps d'aller se reposer.

Catégories :
Par Zéfling, le 01/05/2017 à 00:52:07
Le billet a été lue 86 fois, avec 0 commentaire publié.

Aucun commentaire

Écrivez le votre ci-dessous.

Écrire un commentaire