Voyage au Japon - 日本旅行

De Hakone à Kamakura

Le Samedi 22 Juin 2013

Je me reproche encore plus de Tōkyō. Après avoir bien déterminé le bus à prendre, je pars pour Gōra (強羅) pour prendre mon ticket pour Ōfuna (大船) et finir par le monorail.

Arrivé à Gōra, il y a une foule immense. Tous ses gens qui visiblement ne viennent que pour la journée et ont pris le train... Là encore, énormément de touristes chinois. Je ne reste pas et je prends le petit train pour me prendre à Hakone. Il n’y a qu’une seule ligne qui descend le long de la montagne, bordée par des hortensias presque tout le long du trajet. C’est assez amusant et surprenant. Le train prend de virage bien serré au-dessus du vide.

En suite, je pars pour Ōfuna pour prendre un monorail. C’est la première fois que je monte dans ce type de train où le rail est au-dessus. Arrivée à la guest house, je constate qu’ils sont assez cool sur l’heure d’arrivée. Je pose mes bagages et je pars voir le grand Bouddha (大仏 / Daibutsu) du Kōtoku-in (高徳院).

Il me faut environ 20 minutes pour m’y rendre à pied. L’entrée est à 200¥. Après celui de Nara, celui-ci me semble bien petit. On peut rentrer à l’intérieur pour 20 ¥. Il y a la queue, mais elle avance assez vite. Je vais donc vois à quoi ça ressemble dedans.

Ensuite, je prends le dépars de la randonnée du Grand Bouddha (大仏ハイキングコース / Daibutsu Hiking Course). Je suis encore en sandale, et pas de bol à cause des jours de pluie, le chemin est complètement boueux. Beaucoup de monde le fait et pas mal s’amusent de cette petite aventure. Je manque à de nombreuses reprises de voir le sol de près.

La course passe par le Sasuke Inari-jinja (佐助稲荷神社) que je voulais voir. C’est un tout petit inari, mais j’aime bien l’ambiance. Il y a peu de monde.

Ce qui est très différent du sanctuaire suivant, le Zeniarai Benzaiten (銭洗弁財天) où énormément de monde venait laver ses billets. J’avoue que sur le coup je n’ai pas du tout compris. Le sanctuaire est un peu spécial, l’entrée passe par une grotte d’une quinzaine de mètres. C’est fait un peu lieu secret, sauf qu’il est a tellement de monde que l’effet s’envole assez vite. Je ne me suis pas éternisé.

Le sanctuaire suivant est Kuzuharagaoka-jinja (葛原岡神社) qui se trouve au mieux des hortensias. C’est un lieu assez calme. Il y a un point de vue pour voir le mont Fuji... Hélas, je n’ai rien vu, si ce n’est nuages.

Je finis ma balade au Jōchi-ji (浄智寺), un petit temple où se trouve le dieu du bonheur. Il est quasiment l’heure de fermeture des temples, je ne m’éternise pas.

J’arrive à la gare de Kita-kamakura (北鎌倉駅), je prends le train pour Ōfuna et je rentre à pied. Le retour fut la partie la plus dure. Je me suis un peu abîmé les pieds en glissant dans la boue.

Catégories :
Par Zéfling, le 23/06/2013 à 11:26:37
Le billet a été lue 119 fois, avec 0 commentaire publié.

Aucun commentaire

Écrivez le votre ci-dessous.

Écrire un commentaire