テーマ

Paradise Kiss

無題

2005年10月30日(日曜日)

Hop la, une série qui a débuté au début de mois et dont j'ai enfin récupéré tous les épisodes (3 épisodes). Paradise Kiss fait un peu figure d'OVNI dans le paysage de la saison niveau anime (dans ce que j'ai pu voir). Une série qui fait vrai, c'est rare. Je veux dire par vrai, c'est que les personnages font plus naturel dans leur façon de parler que ce que j'ai pu voir. L'héroïne, HAYASAKA Yukari, est le centre de l'histoire. Tout est presque à la première personne (Yukari, seul personnage à qui on entant les pensés) et qui a un comportement assez normale : pas extravagante, ni trop timide, n'a pas de truc particulier qui la ferais vraiment sortir du lot si ce n'est qu'elle est plutôt belle. Et cette beauté va peu à peu s'immiscer dans le monde de la mode en tant que model. Elle va rencontrer Izabella (Elle qui doit être un travestis. Sur le site officiel il est dit : « Il a un corps d'homme au cœur de femme. »), SAKURADA Miwako (Une fille à l'aspect et à la façon de parler peu mature. Elle a la voix qui fait un peu enfantine mais en fait c'est assez trompeur.) et NAGASE Arashi (Un type bardé de piercing avec une façon de parler assez... bizarre par moment). C'est trois là vont parti de l'école Yazawa et cherche un (top) modèle pour défiler et présenter leurs créations. La jeune Yukari, qui ne vivant que pour les études (lycée + court du soir) va se plonger peu à peu dans leur monde en marge de la société où l'extravagance n'est pas vu de travers. J'ai oublié un personnage, KOIZUMI George, le beau mec de l'histoire dont Yukari va doucement tomber amoureuse. Il y a qui m'a amusé, c'est que Miwako donne un surnom à Yukari, qui est Caroline, et elle l'appelle toujours ainsi (Et ça façon de le dire est vraiment kawaii ^^, tout comme ça personnalité) sans réelle raison. Paradise Kiss, prononcé Parakiss (Parakiss no fuku), est la marque des vêtements qu'ils conçoivent (d'ou le nom de l'anime).
J'en vient ensuite à un aspect assez sympa de la série : c'est beau. Mais ça joue dans un peu tout les styles. Parfois ils poussent le truc jusqu'a carrément utiliser des photographies, où les décors sont superbement réalisés. Les bachgrounds est donc bien traité mais concertant les personnages et l'animation c'est autre. Ça joue sur deux tons, style normal, bien dessin et bien animé (qui représente une majeur partie du temps) avec parfois des tenues vraiment bien rendues (ça parle de stylisme aussi, donc un peu obligé) et quand c'est plus vraiment sérieux c'est du super déforme animé un peu a l'arrache (mais en fait ça rend trop bien parce que colle parfaitement). On peu cependant remarque qu'un grand partie des plans sont des gros plan où des plan qui ne sont pas parfaitement centré sur la scène. Celle là mets soit le personnage en exergue, soit pas. La transition entre les deux styles ne se fait pas forcement en changement de plan, ils le deviennent d'un coups en plein scène. Au début ça fait bizarre, ensuite c'est amusant. Il y a un autre détail kawaii dans la série. Les transitions de plan avec des fleurs ou des peluches (relativement bien dessiné) avec un bruit assez spécial. Ca fait parfois très décales avec la scènes qui se passe, mais encore une fois au début ça surprend ensuite c'est presque un élément normale de la série.
Concernant la musique... bha... il n'y en a pas vraiment. Ce sont généralement des musiques d'ambiance, il n'y en a quasiment pas. En quelque sort ça nous donne un idée plus vrai des situations sans les renforcer par une musique qui n'existe pas ce qui colle très bien avec l'esprit général.

Au final, c'est très bonne série, mais hélas je ne m'efforcerait pas de faire de résumé. Je vous la laisse découvrir par vous même. ^_^ A ne pas loupé si vous aimé les séries décalée au romantisme qui ne s'éternise pas.
Avant de finir : Je pense que l'auteur n'a pas du apprécier l'école car tout les profs ont des têtes affreuse :P Et puis la musique de l'Opening chanté par Tommy February6 (j'adore) est vraiment exellente... je crois que c'est la première fois que je l'entends dans un anime.

On dirait un ange (SAKURADA Miwako) NAGASE Arashi à le visage bien chargé. Je pense qu'Izabella qui aurait préféré naitre une femme. TOKUMORI Hiroyuki, le garçon qu'elle aime... peut-être. Ho la belle photo :) Les tenues de Miwako ne sont pas discrètes.

La série est d'abord sorti en manga (shôjo manga), mais par contre je ne sais absolument rien de cette série :P

コメントを書く
2523回を読んだ。
このニュースに8件のコメントが投稿されています。

無題

2006年1月2日(月曜日)

Je finit rapidement pour Paradise Kiss. C'est un scénario peu commun, car plus habitué à un autre genre de « fantasie ». L'histoire est très bien et semble vrai, malgré que tout ce déroule dans l'extravagance et l'apparence. Je ne sais pas trop quoi dire sur la série si ce n'est que j'ai bien aimé l'histoire et que pour une fois les histoires d'amours des personnages semblent plus vraisemblables que ce que l'on peut voir dans l'animation japonais ^_^. Je dirais pas que l'histoire était trop courte en 12 épisodes car je pense que plus aurait rendu rapidement le scénario insipide. J'espère que d'autres histoires de ce type feront surface à l'avenir.

コメントを書く
1886回を読んだ。
このニュースに4件のコメントが投稿されています。

コメントなし

下のフォームにメッセージを書き込んで下さい。

コメントを書き込む