テーマ

Maria†Holic / まりあ†ほりっく

無題

2008年12月19日(金曜日)

19. まりあ†ほりっく

Rōmaji : Maria†Holic
Sites anime : Officiel Blog : ENDOU Minari
Première diffusion : 04/01/2009 à 24:30 (Chiba Terebi, tvk)

L'anime est tiré du manga du même nom de ENDŌ Minari (遠藤海成 ♀) dans la prépublication a commencé en juin 2006 dans Monthly Comic Alive. Le manga compte aujourd'hui 3 tomes.
« La misandrie pousse la jeune lycée MIYAMAE Kanako (宮前かなこ) vers l'homosexualité, ce qui la pousse à s'inscrire dans un établissement pour fille : Ten no Kisaki Jo-Gakuin (天の妃女学院), regroupant le collège et le lycée. Il y rencontre par hasard une élève d'une année plus jeune, SHIDŌ Mariya (祇堂鞠也) avec qui elle va se lier d'amitié. ... »
Il semblerait que ce soit un shōjo-ai qui s'installe sur la longueur où celle qui n'était pas spécialement plus attirée que cela par les filles (choix par défaut) finit par en tomber vraiment amoureuse d'une. En tout cas, ce que j'ai pu lire me plaît bien.

無題

2008年12月31日(水曜日)

Plongeons nous dans du shōjo ai avec la série まりあ†ほりっく (Maria†Holic) ou plus familièrement まりほり (MariHori). Présentée en avant première sur AT-X il y quelques jours, la série est assez loin de ce que j'imaginai. J'avais déjà fais une preview assez longue sur la série avec l'espoir d'avoir quelque chose de particulier. Et pour le particulier je suis servi, la série fait un peu passer à Sayonara Zetsubō Sensei pour le style graphique mélanger à un délire shōjo plutôt déviant. La série est donc très graphique avec des décors particuliers allant du simpliste à un style plutôt vectoriel et passant par du chibi et des images dans un style purement shōjo. Comme la série n'est pas sérieuse, ça part vite dans du n'importe quoi. Pour faire une petite présentation, l'héroïne présente sur l'image ci-contre est... l'ombre qu'on voit à la fenêtre. La série pourra faire penser à Otoboku sur le fond, mais sur la forme ça rien à voir. [...]

第1 章「戯れの接吻」
[...]

まりあ †ほりっく 第1章  まりあ †ほりっく 第1章  まりあ †ほりっく 第1章 

無題

2009年1月12日(月曜日)

まりあ†ほりっく (Maria†Holic) présente un opening très spécial dans l'épisode 2 qui n'est pas sans faire penser à ceux de Pani Poni Dash! et autres séries qui ont eu le droit au même traitement étrange par la suite. Kanako n'est qu'une poupée qui sert de pinceau à Mariya et Matsurika sert de guitare électrique :D Quand on y pense, c'est très provoquant et traité avec humour.
Par contre, pas d'ending. Un nouveau est déjà prévu que cela ne m'étonnerait même pas.

まりあ †ほりっく OP1  まりあ †ほりっく OP1  まりあ †ほりっく OP1  まりあ †ほりっく OP1  まりあ †ほりっく OP1  まりあ †ほりっく OP1 
Plus d'images...

Maria†Holic : Avis sur la série

2009年3月23日(月曜日)

On pourra dire que la saison commence vraiment à se terminer à partir d'aujourd'hui (du moins pour les séries que je suis). まりあ†ほりっく (Maria†Holic) commence mal avec une fin ... qui n'en ait pas une.
Enfin ça reste tout de même la série la plus marrant de la saison, c'est un peu comme mettre un loup dans une bergerie sauf que le loup a le physique du mouton (rires). Je n'ai jamais une héroïne aussi perverse dans une série.

91
Maria†Holic - 12 épisodes vus – Terminée – TV 16/9 (~720p)
Genre : école catholique pour jeunes filles, shoujo ai, ecchi, humour, fan service

まりあ †ほりっく 最終章 まりあ †ほりっく 最終章 まりあ †ほりっく 最終章

全2コメント

Zéflingによって、 2009/01/05 17:20:32
アバター
ウェブマスター

La série enfin dans une qualité décente :D

Bon c'est quand qu'ils sortent l'OST ?... ^_^' (Je veux juste la musique du moment ou Mariya embrasse Kanako sur la joue :koi)

働いたら負け。
Zéflingによって、 2009/01/26 23:13:48
アバター
ウェブマスター

T_T' Je me demande qui est le pire dans cette série :
- Kanako et ces idées perverses qui tombe raide dingue de n'importe quelle fille qui s'intéresse un peu à elle. au moins on sait que tout les filles de ce lycée de fille sont loin d'être comme dans Strawberry Panic. :D
- Maria en fanservice !!!!! Non mais n'importe quoi dans l'épisode 4. Ce type est complètement taré avec de tels hobbies à côté de cette fille. Je me demande si il la cherche pas en fait. En tout cas, il aime le fanservice donc il en merde personne (en même temps, il ressemble trop à une fille T_T').


Compared to French grammar, nothing is hard. (Rasmus Lerdorf)

コメントを書き込む