ニュース

Bilan : KILL la KILL ; Gin no Saji ; Sakura Trick

2014年3月27日(木曜日)

 Kill la Killキルラキル (KILL la KILL) est un des plus gros délires qu'il m'est était donné de voir depuis un petit moment. Un univers complètement abusé avec des personnages géniaux dans une histoire qui se prend vraiment au sérieux tout en faisant du « nudisme ». Ouais, pour un mahō shōjo, ça va quand même très loin, j'ai même l'impression que le service est au service de la série. Combien de fois je me suis dit « ils ne vont pas oser ». Bha si et souvent au-delà de ce que j'imaginais.

La série a été réalisée par Trigger, un petit studio qui a visé peut-être un peu trop haut avec Kill la Kill, mais qui s'en sort admirablement bien. Quand je dis qu'ils ont visé haut, c'est que les délires il faut les animer, et on sent bien que parfois certaines scènes manquent un peu de moyen, mais au final... c'est avec des restrictions qu'on sort de bonnes choses ce qui donne parfois des scènes certes, pas super bien foutu, mais qui au final rend certaines actions encore plus absurdes. Pas parfait, mais une bonne maîtresse. Surtout que le délire autour des vêtements va super loin, avec des pouvoirs toujours plus démentiels.

Mais, l'animation n'est pas tout, l'histoire, la musique et les personnages sont extra. Rarement j'ai trouvé les personnages aussi jouissifs autant gentils que méchants. La mise en scène extravagante et les plans exagérés y sont pour beaucoup avec une ambiance sonore qui colle parfaitement à cet univers surréaliste. Puis il y a des personnages comme Mako qui ne semble pas à leur place dans la série... mais ce n’est pas grave, j'adore le côté décalé de cette idiote. Tous les adversaires de Ryūko sont des caricatures, avec des personnalités extrêmement fortes et ce quelques soit la situation.

Côté progression de l'histoire, j'avais l'impression de voir un vieux scénario de RPG à la japonaise avec une progression type nekketsu, mais comme les monter en niveau se font aussi par le vêtements puis après quelques de plus extravagant, ce qui place l'héroïne à autre niveau. Mais comme on le sait, l'ennemi est toujours super puissant, avec un degré de folie sans égale, et une arrogance folle. Ce qui fait RPG, c'est le côté évolution par palier, un premier ennemi qui en cache un autre et ainsi de suite jusqu'au boss final et pour sauver le monde il fait s'en débarrasser.

Le monde étant lui un peu bizarre, technologiquement avancé, mais tous les écrans sont des vieux LCD avec des gros pixels en niveau de gris. Comme dit plus haut, le vêtement est la source de pouvoir, mais il existe du coup un contre-pouvoir, que l'on voit arriver doucement... Au début, j'avais pensé à du service mal placé, puis ça prendre une telle ampleur que ça donne des scènes totalement surréalistes. Et bizarrement, même s'il y a un peu d'autocensure, la série elle n'est pas du tout censurée et ça m'a quasiment semblé surprenant (surtout en ce moment, ils ont tendance à mettre de rayon de lumière¹ pour un bout de culotte). Bref, heureux de voir que pour une fois, c'est passé sans problème, parce que ça aurait pourri pas de mal de scènes réellement extras.

Vous l'aurez certainement, j'adore la série. Certains personnages sont donne le sourire aux lèvres à presque toute leur apparition, comme Mako et ses explications très... imagées ou Nui la lolita complètement barjo et son rire débile. Du début à la fin, c'est du grand n'importe quoi. Après il faut aimer l'humour un peu spécial, le style graphique un peu grossier et les polices de caractères très gras pour afficher des textes énormes en rouge qui prennent tout l'écran.

¹ : les rayons de lumières dans les anime sont expliqués dans un épisode de Tesagure! Bukatsu-mono Encore (rires).

キルラキル - image 1 - キルラキル - image 2 - キルラキル - image 3 - キルラキル - image 4 - キルラキル - image 5 -

Fin du second cycle pour 銀の匙 ~Silver Spoon~ (Gin no Saji). La série continue de suivre le manga à la lettre... enfin pour la partie que j'ai lue sur papier (je me suis bien spoilé le manga). Ça reste toujours aussi bon, si même j'ai toujours une préférence pour la version papier, car elle n'apporte pas grand-chose de plus. Mais contrairement à Bakuman que j'ai fini par lâcher, je trouve que c'est plus intéressant à suivre et l'ambiance est très bien retranscrite. Les génériques y sont pour beaucoup, et les personnages sont très vivants. Pour Bakuman, le manga est quasiment dans les textes et parfois ce qui passe bien à la lecture semble très lourd en anime.

Je n'ai pas grand-chose à dire d'autre, si on a aimé la première saison, je ne peux que conseiller cette suite. De plus, il me semble nécessaire d'avoir vu la première partie pour l'apprécier. Il est presque certain qu'une troisième saison viendra, mais je préférais voir le manga avant... mais vu le rythme de parution en France, ce n'est pas gagné.

銀の匙 ~Silver Spoon~ - image 1 -

Du yuri, rien que du yuri avec 桜Trick (Sakura Trick). La série fait dans la tranche de vie scolaire avec au centre un « bakappuru », qui va trouver toutes les excuses du monde pour se bécoter en cachette, ce qui en devient parfois assez ridicule. Ce n'est pas le seul couple, les autres ne sont pas franchement mieux, car la série ne se prend pas spécialement au sérieux. C'est loin d'aller aussi loin que YuruYuri qui fait vraiment dans le gag manga. Du coup, j'ai trouvé la série assez moyenne. D'un côté, la comédie romantique ressemble plus à du cache-cache gnangnan, de l'autre ils ont quelques trucs marrants et j'aime bien l'ambiance graphique à la Hidamari Sketch. Autre truc, c'est qu'il a vraiment beaucoup de service... ce qui m'a un peu surpris pour un yuri.

Bref, ce n’est pas la série du moment. Ça se regarde, c'est mignon, mais on sent vite que ça tourne en rond malgré la présence de trois couples plus ou moins formés. Il a tout de même la présence de la grande sœur de Yū, mais le personnage et tellement lent que ça en devient un peu énervant. Il faut attendre la toute fin pour voir quelque chose d'un peu nouveau dans les relations (même si c'est un gros cliché) et que Haruka confirme bien son statut d'idiote... ce qui est un peu dommage.

桜Trick - image 1 - 桜Trick - image 2 - 桜Trick - image 3 - 桜Trick - image 4 -

全3コメント

Atchoumによって、 2014/03/28 07:58:04
アバター
メンバー

Kill la Kill : meilleur anime de l'année 2013. Série qui renvois les combats de Blazblue l'anime au rang de blague pas drôle (sérieux le combat de l'épisode 3 de KlK est juste magique). J'adore comment ils ont amplifiés certains clichés (le coup de l'aveugle qui voit ses autres sens amplifiés poussé à l'extrême). Le seul défaut qui peut rebuter au début, c'est Senkestu en mode combat.

L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand t'en as pas, tu t'écrases.
Zéflingによって、 2014/03/28 08:02:47
アバター
ウェブマスター

Le seul défaut qui peut rebuter au début, c'est Senkestu en mode combat.

Atchoum- 2014年3月28日(金)

Si on est rebuté par ça, toute la partie avec les nudistes devient compliqué.... (surtout sur la fin :rire)

Merde, j'ai oublié de parler de la musique, alors que c'est un truc super important de Kill la Kill. :(


働いたら負け。
Atchoumによって、 2014/03/28 08:35:29
アバター
メンバー

Pas faux. La musique est excellente dans cet anime

L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand t'en as pas, tu t'écrases.

コメントを書き込む