Actualité

Sans titre

Lundi 6 Octobre 2008

Des fois, je me dis que le ridicule devrait tuer... parce que quand j'ai vu la bande annonce du film américain Dragon Ball, j'ai me suis demandé où était le rapport avec l'œuvre de Toriyama. Je n'aime pas spécialement ce que fait celui-ci (sauf peut-être pour les Dragon Quest), mais il ne méritait pas ça. J'avais vu quelques images au par-avant qui prêtaient à sourire, maintenant je suis mort de rire :  « Mais qui ira voir ce film ? ».

Après ce moment de détente (ou de frustration pour les fans), je continue avec les nouveautés... Il n'y a pas beaucoup de séries vraiment intéressantes pour l'instant, mais bon il en reste encore pas mal à venir.

Au passage, CASSHERN Sins... J'ai pas tenue longtemps, j'étais trop fatigué et l'ambiance m'a rapidement fait arrête. Je ne sais même pas de quoi ça parle et j'avoue que je m'en fous. Comme prévu 天体戦士サンレッド (Tentai Senshi Sunred) est un ovni et je dois dire que là... o_o... J'avoue que c'est trop space pour moi. L'ambiance graphique est vraiment particulière mais il n'y a pas que cela... J'ai pas tenue 5 minutes... (désolé)

Comme prévu, la série ケメコデラックス! (Kemeko Deluxe!) ou Kemeko DX est une énorme délire. Elle part en vrille dès les premières minutes avec un personnage vraiment repoussant : Kemeko. Comme je l'ai déjà dit, elle me fait penser à Guu (avec son visage repoussant) avec la combinaison d'Asuka. 

On commence avec une présentation rapide et une opening assez spécial avec les filles qui chante à tour de rôle... Ce dernier est déjà plein de référence à lui tout seul. Cependant, je suis pas spécialement fan de la chanson (puis après avoir Kannagi ça le fait moins, puis ça me fait aussi penser à Excel Saga...).

Graphiquement la série est assez bien. C'est même très bien animé. Il faut dire qu'avec tous les combats que Kameko dans le premier épisode, il valait bien cela. Le character design est assez particulier, mais vu l'ambiance de la série, on a vite fait d'oublier ce détail. Le seul mauvais point c'est l'intégration des éléments 3D qui n'est pas terrible. 

Côté personnage, c'est assez particulier : Kimeko (キメコ), l'héroïne n'est pas humaine (ça saute aux yeux) car elle est dirigé par Emuemu (エムエム), qui se soucie plus de Kemeko que d'autre chose quand elle n'est pas à l'intérieur. D'ailleurs, il semblerait qu'elle ait du mal à se trouver à l'extérieur... elle panique. MAKIMURA Izumi (牧原 イズミ) est la fille qui vient chercher KOBAYASHI Sanpeita (小林 三平太) tous les matins et qui semble bien intime avec lui. Il faut dire c'est son amie d'enfance. On dirait même sa petite amie... HAYAKAWA Misaki (早川 美咲) fait aussi partie des meilleurs amies de Sanpeita. C'est une denpa shoujo (fille qui manipule les ondes) qui n'a aucune retenue. C'est peut-être la fille la plus dangereuse (psychologiquement) pour le héros. MINAMINO Ryouta (南野 リョータ) est le stéréotype de l'ami pervers (pour ne pas changer les stéréotypes).

La série est bien marrante, mais aussi vraiment bizarre (rires). Je me demande ce que vaut le manga (actuellement en 4 tomes).

第 1話 「鋼鉄の花嫁」
Une nuit Sanpeita rêve d'une promesse de mariage faite il y a dix ans (et elle fait aussi avaler une orbe bizarre). Puis démarque dans sa chambre des robots et un fille étrange en robe de mariage qui vient les détruire à coups d'armes lourdes. Elle lui dit être sa femme. Il prend la fuite et tombe sur Izumi qui râle car l'attend depuis cinq minute. Il est en retard. Elle lui fait la morale. Une fois en classe, il apprend qu'un(e) nouvel(le) élève devrait arriver aujourd'hui. Mais les fantasmes pervers ne dureront pas, car un Kemeko arrive pour le mariage. Elle prend Sanpeita et l'embrasse (il doit y avoir plus agréable) puis fait venir le gâteau de mariage. Il s'en fuit sur le toit, et repende à la fille de sa promesse dont il a toujours la photo. Izumi le prend pour un lolicon en le voyant. Elle vient par le cours commence, il la blesse car il dit qu'il n'en a rien à faire d'elle. Puis un robot arrive et Kemeko vient le mettre en pièces. Izumi tombe dans les pommes. Kemeko récupére son époux. Il lui demande qui elle, et elle ouvre la tête. Il en sorte une fille (3 fois plus grande que Kemeko) qui est gravement blessée. Elle s'effondre sur lui. Petit tour à l'infirmerie, Izumi découvre la fille en se réveillant. À hurler au docteur, elle la réveille. Celle-ci ce met en mode combat et endort l'infirmière et les urgentistes. Puis elle se rend compte qu'elle n'est plus dans Kemeko et la cherche. Elle la retrouve au près de Sanpeita. Un robot arrive, elle dit à Sanpeita qu'elle est uniquement là pour le protéger et retourne dans Kemeko pour combattre. Le soir, il rendre avec Izumi qui pense que tout ceci était un rêve. En tout cas, le rêve était trop étrange pour qu'elle en disse trop. Malheureusement ce n'était pas un rêve, Kemeko l'attend chez lui : 「お帰りなさいあなた」(Bon retour à la maison, chéri)

ケメコデラックス! 第1話  ケメコデラックス! 第1話  ケメコデラックス! 第1話  ケメコデラックス! 第1話  ケメコデラックス! 第1話  ケメコデラックス! 第1話 
Plus d'images...

Je continue avec 今日の5の2 (Kyō no Go no Ni), la série TV. Je n'aurais pas grand chose à dire sur celle-ci. La série reprent tous les aspects des OVA (même certaines histoires sont reprises, c'est pour dire). Dans le premier épisode nous avons le droit à quatre petites histoires (au prochain épisode aussi). La seule chose qui change vraiment c'est le style graphique qui est vraiment déroutant pour ceux qui auraient vu les OVA. C'est plus rond, moins détaillé et plus fade au niveau des couleurs. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est moins bien, mais j'aime moins. Tout comme la chanson de l'opening, parce que l'animation est pas trop mal. 

Bref, je vous renvois sur les OVA (ça m'évitera de redire les mêmes choses).

今日の5の2 1~4時間目  今日の5の2 1~4時間目  今日の5の2 1~4時間目  今日の5の2 1~4時間目  今日の5の2 1~4時間目  今日の5の2 1~4時間目 
Plus d'images...

Je poursuis avec la série 夜 桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 (Yozakura Shijūsō ~ Yozakura Quartet~) qui nous mène jusqu'à un ville où vivent les yōkai (妖怪) et les humains ensemble et des groupes font en sorte que cette harmonie perdure. Dans le quartier de Tenjin (桜真町), una garçon humain et trois filles yōkai se charge de faire respecter l'ordre.

J'ai bien peur que la série suivent le même chemin que Polyphonica, le fond est bon, mais le traitement ne rend pas l'histoire vraiment très intéressante. 

Il semblerait que YARIZAKURA Hime (槍桜 ヒメ), 16 ans, soit le personnage le plus important de la série. Elle veut même être appelée « Chouchou » (町長). Elle a une force redoutable en partie dû à sa extrême rapidité. HIIZUMI Akina (比泉 秋名), 18 ans, est le chef du groupe. C'est un humain, mais il n'est pas dénué de pouvoir. NANAMI Ao (七海 アオ), 15 ans, possède des oreilles de chat qui lui permettent de lire dans le cœur des personnes et des animaux (ce qui pratique pour localiser une personne). Cette capacité lui demande énormément d'énergie.  IZUNE Kotoha (五十音 ことは), 16 ans, a le pouvoir de contrôler les matières sous toutes ces formes.

Dans la premier épisode le groupe se mets en chasse d'un fauteur de trouble. qui s'attaqua à plusieurs filles. Ils sauvent l'une d'elle qui se révèle être une yōkai. Petit soucis celle-ci hait les humains.

夜桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 第1話  夜桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 第1話  夜桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 第1話  夜桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 第1話  夜桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 第1話  夜桜四重奏 〜ヨザクラカルテット〜 第1話 
Plus d'images...

La famille Midarezaki a une vie très intéressante et voit une multitude de personnages très intéressants... Mais bon, c'est quand même n'importe quoi tout ça ! (rires)

--.
86
Kouran Kazoku Nikki  - 26 épisodes vus – Terminée – TV 16/9 (720p)
Genre : famille, amitié, humour, délire, rivalité, passés tumultueux

88
Dessin/Animation
La série est assez bien rendu, mais le rendu varie beaucoup suivant les séquences. Pour ce genre de série c'est dur de faire vraiment se prononcer car il y a un tel mélange. En tout cas, le character design est très bon, avec des personnages vraiment différents (en même temps, entre une petite fille, un lion ou un robot (rires))

89
Histoire
Le premier épisode est la constitution de la famille avec pour commencer la rencontre, le mariage et et pour finir recherche des enfants. Au début, la familles est composés de sept membre, le huitième arrivera un peu après dans la douleur (pauvre Yūka). Cette grand famille va avoir de nombreuses aventures qui ont plus moins un rapport avec leur passé ce qui fait remonter de douloureux souvenir.

88
Fin
La fin concerne Gekka, et sa vrai nature, mais également Kyōka. Il n'y au pour Ōka que l'on sait toujours que peu de chose. Une fin où tout est bien qui fini bien avec une famille unie devant tout et n'importe quoi. Les extraterrestres, shinigami, savants-fou, mahō shōjo, etc. n'y auront rien fait.

80
OP/ED
Les opening est vraiment génial. Un beau délire avec une chanson de MOZAIC.WAV qui va bien. Un opening frénétique pour reprendre le titre de la série.
Il y a un ending  par membre de la famille, soit 8 au total. Il est donc assez dur de se prononcé, il y a en a qui sont très bien et d'autres un peu trop particulier pour moi :
- Kyōka : Elle fait du cosplay (c'est marrant et kawaii)
- Ōka : ... il fait du ski ? (je n'aime pas trop)
- Yūka : Mechanic doll (c'est trop mignon ^^)
- Gekka : Aquatique ... (l'animation bien, mais j'aime moins la chanson)
- Chika : Style joshikōsei et goth loli (c'est pas mal du tout)
- Hyōka : Il un peu alinéa et cybernétique (c'est tout mimi ^^)
- Teika  : Lion dans la savane (... pas fan)
- Ginka : Il fait très Las Vegas (j'aime pas)

81
Musiques
Il y a pas beaucoup de musique durant la série, mais celle que l'on peut entendre sont très bien réalisé. Il y a certains thèmes fort de la série qui reviennent souvent aux moment cruciaux et renforce bien les scènes. Mais il y a beaucoup de vide, certains épisodes en sont quasiment dépourvus.

Général
La série est une série loufoque mais pas seulement... Les diverses problèmes de chacun des membres ne prêtent pas à rire, bien au contraire. Malgré tout, le mélange entre les différent aspect prend bien, et je n'ai pas eu de mal à suivre la série jusqu'au bout pour découvrir tous leurs malheurs mais aussi comment ils réussissent à s'en sortie. Kyōka est généralement la plus active... même sur-active, à un point que parfois j'aurais bien aimé qu'elle se taise un peu (mon cerveau fume).
Il y a pas mal de personnages et quelques lieux récurrent qui reviennent. Ce qui est bien parce que dans la plus part dès séries du genre, les personnages ne passe qu'une fois à un endroit. Du coup, ici les personnages de ces lieux reviennent eux aussi, ce qui permet de les revoir dans des situations parfois bien différentes.

Une bonne série dans le genre il y a mieux, mais celle-ci a l'avantage d'avoir des personnages très différente qui mènent a des univers vraiment variés. À essayer.

Ecchi :  ○○○○○ ○○○○○ Romantique :  ●●●○○ ○○○○○
Action :  ●●●●● ○○○○○ Mystère :  ●●●●● ●●●●○
Humour :  ●●●●● ●●○○○ Magie :  ●●●○○ ○○○○○
Technologie :  ●●●●● ●●○○○ Réflexion:  ●●●●● ○○○○○


Images de l'épisode 26 :

  狂乱家族日記 最終話  狂乱家族日記 最終話  狂乱家族日記 最終話  狂乱家族日記 最終話  狂乱家族日記 最終話  狂乱家族日記 最終話 
Plus d'images...

Les 5 articles suivants

Aucun commentaire

Écrivez le votre ci-dessous.

Écrire un commentaire