Actualité

Sans titre

Vendredi 11 Avril 2008

La semaine est finit... mais il reste encore beaucoup à faire.

Le véritable « O.V.N.I. » (ou plutôt A.N.I., je vous laisse trouver ^^) de la saison est enfin sortie : カイバ (Kaiba / Cheval des mers). Cette série fait un peu penser au style des production franco-japonaise des années 80 et avant au niveau de sa simplicité des environnements... J'irais même jusqu'au style des manga du milieu du XXe (genre TEDUKA Osamu) pour le style de personnage et l'ambiance.

À première vue, j'ai cru à une série pour enfant. Mais c'est bien trop complexe pour en être une, il y a une fond dans cette histoire qui me fait penser à un univers type Blame, on ne sait pas pourquoi cela, commence cela et on ne sait pas où l'on va se rendre mais on s'y rend. C'est à la fois extrêmement simpliste mais la codification nous immerge dans un monde complexe que l'on décrypte pas à pas. Une série de science-fiction qui ne concentre pas sur le graphisme mais sur l'ambiance et sur la faculté de réflexion du spectateur.

Les ambiances colorés semble avoir un importance forte, même si dans sa la globalité il est impossible de déterminer la matière que compose l'environnement. L'imagination vous sera d'une grand secoure. ;)

Cette série remplace Shirei Kari et semble aller encore plus loin dans l'étrange. Pour reprendre ce qu'il y a sur le site officiel : 「どれが僕?君はダレ?どれは君?僕はダレ?」 (lequel est moi ? qui es-tu ? laquelle es-tu ? qui-suis je ?). Ces questions présentent parfaitement ce que j'ai pu voir.

L'opening est très trompeur mais inventif et jouit d'une chanson qui l'accompagne très bien. J'ai très peu d'information sur la série... à mon plus grand regret.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

第 1話 「名はワープ」
Un garçon se réveille perché sur un mur dans ce qui ressemble à des cavités habitées. Il a un trou dans la poitrine avec un dessin sur le ventre et un médaillon avec une photo flou d'une fille. Il ne sait pas où il est, qui il est, comment il s'appelle, pourquoi il est là... bref, il est sait rien. Il y a une sorte d'arme non loin de lui. En bas des hommes se font aspirer ce qu'ils ont dans la tête. Un garçon arrive avec une arme lourde et découvre le garçon sur son mur comme fondu. Il lui demande si cela va. Il répond pond que oui juste avant de faire attaquer.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Le garçon armé tire du la créature sombre. Un volatile le sauve in extremist du projectile à grand coup et l'emporte avec lui en courant sur les murs. Le garçon embarqué demande où il se trouve et qui il est. La créature ne répond en rien et évite les tire. Une vrai hécatombe dans cette course où les hommes mourant échappent des pièces coniques de leur corps.
Un peu plus loin le gamin est jeté dans un moulin où semble passer des eaux (très) usées. Il est catapulter dans un village mais toujours suivit pas une créature; Les villageois s'attaque à la créature.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Un garçonnet libère les corps se trouvant à l'intérieur pour trouver son frère, inanimé. Il va récupérer les cônes sur la créatures et demande lequel est celui de son frère. Pour le découvrir il utilise un machine capable de faire office d'hôte et découvrir qui est dans chaque cône. Il est essaie et le jette lors qu'il ne s'agit pas de son frère. Les autres n'ont après tout aucune importance. L'un d'eux le trompe et essaie de voler le corps du frère. Tout le monde s'en rend compte quand il se trompe de frère. Finalement on le reconnaît à son langage châtier, le petit frère discute un peu avec via la machine pour être bien sûr. Il lui parle d'une histoire abracadabrante qu'ils ont vécu et qu'ils sont les seuls à connaître... Du moins, plus maintenant. Unes machines multi-facettes (un peu comme dans l'Histoire sans Fin) vient se joindre à la conversation, mais cette facette se parle tellement entre elle que tout le monde préfère la laisser. Le garçon au trou est là a regarder mais tout le monde l'ignore sauf un ancien qui parlent tout seul... il est toujours dans un rêve. En écoutant et en observant il voit une sorte d'autel avec des dizaines de cônes.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Une fille avec une corps qui semble étrange (dur à expliquer, cependant elle plus normal que la moyenne et pas moche) s'embrouille avec un garçon qu'elle semble quitter à cause d'une histoire de corps. La fille s'en va, le garçon aussi. Le jeune garçon au trou s'assoit. Un coursier volant passe et une femme récupère le colis. Une jeune fille vient lui parler enfin pour lui demande si il va bien à cause de son trou dans le torse. Il répond que oui. Pour jouer elle fait passer son oiseau dans le trou et touche au médaillon. Elle le regarde et pense qu'il s'agit de sa petit ami. Lui regarde la peluche. Popo (ポポ), un garçon connu, qui l'a sauver,... ou presque, au début refait surface. Il laisse sa découverte au villageois et vient parler au garçon mystérieux. Il se présente. Il voit qu'il a perdu la mémoire.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Popo lui fait un petit speech sur ce monde. Popo est célèbre par ici. Ils traversent le village et ainsi qu'un lieu des jeux de son enfance. Il le quitte ? (J'ai du mal à comprendre la coupure)
Flash-back ? On les retrouve ensemble à marcher à parler du corps de garçon. Une sorte de papillon arrive, menaçant ? En tout cas le jeun garçon le détruit du regard.
Plus loin il montent quelque dizaines d'étages et se rendent dans une autre niveau étrange. Popo lui donne une cape pour dissimuler son corps.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Ils arrivent dans ce que l'ou pourrait appeler une ville. Des symboles rappellent celui qu'il a sur le ventre. Il se rend dans un bar où on lui propose les corps de son choix comme de la marchandise illicite. Les choses proposé dans se bar son étrange.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Popo le présente à une femme de sa connaissance où le mystérieux garçon se dévoile entièrement à elle (j'ai bien dit entièrement). Son corps semble très énigmatique. Un soldat au bar riant de le voir se dénuder, rie moins quand celui-ci voit le symbole sur le ventre et vient demande d'où ils sortent un tel corps. Popo lui donne un grand coup, prend le garçon prend avec lui, et pour faire diversion, prend la cape pour se faire passer pour lui. Le garçon étrange rentre dans la robe en forme d'obus de la femme et la suit. Popo réussià prendre la fuite.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話

Le garçon est conduit dans une pièce sombre.
Popo arrivent chez une connaissance qui à le corps inconscient d'une jeune fille. Popo fait une sorte n'analyse de la fille. Le soldat qui suivait Popo arrive au vaisseau qui s'en va sans lui. Il cours pour essayer de monter. Un homme lui fait du chantage pour l'accepter, mais cela sera en vain car sa dernier chance sera éliminé par le volatile qui disparaît une fois sa mission accomplit.

カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話 カイバ 第01話
Plus d'images

Je dois avouer qu'il y a plein de choses que je n'ai pas compris car il y a trop de supposition à faire. Il faut dire que ce n'est que le début et l'univers de cette série présente une force que j'ai rarement eu l'occasion de voir. Même si j'avoue que le style peut être un sacré frein, une fois cette barrière franchis, je pense que cette série sera une perle comme on n'en voit rarement. J'espère que la suite me donnera raison... je l'espère de tout cœur.

Les 5 articles suivants

2 commentaires déposés

Par yzykom, le 15/04/2008 à 02:00:51
Avatar
Membre

Voilà une présentation des plus accrocheuses. À tel point que je n'ai pas attendu de trouver une version sous-titrée en Anglais avant de me lancer. D'ailleurs, il n'y en a toujours pas. J'ai donc commencé à regarder cet anime complètement atypique qui se déroulera apparemment sur douze épisodes.

Je dois dire que le premier épisode est déjà riche en rebondissements et en questions posées. Déjà, on n'a pas l'impression d'avoir affaire à un anime de type « manga » comme à l'ordinaire. Le chara-design est nettement influencé, comme le souligne Zefling, par Tezuka (considéré comme le père des mangakas et qui lui même était fasciné par les Walt Disney et les Tex Avery des années quarante) et notamment ses personnages de la série Astro le Robot. Au niveau du dessin, on retrouve aussi cette espèce de fluidité naïve mais extrêmement expressive que l'on trouve dans le Roi et l'Oiseau de Paul Grimaud (qui a largement influencé Miyazaki) ou dans Kirikou ou même dans certains court-métrages d'animation d'auteur que je me souviens avoir vu sur Arte. Bref : pour du Japonais, on sort nettement des sentiers battus et c'est pourquoi j'ai tout de suite accroché : j'aime bien ce qui est atypique.

Mais le dessin et l'animation ne font pas tout. Le scénario me semble tout aussi original : des humains vivant en communauté dans une sorte de « Tour de Babel » entièrement repliée sur elle-même (on ne voit aucun horizon ni paysage extérieur). Ces humains semblent avoir une personnalité indépendante de leur corps et contenue dans un espèce de petit cône logé dans la tête. Les personnalités (cônes) tout comme les corps semble faire l'objet d'un trafic plus ou moins caché (comme dans Alita/Gunnm, mais l'ambiance n'a rien à voir).

Les influences me semblent nombreuses mais pas forcément faciles à discerner. Je dirais qu'elle vient plus du côté de l'âge d'or la science-fiction américaine des années 50 - 70 que d'autres animes ou mangas japonais, en fait, tels que Silverberg, Dan Simmons, Van Vogt, Asimov, etc. Cet anime mérite vraiment le détour et n'est pas trop dur à comprendre sans traduction (merci tout de même, Zéfling pour ton résumé). Par contre, les tenants et les aboutissants, les nombreuses questions soulevées sont bien plus dures à appréhender, traduction ou pas. C'est un anime après le visionnage duquel on s'interroge sur un tas de chose. Un gage de maturité que je n'ai trouvé que dans de « grands » titres qui sont, depuis lors, devenus des classiques.

À suivre.... de près. ;-)

何もないが心安さよ涼しさよ
nanimo nai ga kokoroyasusa yo suzushisa yo

Rien qui m'appartienne -
sinon la paix du coeur
et la fraîcheur de l'air.
(Haïku de Kobayashi Issa - Japon - 18e siècle)
Par Zéfling, le 15/04/2008 à 07:09:11
Avatar
Webmaster

Merci pour ce complément d'informations. Je n'avais pas pensé au Roi et l'Oiseau et sa tour (d'ailleurs j'avoue que j'avais fais un peu la présentation à la va vite sans chercher trop de référence... il faut dire que je m'étais tapé 18 séries avant ;) ).

Heureux de savoir que tu as une bonne culture du cinéma animation. :chinois

On m'a passé Metropolis (le manga) en japonais. Le dessin de cet anime m'y fait penser, mais c'est vrai que c'est plus proche de Tetsuwan Atomu (ou Astro Boy en anglais).

Il y a beaucoup de série intéressante cette saison. Et celle là est vraiment à suivre tellement elle se démarque. Un peu comme Mononoke , l'an dernier (Il faudrait que je lui consacre une fiche... j'ai un peu honte de ne pas l'avoir fait).

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.

Écrire un commentaire