Actualité

Sans titre

Jeudi 14 Juin 2007

Un rêve de pétales s'achève. ひとひ ら (Hitohira) vient de s'achever en 12 épisodes. Voilà mes impressions sous forme de notes :

--.
87
Hitohira - 12 épisodes vus – terminé – TV 16/9 (396p)
Genre : combat intérieur, amitié

83
Dessin/Animation
Même si il y a eu un réel effort sur le dernier épisodes (avec les 3D et quelques effets plutôt réussi), l'image est loin d'être exceptionnel... Elle est parfois un peu trop fou. Une série qui aurait bien rendu en HD... dommage...

85
Histoire
Pour ne pas répéter tout ce que j'ai déjà dit, je constate que la timidité n'est pas vraiment le pilier de l'histoire mais l'amitié. Simplement du aux diverses problèmes des deux héroïnes (j'inclus Nono), cela ne rend les choses que plus compliqués. Finalement le théâtre n'est pas si important mais c'est un bon prétexte. ^^
90
Fin
La fin est plutôt joyeuse. Mais elle ne s'est pas fait uniquement dans la joie. Les larmes de la séparations et une progression assez impressionnante de l'héroïne (vraiment à la fin). Je dois dire que le dernière épisode à de quoi rattraper tous les ratés épisodes précédents. Il permets de faire le lien avec le début et franchement j'ai vraiment apprécié.

83
OP/ED
Pas de changement, toujours le même depuis le début ^^

89
Musiques
Pas trop d'évolution par rapport à la dernière fois. Elle sont simplement bien choisie et collent bien aux scènes.

Général
Un shoujo anime plutôt sympa sur le théâtre et surtout l'amitié. Ce que j'ai aimé c'est que le thème de base est resté constant du début à la fin. C'est plus simple en douze épisodes, mais la progression des personnages au cours de l'année scolaire à suivit un logique qui se tient et le dernière images nous ramène au début. La première année de lycée de Mugi aura était une grande épreuve pour elle mais très formatrice. Pour Nono cette dernière année sera celle de la réconciliation. Mugi a quitter sa meilleur amie, ces senpai ont eu leur diplôme. Nono aura quand même réussi à transmettre son goût pour le théâtre à la petit kouhai timide et pleurnicharde.
Je pense que finalement, l'enseignement de cette histoire c'est que c'est juste quand ce que l'on aime part que l'on se rend compte à quel point ils sont précieux pour nous. Mais pour pouvoir s'envoler ils se détacher de ces chaînes et aller de l'avant sans regarder les autres partir sans nous. (Bon, je vais arrêter de raconter des conneries).

Ecchi : ○○○○○ ○○○○○Romantique : ●●●○○ ○○○○○
Action : ●○○○○ ○○○○○Mystère : ●●○○○ ○○○○○
Humour : ●●●○○ ○○○○○Magie : ●●●●● ○○○○○

ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話 ひとひら 最終話

Maintenant je suis curieux de savoir jusqu'où va le manga.... mais je ne le saurais certainement jamais (pas envie d'importer ou acheter la série).

Les 5 articles suivants

2 commentaires déposés

Par Acendancy, le 15/06/2007 à 14:36:47
Avatar
Membre

mmm ^^ 87/10 pas mal du tout comme moyenne :p Dommage que le sub est pas plus rapide snif snif

Un vrai geek, c'est un mec qui croit que dans 1 km, il y a 1024 mètres.
Par Zéfling, le 15/06/2007 à 15:11:08
Avatar
Webmaster

Le seul souci, c'est qu'il faut aimer les shoujo :D

La note à tout de même progressée entre celle de mi-série.

Compared to French grammar, nothing is hard. (Rasmus Lerdorf)

Écrire un commentaire