Actualité

Sans titre

Lundi 19 Février 2007

Je commence avec が くえんゆーとぴあ まなびストレート! (Gakuen Utopia Manabi Straight!) 7. Un petit moment de folie à la fin des vacances.

第七話「なつのおしまい(ばいばい)」
On débute sur une narration de Mikan qui nous rappelle qu'on est en l'an 2035 (2035) et précisément le 31 Août (八月三十一日).
Momo arrive avec un teint très mate. Les grillons chantent. Les filles travaillent au seitokai s'arrache pied pour le gakuensai dans une chaleur presque insupportable.
Puis Momo arrive enfin (plus bavarde que d'habitude) pour leur rapporte des cadeaux (des chocolats), mais personne ne l'écoute. Elle montre alors des dragonettes pour mobile (携帯ストラップ), mais cette fois elle a leur attention. Enfin presque... Mee-chan se lève et va gueuler à la fenêtre de faire moins de bruit. Il s'agit du grillon sur l'arbre (qui se tait).

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Il s'agit du dernière jour des vacances d'été. L'équipe de base-ball (ou soft-ball) s'échauffe en courant (la trainarde se casse la figure :P).
Petit détour sur la image de « Momo à la mer » qui n'intéresse qu'elle-même : D

Momo : « Yappari, kikenai »

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Mikan nous parle un peu de l'été qui a été propice à l'amusement. Mais avant, Manabi avait proposé à l'école pour le 1er septembre :

9.1 聖桜学園祭 WEB
決戦直前 リニューアル
バージョン公開
前夜祭 イベント発表
ニューゲーム
生徒金 員参加企画開始

Bref, c'est ambitieux mais Mee pensait qu'il y aurait assez de temps. Sauf que maintenant c'est la crise. Mee se lâche et hurle en demandant qui qu'il y aurait le temps.

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Mikan murmure que c'est elle-même. Un froid se glisse entre les filles. Puis Mee-chan essaie de réveiller Mucchî à coup de gifles. C'est sans effet et elle répond même avec des coups de poing (en dormant T_T). Puis c'est autour de Manabi de péter un câble (que 大躍進 vient foutre là dedans ??).

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Je crois que personne ne comprend ce qu'elle veut dire. Mucchî essaie de la raisonner mais n'a en retour que des coups. Mikan pense que Manabi est « cassée ». Mee-chan se propose d'aller régler ça. Elle prend Mucchî et la gifle en lui disant de se réveiller (ce qu'elle est déjà). Ça part complètement en vrille. Mikan ne sachant quoi faire se retourne vers Momo qui est en train de manger le cadeau qu'elle a rapporter et lui en propose. Manabi finit par rayer son disque et répète en bouche « massugu GO ! » alors que Mee-chan demande à Mucchî si « il » n'a pas honte de porter une jupe et essayant de lui enlever. Mikan commence à pleurer et éclate en sanglot (le gros bébé). Finalement tout le monde reprend ses esprits après ces quelques instants de folie et reprend le boulot comme si de rien n'était.

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

À l'extérieur deux joueuses (senpai / kouhai) nous jouent limite une pièce de théâtre (Elles n'en font pas un peu trop ?).
Au seitokai, Mikan se demande si elles n'ont pas oublié quelque chose d'important. En fait elles préfèrent éviter le sujet : 「夏休みこ...」「ワーーーーッ!」 (Mais c'est quoi ?)
Il s'en suit un discourt super chiant de Manabi (avec un voix bien grave et plein de « heu ») avec un amida-kuji en fond (bien mal fait). En fait c'est pour faire un tirage au sort pour désigner les taches, mais personne n'a le courage d'aller se lever pour mettre son nom.
Sur l'arbre, le grillon sur le quel Mee a crié meurt.
On recommence sur les vidéos avec cette fois « Momo au restaurant » sauf que cette fois il n'y a plus personne :P

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Elles sont allées sur la terrasse pour s'allonger dans l'herbe et se prélasser jusqu'à s'endormir. On suit le rêve de Mikan qui commence par une séparation des autres, s'en suit un retour à l'ancien seitokai où elle est seule... seule dans toute l'école. Elle se tourne sur la terrasse où elle y retrouve les filles.

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

C'est le grand bonheur, ce que constatent les autres en voyant son visage endormi.
Mais que fait Taka-chan (Takako) ? Celle-ci se rend en bus à Seioh. Elle entend des filles parler. L'une dit que leur école, en parlant probablement de Seioh, à l'air d'être un matsuri tout le jour. Non loin dans un konbini, Mikan est en train de choisir des feux d'artifice.

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Le choix est difficile. Soudain Taka-chan entre et la voit. Après avoir fait des emplettes, elles se rendent ensemble au lycée (Takako porte les courses). Dans la conversation Mikan ne peut s'empêcher de dire que Takako est une chou-bijin (Super belle fille) (Elle est amoureuse ?).

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

De retour au seitokai elle présente ce qu'elle a acheté. Manabi se jette sur ce qu'elle aime. Takako a vu le site qu'elles ont fait. Momo essaie encore de faire la promo de son voyage à Hawaii (toujours sans succès). Mee-chan est un peu méfiante et le ton qu'elle prend ne plaît pas vraiment à Mikan. Du moins elle se méfiait jusqu'à ce que Takako disent que c'est un travail merveilleux. Celle-ci aimerait parler à Manabi, qui se goinfre (Parfois, on peut se demande si c'est vraiment elle la seitokai-chou).

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Les deux seitokai-chou sortent pour se rendre à l'entrée du lycée. Manabi lui présent alors la disposition des stands pour le festival. Elle lui dit précisément où chacun sera situé. Mais au fil de l'énumération, Taka-chan se demande comment elle peut se souvenir de tout. Comment peut-elle savoir où se trouve chacun des stands ? La réponse est simple, elle les voit. Tako-chan ne comprend pas. Pendant qu'un nuage cache le soleil, Manabi nous montre à quel point elle y est déjà. Pendant ce long moment de concentration on le doit à ce qu'il se passe du coté des sportives (et du robinet ^^).

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Après cela, Manabi la remercie de s'inquiéter pour elle et poursuit la visite. En réalité, Takako n'est pas la pour une visite de courtoisie, mais envoyée par la directrice de son lycée (le site semble déjà faire mousser). Celle-ci n'aime pas trop le petit jeu de Seioh. D'ailleurs elle compte mettre fin à ce lycée en le fusionnant avec le leur.
Le soir s'installe et les filles sont toujours au boulot, avec Takako pour les regarder.
Au passage on le droit au dernier volet du couple senpai-kouhai qui se termine mal.

Kouhai : «senpai no usotsuki !! »
Senpai : « uso tte... ? heee !? »

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Manabi s'excuse de la laisser de côté. Takako lui demande pourquoi elle fait tant. Parce que c'est amusant et qu'elle en sera heureuse. Son plaisir est de voir tout le monde heureux. Suite à cela, Takako s'en va (Mikan est déçue ^^).
La nuit est tombée et Takako attend son bus. Elle semble à l'ouest car elle repense à ce que voyait Manabi. Le bus arrive et part sans elle. Elle est perturbée car elle ne visualise pas ce que Manabi voyait. Elle prend son mobile et appelle la directrice (理事長) (Elle a loupé le dernier bus).
Le seitokai est maintenant vide. Et un message sur la tableau annonce la fin des vacances d'été.

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

Elles se sont rendues au bord de la piscine pour faire scintiller leurs feux d'artifice. Momo est à la caméra. Manabi se jette dans la piscine avec Momo (les mobiles et la camera sont étanche, j'espère ^^). Mee-chan est consternée, jusqu'à ce que Mucchî la jette à l'eau avec elle. Mikan ne les rejoint pas. Elle repense soudainement à la séparation de son rêve. Puis elle se reprend et lancer les feux d'artifices qui éclatent dans le ciel. Mikan n'est pas dans un rêve et en est heureuse.

がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話 がくえんゆーとぴあ まなびストレート! 第七話

J'ai un peu fait l'impasse sur certains trucs... La conversation avec la voix grave de Manabi, je n'ai pas compris grand chose (pas plus que dans son délire complète un peu avant).
Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de voir la suite. J'ai l'impression que toute la série se concentre autour de ce gakuensai. Takako doit jalouser de plus en plus l'équipe de Manabi, elle est seule et sans volonté face à un groupe qui se donne à fond pour réussir leur festival. Elles ont peut-être pas les moyen de l'école sœur, mais plus de volonté.
J'ai une petite idée sur le déroulement final mais je préfère ne pas trop m'avance ;)
(Je n'ai toujours pas mes manga (;_;))

Je continue avec おとぎ銃士 赤ずきん ~ Fairy Musketeers ~ (Otogi-juushi Akazukin) épisode 33. Banzai !! Banzai!! Banzai!! Gretel à fait ce que je pensais :D Ouais, j'aime bien Gretel et alors ? On a aussi le droit à un fragment de vérité sur la terrible Tôrûde.

第 33話「仲間 (なかま)のしるし」
Nos aventuriers arrivent dans une ville où il n'y a étrangement personne. Ibara pense qu'ils font la sieste (昼寝), mais tout le monde ne fait pas comme elle. Bref, c'est bizarre.
De son côté, Gretel est toujours prisonnière dans le château de Cendrillon. Son frère entre, et ce n'est pas pour la délivrer mais pour se débarrasser d'elle suivant les ordres de sa reine. Il lui dit adieu et s'approche.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Elle lui demande d'arrêter en criant « o-nii-sama » plusieurs fois. Quand elle lui demande de se réveiller de l'emprise il a un moment de lucidité (douloureuse) ce qui permet à Gretel de s'enfuir. Elle lui dit qu'elle viendra le sauver. Suite à cela, Hänsel va voir Cendrillon pour lui annoncer la fuite de Gretel. Cela ne sera pas lui qui s'y rendre car elle ordone à Tôrûde de se changer d'aller à la poursuite de fugitive qui s'est sûrement réfugier au près de Sôta.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

La ville colorée dans laquelle ils se trouvent est réellement déserte, probablement à cause de Cendrillon. Soudain Vâru sent une odeur qu'il connaît. C'est Gretel qui avance avec un air malheureux. Quand elle voit Sôta elle court se réfugier contre lui pour pleurer. Ce qui fait bien entendu réagir Ringo et Shirayuki (jalousie, jalousie :P). Il faudra qu'Akazukin les calme. Harmeln se demande ce qu'il passe.Tout ce que peut dire Ibara c'est que Sôta possède une force mystérieuse.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Un peu après, Gretel raconte ce qu'il s'est passé jusqu'à sa fuite. Elle demande ensuite à faire partie de leur groupe à la surprise de tous. Elle repense à ce que lui avait dit Akazukin :

Akazukin : « ne Gretel, doushite Cendrillon tatakawanai no ? issho ni tatakaou you, daiji na mono wo mamoru tame ni »

Cette dernière et Sôta sont les seuls à l'accepter sans concession. Ibara et Shirayuki ne sont pas contre.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Par contre Ringo, Harmeln et Vâru ne sont pas du tout du même avis et ne boivent les paroles de la fugitive. Akazukin croit en Gretel et l'accepter comme compagnon de route. Bref, les retissant l'acceptent mais reste sur leur garde. Elle rejoint donc le groupe, mais ne semble pas plus heureuse de cela (même malheureuse). Gretel les conduit avec Kyupi qui s'est déjà faite à Gretel et Vâru semble déjà la regretter (elle qui était toujours sur son dos). Harmeln pose quelque question sur la château Cendrillon. Celui-ci n'est visible que sous certaines conditions.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Les aventuriers suivent Gretel et arrivent à la fontaine d'où ils sont partis. Gretel ne comprend pas. On ne se décourage pas est on repart. L'ombre de Tôrûde plane sur la ville. Ils reprennent un chemin différent. Akazukin lui demande si Ferenando ça bien. Il semblerait, selon elle, et son sourire lui redonnait courage. Ils sont pressés de le revoir.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Ce nouveau chemin les ramène au point de départ. Gretel se demande pourquoi. Ringo commence à douter de nouveau d'elle. Harmeln pense qu'elle fait ça pour Cendrillon. La tension monte entre lui et Gretel. Cette dernière finit pas ce plus savoir quoi répondre. Akazukin essaie de détendre l'atmosphère et cri « juushi » et elle lancer le cri du guerre du groupe (qu'elles font à trois). Gretel leur demande ce qu'est. Akazukin répond ce que sont leur « mot de passe » (合言葉), la marque de leur groupe. Elles l'invitent à les rejoindre, mais Gretel pense que ce ne sont que des idioties (trop honte de le faire sûrement).

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Elle repart et Sôta la suit. Elle est partie à la recherche de cailloux. Kyupi l'aide. Sôta arrive et lui demande pourquoi elle fait ça. C'est pour ne pas se perdre car cette ville est étrange et pense à un piège de Tôrûde. Ça ne fait rien si personne ne le croit elle le fera seule. Sôta essaie de l'aider avec ses mots pour qu'elle arrive à rejoindre le groupe et trouve le sourire. Elle n'aura pas le temps de le faire car Tôrûde fait son apparition. Soudain, Sultan arrive lui aussi et bloque l'attaque de lumière qu'elle a lancé. Il leur demande de le laisser faire et s'enfuir.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Peu après Sultan rejoint Akazukin et les autres. Il leur dit que Tôrûde est ici et Aôta est en danger. Mais aussi que Gretel et Sôta se sont enfui ensemble. Il leurs demande de les retrouver. Ils forment trois groupes. Vâru est incapable de suivre une odeur, dut à une force maléfique. Aucun des groupes n'arrivent à les trouver, jusqu'à ce qu'Akazukin remarque les pierres semer par Gretel. Sultan rejoint Sôta pour le mettre en garde contre Gretel. Malgré les mots de Sôta, un combat s'engage. Bien entendu le vieux magicien a largement le dessus.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Pendant le combat, en voyant les yeux de son adversaire, elle comprend qu'il est comme son frère. Ce dernier la fige avec un sort. Akazukin arrive et voit Sultan face à Gretel. Il demande à Gretel d'utiliser son pouvoir face à elle. Le reste du groupe voyant Akazukin face à Gretel croit bien entendu que cette dernière est toujours du côté de Cendrillon. Immobile, elle ne peut rien répondre pour sa défense.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Puis Akazukin baisse les armes et pense qu'elle peut toujours devenir leur compagnon. Elle essaie juste de comprendre pourquoi elle fait ça et en s'approchant elle remarque que Gretel essaie de murmurer un mot : « juu... shi ». Elle prononce leur cri de guerre. Akazukin lui demande si c'est bien ça. Gretel est heureuse qu'elle l'ait entendu. Elle a compris que ce n'était pas Sultan.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Ce dernière lance une attaque qui frappe Gretel, ce qui la défige. Akazukin pense que comme ce fut le cas pour la mère de Sôta, il s'agit d'un faux. Le trio s'attaque à ce « faux ». Sauf que Gretel leur certifie qu'il s'agit bien du vrai, car qu'il a les même yeux que son frère. Elle ne peuvent pas le combattre. Soudain Tôrûde rejoint le combat pour détruire le bouclier floral de guerrières. Ils lancent un nuage de fumer et se replient tel des shinobi. Cachés ils ne savent quoi faire.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Grâce à son miroir, Shirayuki constate qu'il y a quelque chose de bizarre avec Tôrûde. Une ombre humaine apparaît dans son dos. Gretel pense qu'il faut s'attaquer directement à la manipulatrice pour pouvoir récupérer la poupée de Sultan. Gretel propose qu'on la laisse faire.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Akazukin la rejoint et passe en « mode princesse ». Avec les pouvoirs de Gretel le duo passe à l'attaque. S'opposer à Tôrûde est moins un problème. Elles font une combo à deux pour attaquer la sorcière.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

De quoi la mettre à mal, mais pas assez pour sauver Sultan. Elle s'enfuit. Akazukin s'excuse de pas avoir pu le sauver.
Au château, Hänsel détruit le miroir d'où il voit l'échec Tôrûde. L'emprise de Cendrillon perd-t-elle de son effet ?

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

De retour à la fontaine ils crient leur rage de pas avoir pu récupérer la poupée. De son côté Shirayuki s'inquiète car elle pense avoir vu une femme en Tôrûde. Ringo va vers Gretel pour se pardonner tout ce qu'elle lui a dit d'horrible. Tout le monde la remercie. Gretel un peu gênée s'excuse aussi. Elle se demande pourquoi Sôta et Akazukin ne se sont pas possé de question pour l'accepter :

Sôta & Akazukin : « Datte, Nakama dakara » :)

Ringo pousse Harmeln à faire comme tout le monde. Il lui tant la main pour lui serrer. Gretel a enfin trouvé le sourire.

おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話 おとぎ銃士 赤ずきん 第33話

Je n'y avais pas vraiment penser jusque là, mais Tôrûde semble belle est bien être la mère de Sôta. Moi qui avait pensait à Cendrillon. En même temps, c'est plus logique que ce soit Tôrûde. Si seulement Sôta savait, accepterait-il le combat ?

Petit oubli : Kyupi est une femelle :D Je le sais à cause du CD-Drama sur la Saint-Valentin (dernier épisode) que j'ai écouter voilà déjà un moment.

Les 5 articles suivants

1 commentaire déposé

Par Zéfling, le 24/02/2007 à 13:01:21
Avatar
Webmaster

Pour la piste, c'est ドラマ「ファンダヴェールのバレンタインデー」その3 du Drama & Soundtrack CD 2 que l'on peut avoir sur Nipponsei :D

Au passage je corrige deux-trois trucs que j'avais mal compris pour Manabi :D

La plus grande consolation de la médiocrité, c'est que le génie n'est pas immortel.

Écrire un commentaire