Actualité

Sans titre

Dimanche 8 Octobre 2006

Yooo ! C'est partie pour une troisième session de nouvelles séries... Je crois que j'en aurais jamais fait autant d'un coup... C'est tout de même étrange comme les promos m'avait l'air nul et quand je voit l'anime je craque dessus. C'est en tout cas le cas de Otomo wa Boku ni Koi-suru :) Bon, je vais devoir en éjecter un paquet, parce qu'il y en a trop... un jeu comme en avril de cette année où il y avait eu plus de 50 nouvelles séries si je me souvient bien... C'était trop !!!

Je vais commencer par les séries déjà abandonnées :


Pour le reste voici (il en reste -_-') :

  • 乙女 (おとめ )お姉さま (ぼく)に恋してる (Otome ha Boku ni koi-shiteru) (long résumé)
  • くじびきアンバランス (kujibiki Unbalance) (court résumé)
  • あさっての (Asatte no houkou) (court résumé)
  • 護 くんに女神の祝福を! (Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo!) (court résumé)


Petit point pour Kanon, les comparatifs, c'est mort. La nouvelle édition fait 24 épisodes, soit 11 de plus que l'original... Du coup ça va vite poser des problèmes même si le premier épisode a eu un déroulement très proche. Donc sa sera sans suite pour les comparatifs..

Voilà j'ai trouvé la série que je préfère : 乙 女はお姉さまに恋してる (Otome wa Boku ni koi-shiteru alias Otoboku) !! (L'image ci-dessus bien du site officiel du jeu) Elle va me remplacer Stramberry Panic. Cela reste du shôjo ai... en faite oui et non. Heureusement qu'il y a les furigana sur mon site ça me permet d'expliquer un peu le titre complet.
乙女 (おとめ)お姉さま (ぼく)してる (Otome wa Boku ni koi-suru) à un mot à double sens et un autres avec le lecture renforcé :
  • 乙女 (おとめ) (Otome) : Qui veut dire « jeune fille » ou « vierge » histoire de dire qu'il n'y a que belle est jolies jeunes filles.
  • お姉さま (ぼく) (o-nee-sama / En furigana : boku) : « o-nee-sama » signifie grand-sœur ou une fille plus âge que l'on respecte ou l'on connaît. Il y a une certaine familiarité tout en restant très polie. a c'est la lecteur « vraie » du mot. « boku » est le « je/moi » masculin, ce qui jette un doute.

Bon pour dire vrai, rien qu'avec le titre je me suis douté que le héros serait un mec habillé en fille. Je suis pas aller voir les fiches personnage pour le savoir avec une évidence telle. Il n'en reste pas moi que... Ils ont sacrement abusé, en fille, c'est limité lui la plus belle de sa classe. J'avais adoré Mint na Bokura (le manga), qui est un peu dans le même genre. Sauf que là ça me semble pire. Bon à part ça, c'est vraiment plaisant à voir, un peu ecchi (fallait s'y attendre) et toutes les filles sont kawaii (Je vais passer pour un pervers... de toute façon c'est déjà fait avec les autres shôjo ai ^^'). Ce qu'est pas mal c'est que la série est en plus drôle, il faut dire il va péter un câble dans une école privé de jeune fille... La prof et la directrice sont quand même au courant, et ça franchement l'air de les amuser :P

第01話 「口紅 (ルージュ)をひいた王子様」
On commence avec avec une fille disant à MIYANOKOUJI Mizuho¹-chan (宮小路瑞穂) d'ouvrir les yeux pour se voir dans le miroir. Elle, non ... il semble se découvrir.
C'est le moment de se rendre en classe pour les filles d'une lycée pour fille. Et l'un d'entre elle attire l'attention par sa beauté, Mizuho-chan. Elle est suivit de MIKADO Mariya (御門まりや) ce qui semble les surprendre.
Mizuho-chan se rendre ensuite au près de MIKURA Sawe (美倉サヱ²) la directrice de l'école qui semble être au courant de l'affaire.

mmm 天使の髪 * soupir *

En fait, cela a commencé au moment de la mort de son grand-père, qui avait posé sur son testament ce fait : il doit se rendre dans à 聖應女学院 (sei-oujo gakuin). Ce n'etait pas trop un problème jusqu'à ce qu'il se soit rendu compte que c'est une école privé pour fille. C'est un garçon il ne peut pas le faire. Mariya était arrivée pour lui dire que c'est a elle de jouer et avait sorti sa mallette de maquillage pour devenir Mizuho-chan avec son nouveau seikufu. Elle lui disait de ne pas s'inquiéter il est très belle.
On revient devant la directrice qui avait connu sa mère et fait un petit discourt avant d'appeler un professeur : KAJIURA Hisako (梶浦緋紗子) dont il fixe bien la poitrine rebondissante. Celle-ci trouve Mizuho kawaii et a même du mal à croire que c'est un garçon. Elle est en charge de sa classe. Elle se permet de l'appeler Mizuho-kun avec un petit clin d'œil. Elle l'amène jusqu'à sa classe, et ne veut qu'il l'appelle Hisako-sensei (et non Kajiura-sensei). Elle lui donne un bonbon (pour le récompenser ?). Mizuho se demande si ça ira, il a vraiment peur qu'on sache que c'est un garçon. Elle pense que ça ira, mais il doit quand même faire attention. Il arrive enfin devant la salle des 3年A組 (il a de la chance son calvaire de dura qu'une année) et il se présent à sa classe... constituée uniquement de filles qui le fixent sans dire un mot. Ce silence est insoutenable. (Au passage qui dit よろしく (yoroshiku), pas sa prof lui fait comprendre que cela fait trop masculin⁴ et se reprend pour dire 宜しくお願いします (yoroshiku onegai shimaSU). C'est la panique jusqu'à ce qu'une fille disent qu'elle³ est belle... En fait, toutes la trouve magnifique. Bref, il n'y aura pas de problème pour l'apparence. D'ailleurs, par la suite dans toute l'école on parle de la superbe nouvelle.

C'est des vrais ? 「キレイ!」 trop de questions !!!

ITSUKUSHIMA Takako⁵ (厳島貴子), la seitokai-chou, n'aime pas trop cette effervescence. Elle est accompagnée de SUGAWARA Kimie (菅原君枝), la seitokai-kaikei. Takako voit un groupe de trois fille avec Mariya. Les deux filles sont vraiment surprises qu'elle une amie aussi belle. Elle leur dit qu'il s'agit seulement d'une amie d'enfance. Takako n'aime pas trop entendre ceci et part avec une air aigrit.
Pendant ce temps, Mizuho est en proie au questionnement de cinq camarades de classes : Ses hobbies, ce qu'elle aime manger, où elle réside... Il fait comment il peut pour répondre convenablement mais il a une soudaine envie de se rendre aux toilettes. C'est pas le moment, et il s'y rend gêné. TAKANE Mochiko (高根美智子) la voyant la figure toute rouge et se demande ce qu'elle a. Les toilettes, lui dit TAKANASHI Kei (小鳥遊圭). Mizuho trouve enfin les toilettes : 御手洗い. Devant, il essaie de se persuader d'être une fille. Il fait un petit geste dans les cheveux pour faire très fille, et se répète plusieur fois « onna no ko », pour se persuader que tout ira bien. Mais une fille rentre au moment où il veut rentrer. Sa volonté s'éteint très rapidement et il ne peux pas.

Yé ! Pfffwahahaha Dur dur ^^'

Du côté de Takako, celle-ci regarde la fiche de la nouvelle.
Le soir, il court à tout vitesse (une sacrée envie). Soudain il voit une superbe fille passer ce qui arrête sa course. Il tombe sous le charme de sa beauté. Celle-ci en passant lui dit « gokigenyou ». Il est surpris.
Il a retrouvé Mariya qui lui présente son lieu de résidence. Mais celui-ci ne lui laisse pas le temps de finir et court aux toilettes. Il jette ses chaussures, son sac n'importe comment au passage. Mariya en voyant tout cela devient furax, depuis elle remarque qu'il a laisser la lunette des toilettes levée. Elle lui balance un grand coup de cartable et lui fait la morale (il a fait tout ce qu'il ne fallait pas, tout ce qu'une fille bien éduquée ne ferait pas ^^'). Elle va faire de lui une fille ! Soudain, KAMIOKA Yukari (上岡由佳里) entre avec le sourire. Elle fait partie du club d'athlétisme (陸上部) et est sa kouhai de Mariya. Yukari est aux ange de savoir que la bijin Muzuho-o-nee-sama est dans la même résidence qu'elle. Elle le quitte. Mizuho se plante encore sur la politesse. Pas だな (da na) mais ですね (desu ne) !! Mariya lui fait encore la morale. Celle-ci la quitte aussi un instant. Mizuho monte jusqu'à sa chambre et sur le chemin voit le jeune fille qui lutte pour monter les escaliers avec un grand plateau. La petite SUOUIN Kana⁶ (周防院奏) porte un objet trop large et trop lourd pour elle. Mizuho vient l'aider. Kana est timide et a peur de toujours faire mal les choses. Après quelque présentation, Mizuho demande où est-ce qu'elle doit amener le plateau. C'est pour la nouvelle, c'est à dire elle. Elle le comprend. Mizuho voit enfin sa grande chambre... de fille (bien rose ^^'). Mariya arrive. Kana avait oublié le thé et le sert à Muzuho-o-nee-sama. Kana explique que les kouhai sont au service de leur senpai, ce qui gêne un peu Mizuho. Kana pense alors que celle-ci ne l'aime pas. Mais si elle l'aime, et Kana lui saute de joie dessus.

Une amie aidante Avance petit poussin Y'a aussi des Imouto ici :)

Muzuho se retrouve seul dans sa chambre. Il se demande qu'est ce qu'est passer par le tête de son grand-père... Mariya passe pour le voir. Belle si est en tenue un peu lèger et donne une vue plongeante sur sa poitrine. Mizuho est gêné. Mariya a vite fait de comprendre et use de son charme pour en aller encore plus loin et se déshabille. Pour se mettre en pyjama (très léger). Kana et Yukari arrivent à leur tour pour une pyjama party pour son arrivé. Mizuho n'ose pas regarder. Mariya force Mizuho a ce mettre en jyjama (un normal). Une soirée difficile pour Mizuho que Mariya semble bien aimer taquiner.

Et elle ne rend comte de rien ? Je veux y aller !! Les jolies têtes

¹ Vrai nom KABURAGI Mizuho (鏑木瑞穂) selon wikipédia.
² ヱ (ゑ) est un k² ヱ (ゑ) est un kana obsolète ^^'
³ Ca sera « elle » pour celle qui ne savent pas que c'est une garçon car il est vu en tant que fille. Par contre pour les autres ça sera « il » vu qu'elle savent. Enfin le contexte est aussi a prendre en compte ^^'
⁴ En général, les filles parle de façon plus poli que les garçons. Si en plus il s'agit d'une école prestigieuse, le ton soutenue risque d'être encore plus attendu pour une fille.
⁵ Selon sa fiche elle hait les hommes.
⁶ Elle finit souvent ses phrases en « nano desu yo »

La série joue pas mal sur un style SD (l'ending est complètement en SD, c'est bien marrant) pour faire les scènes déjentés. Bon, au final c'est peut être pas aussi bien sur Strawberry Panic. Mais ça me fait marrer. C'est un peu la situation inverse de Hana Kimi, dans une monde d'otome. Je suis vraiment curieux de savoir la suite. J'espère que l'histoire va tenir la route, parce que avec une tellement tellement au milieu ça peut vite partir en vrille. Je trouve aussi que Mariya en fait trop... Mais vivement la semaine prochaine :)

Note : la série est tiré d'un digital-comic PC (h-game 18) /PS2 (dating simulation CERO C ) graphiquement très joli.

J'en vient ensuite à くじびきアンバ ランス (Kujibiki Unbalance alias Kurian). La série reste assez proche des OVA et est aussi sur le ton de l'humour et du n'importe quoi. Par contre L'épisode 1 n'est pas l'épisode 1 de l'OVA, c'est une nouvelle histoire... Il faudra donc s'attendre à un autre Kujibiki Unbalance, ce qui est un peu un déception pour moi... Ce n'est donc plus le série que les otaku de Genshiken regardait. Même si la série n'est pas à la hauteur de mes espérances elle reste pas mal. J'attends d'en voir plus pour me prononcer d'avantage :)
Le générique est bien plus classique (pas de Momoi -_-,) sans kinoko, par contre il en dit peut-être un peu plus. Vu que la série se complète cette fois-ci ^^

第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」
ENOMOTO Chihiro (榎本千尋) attend le bus avec son amie d'enfance AKIYAMA Tokino (秋山時乃). Cette dernière qui se prend une boisson n'est pas pressée. Ils arrivent tous deux en première année de lycée et il y a rituel qui consiste à faire un tirage au sort. Tokino qui semble avoir beaucoup de chance tire la 副会長 (vise président) et lui 会長 (président). Il a gagné le gros lot. De la chance ? Il est invité à suivre... Là-bas ils rencontre YAMADA Kaoruko (山田 薫子), une vraie pie, que KAMISHAKIJII Renko (上石神井 蓮子) fait taire à grand coup. Renko est madame je sais tout mais est très timide. Il ne faut pas la toucher. Renko a eu 手記 (secrétaire), il manque celui ou celle qui a tiré 会計 (trésorier/comptable). Il est midi, ils ont 24 heures pour trouver le/la 4e, si il ne veulent pas être renvoyés. Ils vont manger dans une restaurant. Renko parle du seitokai quand la petite ASAGIRI Koyuki (朝霧 小雪) rentre (ce restaurant est chez elle). Elle prend peur. Le soir chez lui, Chihiro retrouve sa grande sœur ENOMOTO Shinobu (榎本 忍), très gamine, qui est très très très attache à son frère (elle va jusqu'à s'incruster dans son lit pendant qu'il dort pour se serrer contre lui). Le lendemain, quatre heures avant l'heure fatidique, la recherche du quatrième membre est lancé. Celle-ci est en fait Shinobu, effrayée, qui ne veut pas qu'on l'amène voir seitokai. C'est avec une machine étrange qu'ils vont réussir à la retrouver et la pourchasser. Chihiro arrivera tout de même à la convaincre de les suivre pour arriver de manière fracassante une minutes trop tard. Heureusement, ils auront la clémence de la seitakai-chou, qui est une vieille connaissance de Chihiro, Ritsuko Kübel Kenttenkrad (律子・キューベル・ケッテンクラート).

 第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」  第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」  第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」  第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」  第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」  第01話 「みんな、がっこうでおどろく。7点」

あ さっての向。 (Asatte no houkou. alias Asatteno) est une série plutôt calme. Elle me fait un peu penser à Petopeto-san pour l'ambiance de la petite ville de campagne. L'histoire se passe dans un lieu reculé, loin des grandes villes. La série est reposante, même si le début est un peu tourmenté. Une pointe magie rend cette histoire banale, déjà intéressante, très intéressante :) Je ne sais pas si je vais la continuer, mais le début semble promoteur.
En tout l'opening et l'ending sont magnifique :)

第1話「願い石」
IOKAWA Karada (五百川からだ), 6 ans, prie devant un hôtel sur le bord de la route. Une jeune femme, NOGAMI Shouko (野上椒子), qui passe lui demande quel est son souhait. La petite répond que c'est un secret. Elle vient la rejoindre dans sa prière jusqu'à ce que IOKAWA Hiro (五百川 尋), le grand frère de Karada n'arrive. Shouko se lève et donne l'impression de le connaître.
Après un générique étrange mais magnifique que je n'ai vraiment compris qu'a la seconde lecteur, on reprend chez les Iokawa. La petit est très mature, et sait faire la cuisine. Elle dit qu'aujourd'hui il font à la mer. À la gare il rejoigne deux amis. AMINO Tetsumasa (網野徹允), qui est un lycéen dans la même classe que Karada (autant dire que Karada doit être une surdouée ?), celui-ci à un faible pour la petite, et sa grande soeur, AMINO Touko (網野透子), qui tient un kissaten. Il partent donc de la gare de Kanouchou, pour la mer ensemble, avec Shouko que Kanada a invité. En fait, Shouko à connu Hiro aux USA, et revient dans ce village pour repartir de zéro.
Ils arrivent au milieu de la journée sur la plage. Tetsumasa y critique la tenue d'enfant de primaire de Karada. Touko dit à Hiro, que son frère semble aimer la petite (histoire de mettre un grain de sel entre Tetsumasa et Hiro... enfin c'est surtout Tetsumasa qui n'aime pas la présence de Hiro). Shouko reste à l'encart mais on l'oblige à jouer au ballon avec le reste du groupe. Puis il mange les bentô de Kanada. Celle-ci est très attentionné en vers son grand frère. En attendant ce dernière la conversation se trouve vers les souhait qu'elles avait fait. Shouko est un peu perdue quand on lui demande son souhait. Elle semble être attiré par Hiro. Touko aime bien mettre son nez partout ce que Shouko n'aime pas du tout et finit par s'énerver. Karada qui se demande ce qu'il se passe est mis à l'écart car ce sont des conversations d'adultse. Elle n'aime pas être traité comme une enfant semble-t-il. Suite la mort de leurs parents, Karada semble avoir grillée les étapes pour aider son frère.
En fin de journée, dans les rues commerçantes, Hiro achete des nœuds pour les cheveux à sa sœur. Elle va ensuite les monter à Shouko pour luie demande si ça lui va. Elle lui répond assez froidement que ça lui fait très bien pour une gamine. Karada s'enfuit froissée par ses paroles. Sur la jeté, elle dit à Tetsumasa qu'il aimerait être comme eux, aussi grand. Il essaie de la rassurer et réussi à la faire rire sans le vouloir.
À la nuit tombée, ils se quittent. Karada est laissée, Hiro dit a avoir à parler avec Shouko. Il l'a quitté il y a quatre ans pour Karada, ce qu'elle ne savait pas. Il ne lui avait jamais la raison de leur séparation. Il demande si elle l'aime toujours. Elle le prend mal et part après l'avoir giflé. Elle court jusqu'à trébucher. Elle se demande pourquoi elle fait tout ça, puis voit Karada prie l'hôtel de la veille. Soudain dans éclat de lumière de lune sur la pierre de souhait vient réaliser le souhait de Karade, qui devient adulte, et Shouko devient une enfant.

Vivement la semaine prochaine. Karada semblait en avoir grandir plus vite... mais peut-être que là c'est trop d'un coup.

第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」 第1話「願い石」

Je vais finir aujourd'hui par 護くんに女神の祝福を! (Mamoru-kun ni Megami no Shukufuku wo ! alias Megadere soit en français « Pour Mamoru, la bénédiction d'une déesse » ) qui est une séries assez intéressante. Le chara est assez mignon, du moins surtout pour le héros. Ça se passe dans le furtur avec une fille avec des pouvoirs surhumains. C'est très bien animé, et l'ambiance du début est plutôt humoristique (de sacres farceurs au seitokai). Cette rencontre improbable est plutôt marrante...

Volume 7 du Manga ➜

第01 話「恋するビアトリス」
YOSHIMURA Mamoru (吉村護) arrive dans sa nouvelle école et apprenne passe-t-il l'entrée qu'il voit une fille sous un sakura en fleur (en automne). Quand il la voit il tombe sous le charme de son sourire. Elle lui demande ce qu'il y a et lui répond qu'elle est très belle. Enfin... il est très beau le sakura. Elle s'énerve et lui demande ce qu'il lui veut et lui demande sa classe. Il se présente et sans peur, il s'approche d'elle et lui enlever un pétale qu'elle a dans les cheveux. Elle devient toute rouge et lui demande en bégayant de sortir avec elle. Soudain tout les sakura de l'école fleurissent. Bref, l'évènement ne passe pas inaperçu. Tout le monde se demande alors qui est l'élu du cœur de TAKASU Ayako (鷹栖絢子). Cela arrive jusqu'à au sombre seitokai. Mamoru qui est devient l'animal de foire de l'école apprend que Ayako est aussi belle qu'effrayante. Il apprend qu'elles uns des ses exploits aux quatre coins du monde.
Il est ensuite invité à se rendre au près du seitokai. Ce dernière semble s'amuser de l'amour de Ayako et la cherche un peu. Celle-ci arrive, et rougie à chaque fois que Mamoru lui parle, ce qui amuse vraiment le seitokai. Après une présentation des membres, on apprend à Mamoru qu'il deviendra l'assistant/conseiller d'Ayako, juste pour s'amuser.
Le jour suivant, Ayako vient le chercher, pour aller à l'école. Elle l'aime vraiment, et semble bien aimer qu'il la voit uniquement en tant que fille ^^' Après avoir quitté la voiture en cassant tout, elle lui laisse une liste de questions avant de s'enfuir par embarras. Il prend la peine de répondre à ce questionnaire avec attention. La dernière question et de connaître sa réponse à sa déclaration. C'est aussi à partir de là que chose sérieuse vont commencer pour Mamoru.
Au seitokai, il parle du l'« Astral Fire » qui faut protéger grâce à la « beatrice » dont Ayako en a les pouvoir. Un peut plus tard Mamoru explique à Ayako qu'il est venue dans cette école parce qu'il a été sauvé dans son enfance par une personne précédent les pouvoirs de la « beatrice ». Ayako qui la matrice à la perfection, lui montre ce qu'elle peut faire et lui voir les étoiles en plein jour en obscurcissant le ciel rien qu'en levant la main. Le soir Mamoru rend le questionnaire dont les dernières question il préfère lui dire de vive voix. Malheureusement ils seront gênés par l'arrivé de son chauffeur et seitokai qui les épie. Un chose est sûr Mamoru, aimerait en savoir plus sur elle...

Bon j'ai pas tout compris sur cette histoire de « beatrice » mais franchement c'est pas le truc qui m'intéresse dans l'histoire ^^' Je suis plus intéresser par la relation entre leur deux (et les délire du seitokai). Ayako est trop mignonne, super violante, mais super timide. Je vais continue juste pour voir, en espérant qu'il n'y a pas trop truc à la Mahoromatic par la suite (côté bourrin) ^^'

第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」 第01話「恋するビアトリス」

Les 5 articles suivants

2 commentaires déposés

Par Acendancy, le 14/10/2006 à 13:08:00
Avatar
Membre

Mmm !!

Je viens de regarder Otome ha Boku ni koi-shiteru !

C'est trop fort comme anime ! trop des barres j'adore trop :p :lol

Vivement l'épisode 2 :lol

Un vrai geek, c'est un mec qui croit que dans 1 km, il y a 1024 mètres.
Par nadjma, le 18/02/2008 à 09:50:41
Visiteur

je trouve que ce manga et drole c mon genre de manga

Écrire un commentaire