Actualité

Premières impressions sur les anime de l'automne 2016 (partie 3/4)

Jeudi 6 Octobre 2016

Voilà une quelques séries de plus, dont une que j'attendais :

Je ne vais pas trop rentrer dans les détails, 響け!ユーフォニアム2 (Hibike! Euphonium 2) est la suite directe de la première saison. Si vous n'avez pas vu la première saison, ça va être compliqué de prendre le train en marche, même si ça reste une série très basée sur les émotions plus qu'un scénario fourni. Mais de fait, la moindre expression peut rappeler quelque chose. D'ailleurs, il y a quelque flash pour resituer, mais c'est plus pour ceux qui n'ont pas revu la série depuis un bail. Ayant vu le film il y a peu (qui est un résumé de la saison), j'étais loin d'être perdu.

Comme toujours, la réalisation est splendide. L'animation des gestes est toujours aussi bien travaillée, l'animation d’instrument à vent s'intègre parfaitement, l'ambiance musicale est très réussie, pas mal de décors sont splendides... En fait, je n'aurais peut-être qu'un reproche à faire à ce premier épisode de 48 minutes, c'est d'avoir une reprise un peu longuette. Pour le reste, rien ne change, sauf peut-être l'ambition de l'héroïne, Kumiko, et elle semble encore plus confuse dans ses sentiments... Bref, le premier épisode nous remet dans l'ambiguïté de cette amitié très forte avec Reina qui pourrait classer le couple en duo yuri (ce n'est pas forcement une histoire d'amour).

En trois mots : vivement la suite.

響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 61 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 62 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 63 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 64 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 65 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 66 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 67 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 68 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 69 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 70 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 71 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 72 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 73 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 74 - 響け!ユーフォニアム2 第一回 - image 75 -
Voir toutes les images... (Total 669)

ブレイブウィッチーズ (Brave Witches) nous replonge dans l'univers de Strike Witches, avec une réalisation plutôt réussie. Même si ça reste une série pétrie de fan service, je trouve que c'était moins fort que ce à quoi je m'attendais. On y retrouve une héroïne qui rappellera sans mal une part de caractère de la précédente. Le premier épisode est intégralement centré sur elle. Je note qu'il y a tout de même des clins d'œil l'unité 501.

Septembre 1944, Japon. Hikari est une jeune fille pleine de vie, qui est une « witch ». Tous les jours, elle court sur les traces de sa sœur aînée, Tamaki, et s'entraîne tout le jour pour développer son potentiel de magie. Elle fait partie d'une école, mais elle est loin d'être la meilleure, surtout car elle veut toujours en faire trop. Un jour, Tamaki revient à la maison. Son modèle est retour, pour peu de temps. Ayant l'opportunité de pouvoir la rejoindre, elle va, malgré son âge, passer l'épreuve de sélection, avec sa principale rivale. Une course qu'elle va remporter d'une façon inattendue, mais qui prouvera sa valeur. Elle peut maintenant partir en mer, et aller se battre sur le froid comme sa grande sœur.

Bref, une série pas si mal, si on n'est pas trop allergique au genre. L'histoire démarre de façon relativement classique, avec une héroïne pleine de vie qui veut coûte que coûte rejoindre le niveau de son aînée. Elle semble avoir un immense pouvoir, qu'elle maîtrise assez mal.

ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 1 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 2 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 3 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 4 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 5 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 6 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 7 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 8 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 9 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 10 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 11 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 12 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 13 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 14 - ブレイブウィッチーズ 第1話  - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 358)

Voilà enfin une bonne surprise !! Avec フリップフラッパーズ (Flip Flappers) j'ai l'impression de revoir une série des années 90. Il y dégage une ambiance qui me rappelle les séries de mon enfance que je ne saurais décrire. Peut-être ce côté fantastique qui ne semble avoir aucune limite. Ce qui m'a surpris, en plus de l'univers, c'est également le style, qui aurait pu passer pour une série de Trigger, mais non, c'est Studio 3Hz (qui avait fait Sora no Method, et dans un sens on s'y retrouve).

L'histoire est celle de Cocona, une fille banale qui, un jour, voit quelque chose de bizarre dans le ciel. Chose qu'elle reverra de façon bien plus évidente, et voyant que Cocona l'a vu, Papika s'intéresse à elle. Et pour la rencontrer, elle va juste l'attendre. Une fois présente, Papika et Cocona sont transportés dans une « pure illusion », un monde qui semble réel et irréel à la fois. Un monde où la neige est sucrée, où il n'y a pas âme qui vive, où tout semble sortir du commun... mais pas forcement sans danger. Papika est si heureuse d'être avec sa nouvelle amie. Elle si insouciante, intrépide et curieuse que cette exploration ira prendre une tournure corsée pour Cocona. Tellement que Papika, pour récupérer un objet perdu, va se mettre en danger de mort. Pour la sauver, Cocona va, sans vraiment s'en rendre compte, invoquer un puissant pouvoir en elle...

Je dois dire que le côté exploration est génial. Le style graphique de personnages est un peu brouillon, mais ça colle assez bien pour les animations délirantes des héroïnes. J'attends d'en voir plus sur le principe des « pures illusions », mais aussi sur la magie qui émane des héroïnes. D'ailleurs, cette partie était vraiment très bien faite, décrivant une puissance démesurée.

Note pour finir, le générique de fin semble grandement s'inspirer des contes et légendes avec un gros trait d'humour et un peu de kawaii. Vraiment adorable.

フリップフラッパーズ 第1話  - image 1 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 2 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 3 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 4 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 5 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 6 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 7 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 8 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 9 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 10 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 11 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 12 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 13 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 14 - フリップフラッパーズ 第1話  - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 341)

J'enchaîne avec une série un peu abusée. Un peu beaucoup, oui !! 競女!!!!!!!! (Keijo!!!!!!!!) c'est la série pour voir des fesses et des culs sous tous les angles, tout cela grâce à un sport féminin complètement... absurde ! Un sport de lutte sur une plateforme flottante où seuls le fessier et le buste sont autorisés à toucher l'adversaire pour frapper. Le pire, c'est qu'ils arrivent à trouver des techniques dignes d'un shōnen sportif avec ça ! Ha, zut, c'en est un. J'avais oublié.

L'histoire suit celle de Nozomi, qui s'est récemment mise au Keijo. Elle arrive dans son nouvel établissement avec son amie Sayaka. Elle est déjà plus ou moins connue : plus reconnue par les athlètes que par la presse. Après une petite démo de ce qu'est le sport, dans une lutte achevée de coup de culs, qui sont pour certains d'une violence impressionnante, on découvre la chambre de Nozomi et Sayaka, qui semble être celle des cas. Elles s'y rencontrent Non, une fille maladroite au possible et Kazane, hyper timoré. Cela crée un choc avec une Nozomi survoltée, ce qui saoule assez rapidement Sayaka.

Pour être franc, la série m’a plus fait rire qu'autre chose. C'est tellement aberrant. Comment peut-on être autant à fond dans un sport pareil ? C'est comme si le catch dans la boue était devenu un sport aussi reconnu que le football. Les techniques des combattantes sont souvent surréalistes et c'est là que ça m'a fait rire, en me disant « mais non, c'est n'importe quoi ! »

Je ne sais pas si j'irais bien loin, mais je dois dire que le début n'est pas sans intérêt. J'attends de voir si la suite sera aussi délirante avec des techniques improbables dignes des meilleurs shōnen sportifs. (rires)

競女!!!!!!!! 第1話  - image 1 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 2 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 3 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 4 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 5 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 6 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 7 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 8 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 9 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 10 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 11 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 12 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 13 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 14 - 競女!!!!!!!! 第1話  - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 377)

Je passe d'un shōnen abusé, à un shōjo abusé : 私がモテてどうすんだ (Watashi ga Motete Dō Sunda) est une série autour d'une série qui va découvrir que l'apparence fait beaucoup de choses, mais ne change pas forcément sa personnalité en profondeur : une otaku complètement « pourrie » qui devient une « princesse », qu'est ce que cela peut donner ?

Kae est une otaku qui se fait des trips BL sur la moitié des beaux gosses de sa classe. Elle est obèse et ne se soucie pas du tout de son physique, du moment qu'elle peut triper sur ses trucs de fujoshi avec son amie. En fait, personne ne la détresse ou ne l'aime, on ne peut pas dire que sa vie soit bien difficile. Un jour, son héros meurt dans sa série préféré... et là c'est le drame. Traumatisée, elle reste cloîtrée pendant une semaine sans manger dans sa chambre. Quand son frère vient la sortir de force de son lit : lui et sa mère découvrent une fille méconnaissable. Kae a perdu tous ses kilos, mieux elle est devenue hyper canon. Lors de son retour au lycée, beaucoup ne le reconnaît pas, et les plus beaux mâles de sa classe sont en émois devant sa beauté. Elle n'est vraiment pas habitée à cela. Rapidement, elle est entourée de quatre prétendants, sauf que la seule qui l'intéresse, c'est ses délires d'otaku et pas d'otome.

Le début est pas trop mal, sauf la voix de la doubleuse de l'héroïne que je ne trouve une peu moyenne. Elle semble ne pas vraiment être dans son personnage. Mise à par cela, les délires d'otakette son assez amusant, et ils le sont encore plus quand Kae est devenue ravissante : ça ne colle tellement pas au personnage. Mais, j'ai un peu peur de cela ne s'essouffle rapidement. N'ayant pas lu le manga, j'aurais du mal à dire si ça vaut le coût de suivre la série.

私がモテてどうすんだ 第1話  - image 49 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 50 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 51 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 52 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 53 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 54 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 55 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 56 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 57 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 58 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 59 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 60 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 61 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 62 - 私がモテてどうすんだ 第1話  - image 63 -
Voir toutes les images... (Total 325)

Je finis avec ガーリッシュ ナンバー (gi(a)rlish number), une série sur une seiyū qui est très loin d'un Sore ga Seiyū! Ici, il s'agit plus de l'histoire d'une seiyū avec un sacré caractère qui découvre peu à peu le métier, qui est parfois assez loin de ce qu'elle aurait pu imaginer.

Chitose fait des voix de seconds rôles, ce qui fait qu'elle assiste au différent événement, sans être sur le devant de la scène. Cela lui permet de découvrir que les filles du milieu sont parfois des petites pestes (un peu comme elle), ou les ragots semblent être la norme. D'ailleurs, c'est un peu ce côté-là du métier qui la gonfle, comme le fait de bosser avec des gens qui vous oublie aussi sec. Elle découvre aussi un aspect par fois dérangeant, celui de la rencontre avec les auteurs, qui sont pour certains pas très attirant, pour ne pas dire repoussant. Sa première rencontre importante sera certainement Momoka, une idol seiyū qui va lui montrer comment se tirer d'une situation pas spécialement agréable.
Bon, Chitose a pour manager son grand frère, qui ne la ménage pas. Il ne la connaît que trop bien. Il faut dire que s'il ne la pousse pas, elle n'en ferait qu'à sa tête... et parfois il a vraiment du mal avec elle.

Bon, le côté amusant de la série, c'est surtout tout ce que pense l'héroïne sans dire. On sent bien quand ça l'énerve de faire ses sourires de façade. J'attends de voir la suite, car Chitose s'est embarqué dans une histoire où maintenant elle va devoir assurer et on va voir si elle est à la hauteur de l'attente qu'on va lui mettre dessus. Je pense que j'aurais fait la même tête que son frère.

Le début est plutôt sympa. Plus scénarisé que ce à quoi je m'attendais. À voir si la suite nous donner tous aspects du milieu, ou au moins une bonne histoire (et pourquoi pas les deux). La réalisation est plutôt bonne, avec des situations bien mises en scène. Fort heureusement le boulot des seiyū est très bon (sinon ça l'aurait foutu mal). Le seul reproche que j'aurais à faire, c'est peut-être que Chitose donne l'impression d'en faire trop.

Pour l'instant, ça me donne envie de contenu. J'attends maintenant de voir la suite.

ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 1 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 2 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 3 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 4 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 5 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 6 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 7 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 8 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 9 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 10 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 11 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 12 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 13 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 14 - ガーリッシュ ナンバー 第1話  - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 283)

2 commentaires déposés

Par Trax, le 08/10/2016 à 23:55:16
Avatar
Membre ☆

響け!ユーフォニアム2 le titre en romanji ne serait pas plutôt Hibike Euphonium 2 que Stella no Mahō ?

Sinon je commence un peu à désespérer... aucune série.
Merci pour ton travail.

Par Zéfling, le 09/10/2016 à 10:08:50
Avatar
Webmaster

Corrigé.

Pour l'instant, la série qui me plaît le plus cette saison c'est Flip Flappers. Je m'attendais pas à ça.

L'homme est le plus inhumain des animaux.

Écrire un commentaire