Actualité

Présentation : Arcana Famiglia ; TARI TARI ; Jinrei wa Suitai-shimashita ; Yuru Yuri♪♪ ; Muv-Luv Alternative Total Eclipse

Lundi 2 Juillet 2012

 Est-ce vraiment un otome game à la base ? Quoi qu'il en soit, l'ambiance de アルカナ・ファミリア (Arcana Famiglia) est vraiment pas mal du tout. Une héroïne Felicitá avec un sacré caractère entourée d'une horde de jeunes hommes qui ont tous une capacité spéciale que l'on découvre au court de l'épisode. L'histoire se passant sur une île méditerranéenne avec proche de l'Italie, on y retrouve un peu l'ambiance (du moins, j'ai l'impression).

Le jeu était annoncé comme un mélange d'otome game et de shōnen manga. Pour l'anime, le premier épisode cela y ressemble fort : on retrouve d'un côté le harem avec au centre la fille unique du « papa » (chef de famille) à la tête de la famille qui dirige et protège l'île, de l'autre une équipe qui est là pour faire régner l'ordre sur l'île sans trop prendre de gants. Là, vous me direz que ça pourrait ressembler à n'importe quelle adaptation récente d'otome game. Il y a juste un truc, l'héroïne ne donne pas l'impression d'être la fille fragile entourée de mec pour la protéger, elle donne vraiment l'impression de faire partie du groupe. Elle a un vrai caractère de combattante et de tsundere. De plus, à cause de son pouvoir je pense qu'elle va leur en faire voir de toutes les couleurs. D'ailleurs, elle va jusqu'à se rebeller contre son l'autorité de son père et ce qu'il va lui imposer.

Le premier épisode fait donc une belle entrée en matière. Je pense que le pouvoir de l'héroïne est celui qui nous permet de rendre l'histoire un peu plus amusante, j'ai hâte de voir comment elle va se sortir de cela... (Référence au résumé).

Libertà et Nova se retrouvent à se charger d'arrêter un groupe de troubles faits. Les pirates vont leur causer quelques soucis et s'enfuient. Dans leur poursuite, ils rencontrent Felicità, très bien accompagnée, mais aussi Pace, Luca, Dante et qui font les aider à rendre la vie difficile aux vils personnages. On pourra dire que Dante ne fait pas dans la finesse contrairement aux autres.
Le soir même, il y a une réception pour l’anniversaire du père de Felicità où cette dernière ne daignera même pas se mettre en tenu de soirée au grand malheur de ses servantes, mais encore plus de ceux qui la côtoie. D'ailleurs, son pouvoir qui permet de lire dans le cœur des autres va lui permettre de se rendre compte de leur déception en découvrant la tenue que certains auraient aimé qu'elle porte. Puis le Papa arrive et fait une annonce. Il met en jeu son titre, et le pouvoir de la carte “XXI” en prime. Mais pas uniquement, avec cela, l'heureux gagnant aura aussi la main de sa fille. Un point qu'elle refuse et elle se met en colère contre lui en l'attaquant. Hélais, elle est incapable de lui tenir tête pour lui faire changer d'avis. Trop faible.
Voilà qu'elle se retrouve au milieu d'un enjeu alors qu'elle veut décider de sa propre destinée. Quelques garçons sont de son côté, mais beaucoup se demandent quelle épouse elle serait pour eux.

  アルカナ・ファミリア 第1話 - image 1 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 2 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 3 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 4 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 5 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 6 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 7 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 8 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 9 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 10 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 11 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 12 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 13 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 14 - アルカナ・ファミリア 第1話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 107)

 P.A Works réussit encore une fois à faire une série qui risque de m'enchanter. TARI TARI reprend l'ambiance graphique de leur précédente série avec une animation très réussie et surtout des personnages avec des personnalités amusantes sans être trop exagéré ce qui donne un côté très réaliste à l'histoire.

Le thème semble être la musique, mais le logo du titré semblait déjà l'annoncer. On y retrouve l'ambiance d'un lycée avec un groupe d'amis qui va se former à cause d'un conflit que l'une d'entre elles a avec la prof qui dirige la chorale. Le début permet de voir un peu de la vie de chaque personnage, dont un étranger qui a dû se planter de bouquin pour apprendre la politesse japonaise.

Haut en couleur, très animé et avec des personnages déjà très attachants. J'ai l'impression que cette série va me plaire. Son côté tranche de vie au tour du chant et son graphique m’ont déjà conquis.

Konatsu qui est à la chorale (qui chante l'opening de True Tears) mais ne fait juste que tourner les pages de la pianiste réussie à se faire remarquer par la prof la dirige. Cependant, elle aimerait chanter. En classe, pour remercier leur prof qui part en congé maternité, les élèves la couvrent de cadeaux et Konatsu aimerait que la classe lui chante quelque chose. Quelqu'un propose Wakana qui s'y refuse, c'est donc le retardataire qui s'y colle. Tout ceci en fait oublier la venue d'un nouvel élève, un japonais qui a vaincu 12 ans en Australie et qui est complètement à l'ouest sur la politesse. Il est bien trop excessif. Après les cours, la prof demande à Wakana de l'aide, il semblerait qu'elle s'entendait assez bien. En se rendant dans la salle des profs, elles voient Konatsu qui se fait reprocher par la prof que le chant n'est pas un jeu, ce qui l'énerve et annonce qu'elle quitte le club de chœurs. Dans les toilettes, elle crie sa colère dans un lavabo rempli d'eau en fantasmant sa rébellion.
Finalement, c'est avec Sawa, au club de tire à l'arc qu'elle se décide à créer son propre club. Elle demande ce qu'il faut faire à sa prof : au moins cinq membres, l'accord du seitokai et un prof pour le suivre. Il lui faut donc trouver d'autres membres qui lui ressemblent.
Elle demande à Konatsu de rentrer avec elle pour lui en parler, mais cette dernière ne veut pas la suivre. Elle pense aussi qu'elle voit cela comme un jeu, et que si elle vaut s'amuser il y a le karaoke. Il n'est pas capable de convaincre.
En fin de semaine, elle en parle avec Sawa mais elle ça l'amuse. Finalement, comme elle se fait toujours Konatsu met son casque pour attendre Sawa et se met à chanter sans vraiment s'en rendre compte qu'elle est sur une place et que tout le monde la regarde. Le pire est que d'autres camarades de classe arrivent au même moment sur la place et la voit.

TARI TARI 第1話 - image 1 - TARI TARI 第1話 - image 2 - TARI TARI 第1話 - image 3 - TARI TARI 第1話 - image 4 - TARI TARI 第1話 - image 5 - TARI TARI 第1話 - image 6 - TARI TARI 第1話 - image 7 - TARI TARI 第1話 - image 8 - TARI TARI 第1話 - image 9 - TARI TARI 第1話 - image 10 - TARI TARI 第1話 - image 11 - TARI TARI 第1話 - image 12 - TARI TARI 第1話 - image 13 - TARI TARI 第1話 - image 14 - TARI TARI 第1話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 128)

 人類は衰退しました (Jinrei wa Suitai-shimashita) sera certainement l'ovni de la saison. Autant pour son style graphique très clair, épuré limite aquarellé, que par son univers avec ses fées vraiment bizarres. On peut aussi ajouter la narration à la première personne qui nous permet de savoir tout ce que pense l'héroïne dans un monde parfois déroutant et abscons.

Je dois dire que je n’arrive pas à savoir quoi penser de ce premier épisode qui navigue entre le kawaii et le glauque, entre la gentillesse et le sadisme... En fait, presque tout est bizarre, à commencer par l'héroïne elle-même que les filles en tenue de bonne famille appellent sensei alors qu'elle semble pas très maligne et ne donne pas l'impression de pouvoir donner quelque leçon que soit. Mais aussi les travaux qu'elle a faire, les personnages qu'elle rencontre, et le pire reste l'usine des fées qui ressembleraient presque à Charlie et la Chocolatrie tellement c'est absurde.

L'opening est complètement délirante pleine de fées et de pâtisserie, chose que l'on retrouve un peu partout et même dans l'ending... Bref, ça reste une série humoristique avec une bonne tranche d'humour noir camouflé par un graphique bien trop kawaii. En clair, il ne faut jamais se fier aux apparences. Le pauvre petit pain....

Bon, ce qui ne simplifie par la tache c'est que personne n'a de nom dans cette histoire, à l’instar des romans, cela crée une distance avec les personnages qui ne portent des titres qui peuvent être variant suivant l’interlocuteur.

人類は衰退しました 第1話 - image 1 - 人類は衰退しました 第1話 - image 2 - 人類は衰退しました 第1話 - image 3 - 人類は衰退しました 第1話 - image 4 - 人類は衰退しました 第1話 - image 5 - 人類は衰退しました 第1話 - image 6 - 人類は衰退しました 第1話 - image 7 - 人類は衰退しました 第1話 - image 8 - 人類は衰退しました 第1話 - image 9 - 人類は衰退しました 第1話 - image 10 - 人類は衰退しました 第1話 - image 11 - 人類は衰退しました 第1話 - image 12 - 人類は衰退しました 第1話 - image 13 - 人類は衰退しました 第1話 - image 14 - 人類は衰退しました 第1話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 118)

「あかりん!!」 「はい!ゆるゆり、また始まりよ~っ!
 ゆるゆり♪♪ (Yuru Yuri♪♪) est de retour avec une série aussi stupide avec une ambiance très yuri. On retrouve donc le même personnage que dans la première saison, même graphisme, même type d'humour... Bref, ceux qui ont aimé devraient continuer d’apprécier, les autres : passez votre chemin.

Dans le premier épisode, on redémarre par une Akari aimée de toutes, au centre de toutes les attentions, autour de tout les amours, mais aussi grand bourreau des cœurs avec une réplique à tout (ou presque)... Bref, pour un personnage aussi effacé on peut se demander ce qu'il se passe. Il n'y a pas d'erreur, c'est bien la bonne série, mais on se doute rapidement que ce n'est pas normal. S'en suit, un petit détour dans un onsen où l'on retrouve les délires habituels de ce genre de lieu, mais façon yuri...enfin surtout Yuru Yuri.

C'est n'importe quoi, limite encore plus abusée que la première saison. L'entrée Akarin du début est fantastiquement exagérée, et j'en redemande !

ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 1 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 2 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 3 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 4 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 5 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 6 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 7 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 8 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 9 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 10 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 11 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 12 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 13 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 14 - ゆるゆり♪♪ 第1話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 181)

 Comme prévu マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス (Muv-Luv Alternative Total Eclipse) n'est vraiment pas ma tasse de thé. J'ai cru que le premier épisode durait 40 minutes tellement je me suis ennuyé à le regarder. Une uchronie et des mecha pilotés par des filles dans un monde froid en proie à un envahisseur et très militarisé... Trop d’éléments qui vont dans le sens que je n'aime pas.

Le paradoxe, c'est à côté de cela j'attends vraiment la suite de Lagrange qui est un peu dans le même genre et qui ne se poursuivra vraiment que la semaine prochaine. Non, le problème c'est qu'aucun personnage n'a trouvé d'intérêt à mes yeux. Il faut dire que le début ne respire pas vraiment la joie.

Bref, je préfère laisser la série aux fans de Muv-Luv qui sauront mieux en parler que moi qui en ai que faire. J'aurais encore une kyrielle de reproches à faire sur ce qui m'a déplu dans cet épisode, mais je vais m'abstenir. La seule chose que je peux dire c'est l'animation est sacrement hétérogène, certains passages semblent bâclés et d'autres très réussis, ce qui est un peu déstabilisant quand on y prête un peu attention.

マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 1 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 2 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 3 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 4 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 5 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 6 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 7 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 8 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 9 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 10 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 11 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 12 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 13 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 14 - マブラヴ オルタネイティヴ トータル・イクリプス第1話 - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 87)

6 commentaires déposés

Par zelloss, le 10/07/2012 à 13:14:55
Avatar
Membre

Pour Muv-Luv tu devrais tenter l'épisode 2 ;)

Ils nous donnent un échantillons sur à quoi ressemble le dernier jeu de l'histoire originale Alternative.

Très gore et cruel pour ceux qui ne s'y attendent pas.

Par Zéfling, le 10/07/2012 à 18:10:40
Avatar
Webmaster

Muv-Luv j'ai même pas récupéré l'épisode 2... mais je vais suivre ton conseil.
Vu comment j'ai trouvé l'épisode 1 chiant, ça m'a pas motivé à prendre la suite. ^^'

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Par Zéfling, le 10/07/2012 à 22:50:05
Avatar
Webmaster

Ouais, bha c'est comme pour Blood-C, c'est plus gore à ce niveau c'est grade et encore c'est censuré de tous les côtés.

L'homme est le plus inhumain des animaux.
Par zelloss, le 10/07/2012 à 23:49:23
Avatar
Membre

Ce sera plus soft normalement après.
Par contre ce n'est plus aussi ennuyant que l'épisode 1. :)

Par Zéfling, le 10/07/2012 à 23:55:19
Avatar
Webmaster

C'est pas faux, je me suis moins fait chier (j'avais juste le cœur retourné :lol), mais je peux pas dire que l'histoire m'intéresse vraiment. Je suis pas très ambiance sérieuse avec mécha et militaire...

L'homme est le plus inhumain des animaux.
Par zelloss, le 11/07/2012 à 00:22:53
Avatar
Membre

Oui c'est le hic avec ce spin-off... avec l'histoire principale c'était plutôt comédie/sérieux, et le gore n'était ensuite que dans la dernière partie.

La on nous donne le gore sans préambule hélas.

Écrire un commentaire