Actualité

Présentation : Chihayafuru ; Mashiro-iro Symphony ; Maken-ki!

Mercredi 5 Octobre 2011

Voilà la première bonne surprise de la saison : ちはやふる (Chihayafuru), un shōjo anime qui a pour thème central le karuta, un sujet rarement abordé avec profondeur. En plus, je trouve que la série a le mérite d'être plutôt jolie et un début qui m'a bien accroché.

La série met donc en scène une jeune lycéenne qui a une passion peu commune, et qui malgré ses atouts, va devoir lutter pour continuer à faire ce qu'elle aime. Un long flash-back nous présente comment celle-ci en est venue à persévérer dans cette activité, et pourquoi elle y attache autant d'importance. On retrouve des personnages ayant une personnalité un peu flottante, pas vraiment marquée, qui donne une force au récit, et cela donne envie d'en savoir plus sur eux.
Bref, pour un premier épisode, ça se présente vraiment bien.

On retrouve donc la belle Chihaya, la petite sœur d'une célèbre top-modèle, qui essaie de recruter pour créer un club de karuta. Malheureusement, personne ne veut y entrer, car cela n'intéresse personne. Elle déchante. Même Taichi qu'elle retrouve par hasard dans son lycée ne s'y intéresse plus comme autrefois. Il a une copine et d'autres préoccupations. Il a arrêté au collège pour le football.
Elle se souvient de l'école primaire. Trois ans plus tôt. Cette dernière admirait sa grande sœur de façon excessive, et celle-ci avait plus l'attitude d'un garçon manqué. Arata, un nouveau dans la classe qui ne parlait pas et que tout le monde rejetait, va attirer son attention. Il faut dire qu'elle n’était pas comme les autres qui cherchaient à le rabaisser à cause de sa différence. Elle allait découvrir que celui-ci est livreur de journaux, ce qu'elle trouvait impressionnant. On remarque aussi que ce garçon avait un mémoire impressionnant, ayant appris par cœur tous les poèmes à mémoriser en un rien de temps. Elle fit la bourde d'en recompter trop à l'école, et ce fût le début des choses qui allèrent la mettre en froid avec Taichi qui n'avait pas envie de sortir du groupe. Suite à cela, elle se retrouva chez lui, où il lui demanda si elle n'avait pas une passion à elle, autre que celle d'idolâtrer sa sœur. Il lui présenta ses hyakunin isshu et la passion qu'il y mettait. En le voyant jouer, avec une telle vitesse, une telle concentration, elle se trouva attirée par le jeu et réussit à attraper sa première carte.

Vivement la suite. Taichi semble toujours avoir du mal avec Chihaya. Je pense qu'on va assez vite comprendre ses sentiments à son égard, mais aussi pourquoi cette colère intérieure qui frôle la surface comme s'il avait raté une nouvelle fois une occasion déjà manquée.

ちはやふる 第01話 - image 1 - ちはやふる 第01話 - image 2 - ちはやふる 第01話 - image 3 - ちはやふる 第01話 - image 4 - ちはやふる 第01話 - image 5 - ちはやふる 第01話 - image 6 - ちはやふる 第01話 - image 7 - ちはやふる 第01話 - image 8 - ちはやふる 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

ましろ色シンフォニー (Mashiro-iro Symphony) est l'anime harem dont l'ambiance colle parfaitement au nom. C'est carrément aérien comme départ. Le character design nous présente un ensemble de filles toutes craquantes, avec des caractères bien visibles, et l'univers imaginaire d'un lycée pour demoiselles. Ça m'a fait un peu penser à Shukufuku no Campanella pour le style de personnage et ses aspects bien mignons. D'ailleurs, on retrouve une créature (une sorte de chat boule) dont les filles de la série semblent adorer.

Pour l'instant, c'est plutôt gentillet. J'aime bien l'ambiance, même si dans le fond le scénario est vraiment léger et risque de l'être jusqu'à la fin. Une série moe qui ne sera probablement rien d'autre de plus que ça. Enfin, si tous les épisodes ressemblent au premier :

On suit Shingo qui est à la recherche de sa petite sœur Sakuno qui a un sens de l'orientation déplorable. Avec les quelques indications et le fait qu'elle bouge de place, car cette idiote suit une énigmatique créature kawaii, il ne réussit pas à la retrouver. La pluie se met à tomber, et elle attend sans bouger, sans batterie. Elle fait la rencontre d'Airi, qui va l'abriter de son parapluie et lui présenter son téléphone. Grâce à cela, ils réussissent à se retrouver. Airi en le voyant semble agréablement surpris. Ils se quittent en bon terme.
Le jour suivant, Shingo, Sakuno et Hayata se rendent au lycée pour fille Yuihime. Ils font partie d'un groupe d'élèves sélectionnés venant de Kagamidai pour y étudier. Malheureusement, la prof qui doit les accueillir à une peur panique des garçons et la fille de la proviseure ne veut pas d'eux dans son établissement. C'est avec une grande surprise qu'elle retrouve Shingo parmi les sélectionnés, mais ce n'est pas cela qui va arrêter ses convictions.

ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 1 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 2 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 3 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 4 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 5 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 6 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 7 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 8 - ましろ色シンフォニー -The color of lovers- 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Je finis sur du fan service avec マケン姫っ!~Maken-ki!~ (Maken Hime!). Bon, franchement, c'est dommage que le héros soit si crétin, c'est probablement le point principal qui plombe la série dont le scénario est déjà pas terrible, assez une mise en scène spécialisée dans les vues en contre-plongé, voir « devinez quoi ». Bref, un idiot et quelques filles autour, dans un lycée où ceux qui y rentrent ont des capacités spéciales, chose que ce dernier ne sait pas avant de s'y rendre.

Pour faire vite, je reprends ce que j'avais dit. Il arrive dans le lycée où il y retrouve : son amie d'enfance Haruko, pas spécialement contente de le retrouver si changé depuis leur dernière rencontre, mais encore moins de voir d'autres filles lui tourner autour ; Inoha, celle qui va vouloir le combattre pour révéler le pouvoir qu'elle soupçonne chez lui, elle le veulent pour cela ; Kodama, une fille sortie de nulle part qui ne prétend être sa fiancée. Le soir même, il se retrouve avec trois filles à squatter dans son appartement, Haruko est la dernière à arriver, et logiquement la plus furax de voir cette situation calamiteuse pour elle.

Voilà un début qui donne l'impression que ça ne va pas évoluer jusqu'à la fin de la série. On va sûrement en savoir plus sur les maken par la suite, car pour l'instant ça s'est surtout centré sur l'accaparation du héros. De toute façon, il ne faudra pas espérer grand-chose de ses séries spécialité dans les petites culottes (censurées).

マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 1 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 2 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 3 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 4 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 5 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 6 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 7 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 8 - マケン姫っ!-MAKEN-KI!- 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

4 commentaires déposés

Par Trax, le 08/10/2011 à 12:15:57
Avatar
Membre

D'après ton résumer sur Maken Hime cela ressemble beaucoup à une vielle série donc je me souviens plus du nom...

Par Zéfling, le 08/10/2011 à 12:59:52
Avatar
Webmaster

Est-ce que tu penses à Maburaho ? À part ça, je ne vois pas.

L'homme est le plus inhumain des animaux.
Par Trax, le 10/10/2011 à 09:50:36
Avatar
Membre

Je crois bien... qu'en penses-tu et que cela tiens la route ?

Par Zéfling, le 10/10/2011 à 11:52:55
Avatar
Webmaster

En ce basant sur un seul épisode, difficile à dire. Pour l'instant, la série fait parti des séries que je laisserais sur le bord de la route sans remord.

働いたら負け。

Écrire un commentaire