Actualité

Présentation : RO-KYU-BU! ; BLOOD-C ; Kaitō Tenshi Twin Angel: Kyun Kyun☆Tokimeki Paradies ; Kamisama no Memo-chō

Samedi 2 Juillet 2011

Et bien, ロウきゅーぶ! (RO-KYU-BU!) est à peu près comme je le pensais et joue dans le style de série un peu tendancieux avec des filles vraiment jeunes. D'ailleurs, on peut se demander si le thème principal est bien le basket-ball, car on a le droit à des scènes de services dès le début : soubrettes, panchira, etc. Bref, de quoi se poser quelques questions, comme : et ce n'est que le début ?

Pour ce qui est du style graphique, je trouve personnellement que le style de Tinker n'est pas spécialement visible, ce qui peu étonnant vu qu'il n'est vraiment possible de le rendre en anime et l'on se retrouve donc avec des loli assez classiques. Chose également peu étonnante, chacune à une personnalité très marqué, voir même trop et seulement une seule dans le groupe semble avoir du potentiel pour le sport dont il est question dans cette série. Les autres sont soit d'un niveau normal, voir pas vraiment à leur place.

Pour l'instant, je dois dire que c'est ni mieux, ni pire que ce que je pensais, mais c'est clairement pas une série d'un grand intérêt. Enfin, peut-être qu'il y aura des choses intéressantes amenées par la suite, mais je ne pense pas que cela aille bien loin non plus.

The 1st game 「 小学生がやってくる ヤァ!ヤァ!ヤァ!」
Dans ce premier épisode, HASEGAWA Subaru (長谷川 昴), un lycéen du lycée Nanashiba (七芝高校), suite à un odieux chantage de sa tante, TAKAMURA Mihoshi (篁 美星),se trouve à entraîner pour trois jours une équipe féminine de basket-ball d'une école primaire. Il ne le fait pas par gaieté de cœur, en plus il arrive face à un groupe de gamine qui l'accueille comme dans un maid café : tenues de soubrettes et formules de politesse assez peu décentes pour leur âge. Bref pas de « goshujin-sama » ou « o-nii-chan »... Un accueil peu réjouissant. Les filles vont essayer de se rattraper en reprenant une tenue adéquate, et il entre très vite dans le vif du sujet. Sans faire attention, il aborde un des complexes de KASHII Airi (香椎 愛莉) : elle est très grande pour son âge et cela la met mal à l'aise. Ce premier jour, après l'entraînement, MINATO Tomoka (湊 智花) se fait remarque en faisant un panier particulièrement réussi.
Subaru rentre chez lui, toujours pas très emballé par cette nouvelle responsabilité. Cependant, il y a Tomoka qui semble l'intéresser. Il faut dire que depuis l'arrêt de l'activer de son club de basket-ball, il déprime un peu.
Le jour suivant, Subaru continue d'enseigner aux fillettes. Il note les particularités de chacune : Tomoka semble la plus habile ; MISAWA Maho (三沢 真帆) est énergique, rapide et saute bien ; NAGATSUKA Saki (永塚 紗季) s'adapte à la situation et est déterminée ; pour Airi et HAKAMADA Hinata (袴田 ひなた), respectivement la plus grande et la plus petite, c'est autre chose... Subaru remarque aussi que Tomoka est le plus impliqué. Maho pense qu'elles vont réussir à devenir très bonnes, mais il va lui casser son rêve, ce n'est pas en trois jours qu'elles seront d'un bon niveau.
Il faut ajouter à cela qu'il va se trouver face aux garçons, pas très heureux de sa présence.

ロウきゅーぶ! 第01話 - image 1 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 2 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 3 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 4 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 5 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 6 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 7 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 8 - ロウきゅーぶ! 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Une avant-première web pour BLOOD-C qui nous permet de découvrir la version Clampienn de l'univers de Blood et une chose est certaine, le scénario c'est bien du Clamp. C se retrouve aussi bien dans le character design que dans l'univers de la série. D'une part l'héroïne, toujours Saya, ne semble plus cadrer avec la Saya d'origine, beaucoup trop bienveillante, beaucoup trop attentionnée, bref elle ressemble un peu trop à une héroïne de Clamp. Pour le reste, ça reste assez réussi, avec une ambiance plutôt mystérieuse qui m'a bien plu.

Pour l'instant, ça s'annonce pas trop mal, et vraiment différent de ce à quoi je m'attendais, car pour moi, Blood c'était plutôt une histoire de vampire. Cela reste tout de même très sanglant, et pour ça le titre n'est pas trompeur. Je suis curieux de connaître la suite pour savoir ce que Clamp et Production I.G nous ont préparé pour la suite. Je n'ai pas l'impression que ce sera une série longue, mais je peux me tromper.

KISARAGI Saya (更衣小夜) est une miko et vit seule avec son père adoré. Elle est un peu dojikko et ne semble vivre que pour sa mission. Tous les matins elle se rend chez un ami qui se trouve en bas du temple, NANAHARA Fumito (七原文人) qui est comme sa seconde famille.
À l'école elle côtoie en classe les douces jumelles MOTOE Nono (求衛のの) et MOTOE Nene (求衛ねね), qui parlent souvent ensemble d'une seule voix et AMINO Yūka (網埜優花) une fille forte. Il s'y trouve aussi le gentil TOMOFUSA Itsuki (鞘総逸樹), le rebelle TOKIZANE Shin'ichirō (時真慎一郎) et sa prof TSUTSUTORI Kanako (筒鳥香奈子).
Au grand dam de ses amies, elle s'empresse après les cours de retourner au temple, et résiste même à la tentation de caresser un chien. Une fois au temps, son père l'attend, car une mission l'attend, un furukimono (古きもの) se trouve sur le lac. Elle s'y rend, sabre en main. Elle l'y trouve et s'attaque à lui sur le lac dont la pondeuse n'excède pas vingt centimètres. Un combat violent et sanglant qui nous dévoile que Saya n'est pas une fille comme les autres, tout comme l'était sa mère.

BLOOD-C 第01話 - image 1 - BLOOD-C 第01話 - image 2 - BLOOD-C 第01話 - image 3 - BLOOD-C 第01話 - image 4 - BLOOD-C 第01話 - image 5 - BLOOD-C 第01話 - image 6 - BLOOD-C 第01話 - image 7 - BLOOD-C 第01話 - image 8 - BLOOD-C 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Autre avant-première web, celle de 快盗天使 ツインエンジェル 〜キュンキュン☆ときめきパラダイス!!〜 (Kaitō Tenshi Twin Angel: Kyun Kyun☆Tokimeki Paradies) qui semble se passer après l'OVA... mais bizarrement ça me semble dix fois plus gamin... On s'approche du Sakura dans le genre mahō shōjo. J'ai bien peur que le côté sombre de la version courte ne soit pas présent... Enfin, je dis ça, mais le début était du même niveau.

Le premier épisode ne me donne pas trop envie, mais j'avais un peu pensé la même chose de Milky Homes avant de me rendre compte que c'était un gros délire. Sauf qu'ici, j'ai bien peur que ce ne soit pas le cas, même s'il y a un étrange passage nekomimi et que leur ennemie est une lolita arrogante.

Pour commencer, on découvre les Kaitō Tenshi Twin Angel, qui sont en vérité MINAZUMI Haruka (水無月遥) et KANNAZUMI Aoi (神無月葵), toutes deux élèves de l'établissement Saint Cherrin (聖チェリーヌ学院) et sous la protection de la directrice. Un robot s'attaque à leur école en plein jour, les filles ne peuvent rien faire alors que le monstre d'acier dérobe un diadème. Heureusement, c'est une copie. L'original doit être déplacé durant la nuit et la directrice charge ses protégés de surveiller le convoi. Ce qu'elles feront la nuit même. Durant le trajet, comme prévu de nouveaux robots cherchent à s'emparer du précieux objet. Salomé (サロメ) et son sbire Alexander (アレキサンダー) arrivent en renfort et se débarrasse des filles avec diverses armes, dont un gaz qui transforme en chat (enfin qui donne les attributs de celui-ci). Elles sont sauvées par un homme marqué qui leur permet d'avoir l'avantage et mener à bien leur mission. Salomé s'enfuit et tout se finir bien.

快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 1 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 2 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 3 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 4 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 5 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 6 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 7 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 8 - 快盗天使 ツインエンジェル 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Premier épisode spécial, car double (48 minutes sans les pubs) pour 神様のメモ帳 (Kamisama no Memo-chō) et il n'y a pas à dire, la série vaut le détour. Bien que le personnage pilier de la série soit une gamine surdouée, et de fait on y trouve de nombreuses bizarreries, on se retrouve avec un épisode long très prenant qui nous plonge dans une enquête particulière dont la fin est vraiment sombre. Une mis en bouche bien longue qui nous permet de profiter d'une belle présentation de l'univers dans lequel FUJISHIMA Narumi (藤島鳴海) va être plongé malgré lui.

Il s'agit à la base d'une adaptation d'un roman à mystères, avec une héroïne peu banale comme super détective. Alice est le pilier de la série, et son âge permet pas mal d'extravagance. D'une part, elle a un côté très enfantin, d'autre part on comprend assez vite quand il s'agit de son monde, c'est elle qui mène la danse, la patronne que tout le monde admire et redoute. Il y a aussi la notion de « détective NEET » qui a son importance, car elle est totalement déscolarisée, ne travaille que pour elle et principalement entouré de personnel un peu comme elle ce qui nous mène à des personnages particuliers allant de gamins qui sortent du cadre à des yakuza.

Page.1 彼女について知っている二、三の事柄 (première moitié)
Dans ce premier épisode, en cherchant quelque chose, Narumi s'égare et arrive au moment une fille se jette par la fenêtre d'un love hotel. Un homme s'enfuit, il s'est attaqué au garçon qui était venu la sauver.Narumi se retrouve au mieux d'une affaire qui ne le regarde pas.
Narumi est en première année au lycée et n'a visiblement pas une très bonne mémoire, car il ne reconnaît pas une fille de sa classe SHINOZAKI Ayaka (篠崎彩夏) qui le trouve sur le toit. Elle va le mener par le bout du nez, l'entraînant dans son club de jardinage où elle y est seule. Puis elle va l'emmener à son baito, le ramenya Hanamaru (はなまる) dirigé par une certaine Min (ミン). Il y retrouve les garçons, Tetsu (テツ), un type bien bâti, et Mokae, un étudiant fanatique des armes à feu, qu'il avait vu la dernière fois. Min est une femme fort qu'il est préférable de ne pas chercher. Plus tard arrive Hiro (ヒロ), qui semble être un beau dragueur. Puis le téléphone sonne, il faut amener son ramen à Alice, et visiblement tout le monde préfère que ça ne soit pas eux, donc c'est Narumi qui s'y rend. Il se trouve face à une plaque gravée : NEET 探偵事務所 (Bureaudétective NEET) avec la note « It's the only NEET thing to do ». Il entre et découvre un appartement frais où trône une gamine entourée de nombreux moniteur. Alice semble parler par métaphore et sait déjà beaucoup de choses sur lui. Elle défend le fait qu'elle soit détective classique. Après un long entretien où elle lui explique la raison qui l'a poussé cette mission qu'elle s'est donnée. Puis elle repasse l'enregistrement de ce qu'il s'était produit dans le love hotel. C'est à partir de là que Narumi entre dans l'enquête.

Je ne vais pas jusqu'au bout, car je n'ai pas trop envie d'aller raconter jusqu'au bout et on ne peut pas dire que la chute soit très réjouissante. Je ne pense pas que les prochaines enquêtes soient plus joyeuses. Et dans un sens c'est ce qui donne son intérêt à la série.

神様のメモ帳 第01話 - image 1 - 神様のメモ帳 第01話 - image 2 - 神様のメモ帳 第01話 - image 3 - 神様のメモ帳 第01話 - image 4 - 神様のメモ帳 第01話 - image 5 - 神様のメモ帳 第01話 - image 6 - 神様のメモ帳 第01話 - image 7 - 神様のメモ帳 第01話 - image 8 - 神様のメモ帳 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

4 commentaires déposés

Par Shaeck, le 03/07/2011 à 11:05:49
Visiteur
# 1

Bonjour,

Merci pour cette petite preview. Sinon une vilaine coquille "Elle va le mener par le bout du [surligne="rgb(245,9,9);"]net[/surligne]" :)

Je regarderai sûrement Blood-C et tu m'as intéressé sur Kamisama no Memo-chō qui l'air sympa.

Les deux autres ne m’intéresse pas du tout surtout que le nekomimi (ou autres oreilles bizarres sur la tête) est vraiment une des chose qui me rebute dans une anime.

Par Zéfling, le 03/07/2011 à 11:15:43
Avatar
Webmaster

Merci pour l'erreur, mais normalement il y a un lien pour ça en bas de l'article (que personne n'utilise jamais). Pour l'instant, seul Kamisama no Memo-chō sort du lot pour moi, mais bon il y a d'autres séries à venir qui intéressent.

働いたら負け。
Par Shaeck, le 03/07/2011 à 11:52:07
Visiteur
# 3

Oui désolé pour le bouton, c'est comme sur PCI ^^.

Sinon j’étais en train de lire l'article aussi.

Par yzykom, le 05/07/2011 à 04:33:34
Avatar
Membre

Après cet article très alléchant, j'ai regardé le premier épisode de 神様のメモ帳 (Kamisama no Memo-chō). J'en ai trouvé une version très bien sous-titrée en anglais et, à vrai-dire, je l'ai regardée deux fois d'affilée en usant de la touche pause tant les dialogues autant que les plans s'enchaînent à une vitesse surprenante et chaque détail est sujet à clin-d'oeil et à référence.

Le propos est plutôt mature, à mon avis, et porte à réflexion. Par exemple, le « Major » qui se présente un peu en idéaliste tout en utilisant la définition que fait Wikipedia du NEET : un gamin déscolarisé, certes, mais par conviction et refusant de rentrer dans le moule très japonais (mais peut-être pas tant que ça finalement) : « travail - famille - entreprise ».

Et surtout Alice, qui, toute gamine qu'elle soit dans son comportement, défend la légitimité de son job de NEET detective par des discours assez ambigus mais néanmoins convaincants du genre : « Il y a une différence entre un détective ordinaire et un NEET detective : un détective ordinaire utilise les témoignages et marche afin de réunir les informations afin de trouver ce qu'il cherche alors qu'un NEET detective observe le Monde et obtient ce qu'il cherche sans mettre un pied dehors ».

D'autres propos sont tenus, beaucoup plus sérieux, sans compter l'intrigue principale pas franchement joyeuse de l'épisode, que je ne reporterai pas de peur de spoiler (ou spolier in french) le scénario de cet excellent chapitre.

Episode qui a tout d'un OAV, tant au niveau de la longueur que de la qualité de réalisation quasi-réaliste, au niveau d'un Eden of the East ou d'un Yakushiji Ryoko No Kaiki Jikenbo, séries que j'ai adorées, de diffusion relativement confidentielles mais dont l'intrigue empreinte de mystères se rapproche de Kamisama no Memo-chō. Je suis d'ailleurs étonné que vingt-quatre épisodes soient prévus. Je m'attendais à une série plus courte.

Le coup de coeur de la saison et même de l'année pour moi aussi. Je ne vais pas rater ça. Merci, Zéfling, de m'avoir fait découvrir ça via tes commentaires.

何もないが心安さよ涼しさよ
nanimo nai ga kokoroyasusa yo suzushisa yo

Rien qui m'appartienne -
sinon la paix du coeur
et la fraîcheur de l'air.
(Haïku de Kobayashi Issa - Japon - 18e siècle)

Écrire un commentaire