Actualité

Présentation : Yojō-han Shinwa Taikei

Vendredi 23 Avril 2010

Voici l'ovni de la saison : 四畳半神話大系 (Yojō-han Shinwa Taikei). Il fait partie des séries dont rien n'est dans « norme » : dessin, couleur, animation, montage, etc. Et je dois dire que ça rend pas trop mal. Un mélange graphique délirant avec une histoire qui l'est tout autant. C'est assez dur à suivre, j'ai rarement entendu une voix off parler vite au point d'avoir du mal à suivre les paroles, alors comprendre je ne vous raconte même pas.

Malgré cela, le premier épisode est plutôt plaisant à suivre. La narration est totalement délirante avec une image défigurée totalement hyperbolique. L'excès sous toutes ses formes semble faire partie même du concept de la série et c'est peut-être cela qui la rend plutôt agréable même si le character design semble si simple et antédiluvien.

Le principe de la série est que le héros (je, moi), dont nous ne serons jamais le nom, refait à chaque épisode sa première année à l'université pour essayer encore et encore de trouver une meilleure issue, faire de meilleur choix... Mais ce n’est pas gagné. L'histoire se passe à la première personne et les monologues intérieurs sont très nombreux et très très speed.

L'opening est assez bizarre avec une balade dans des couloirs qui ne s'en finissent pas. Bien fait, on passe un peu partout dans ce grand foutoir qu'est sa résidence. Pour l'ending c'est plus abstrait. Il se base sur le plan d'une pièce de 4 tatami (四畳半 / Yojō-han), du kanjieۛ et ma multiplication pièces. On dirait presque une « démo de groupe », le concept est vraiment sympa.

第1話 『TENNIS CIRCLE「キューピット」』
Kyōto, quartier de Shimogamo, c'est dans une échoppe de rāman, le Neko Rāman, qu'un homme se présente comme étant dieu du temple Shimogamo, dont la mission serait d’unir hommes et femmes (une sorte de Cupidon avec une gueule de samurai d'une estampe). Il dit tout savoir de lui et explose ce qu'il sait. En effet, il semble bien tout savoir. Il prétend s'occuper d'une de ses amies, Akashi-san (明石さん), et hésite entre lui et Ozu (小津) pour être son petit ami.
À son entrée à l'université, au moment du choix d'un club, il choisie celui du tennis où, son espoir de faire une rencontre amoureuse se solde par un échec cuisant, pas d'ami et encore moins d'amie. Il y fait la rencontre d'Ozu, qui ressemble à un yōkai, avec qui, n'ayant pas rencontré l'âme sœur, pourrit la vie de ceux qui l'ont trouvé.

Images de l'épisode :
四畳半神話大系 第1話 - image 1 - 四畳半神話大系 第1話 - image 2 - 四畳半神話大系 第1話 - image 3 - 四畳半神話大系 第1話 - image 4 - 四畳半神話大系 第1話 - image 5 - 四畳半神話大系 第1話 - image 6 - 四畳半神話大系 第1話 - image 7 - 四畳半神話大系 第1話 - image 8 - 四畳半神話大系 第1話 - image 9 -
Plus d'images...

3 commentaires déposés

Par yzykom, le 25/04/2010 à 02:18:18
Avatar
Membre

Ça a l'air intéressant, ça, et ça me donne envie de regarder cet anime. Par contre, il faut absolument que je le trouve sous-titré au moins en anglais, sinon je n'y arriverai pas.

Ton article m'a donné envie d'en savoir plus et après avoir fait quelques recherches, il s'avère que le réalisateur de cet anime est Masaaki YUASA (湯浅政明), à qui l'on doit Kaïba. L'équipe de Kaïba était par ailleurs impliqué dans Mind Game si je me souviens bien. Autant dire un spécialiste en OVNI animesque.

Ça promet d'être hors-norme en tout cas. Wait & see ...

source

何もないが心安さよ涼しさよ
nanimo nai ga kokoroyasusa yo suzushisa yo

Rien qui m'appartienne -
sinon la paix du coeur
et la fraîcheur de l'air.
(Haïku de Kobayashi Issa - Japon - 18e siècle)
Par Zéfling, le 25/04/2010 à 10:41:08
Avatar
Webmaster

En français, tu vas avoir du mal; Kaze diffuse le premier épisode en streaming payant, donc je pense qu'il ont déjà la licence.

HS : Sympa ton fond :D

L'homme est le plus inhumain des animaux.
Par yzykom, le 25/04/2010 à 13:57:45
Avatar
Membre

Merci. Ça fais longtemps que je voulais en mettre un mais pas le temps. De plus, il me fallait un fond qui aille avec mon avatar et soit dans le ton de ma couleur de texte. Un petit tour dans Gimp pour pastéliser le tout et hop ! ^^

En ce qui concerne les subs en français, je ne les cherche quasiment jamais pour plusieurs raison : je me débrouille en anglais, les subs français sont souvent une traduction des versions anglaises, qui sont donc des traductions originales et enfin le suivi des versions anglaises est beaucoup plus sérieux et régulier. Il y a des exceptions des deux côtés mais en général, c'est ça.

Bien sûr, l'idéal serait que j'apprenne le Japonais. j'aimerais bien mais je n'ai vraiment pas assez de temps pour ça. Dans une autre vie, peut-être :)

何もないが心安さよ涼しさよ
nanimo nai ga kokoroyasusa yo suzushisa yo

Rien qui m'appartienne -
sinon la paix du coeur
et la fraîcheur de l'air.
(Haïku de Kobayashi Issa - Japon - 18e siècle)

Écrire un commentaire