Actualité

To LOVEる OVA 6 ☆ Présentations : Angel Beats! ; Ichiban Ushiro no Daimahō

Samedi 3 Avril 2010

Le 6e probablement dernier OVA de To LOVEる (To Love-ru) est sortie avec l'édition limitée du dernier tome (le 18e) de cette série en 162 chapitres. Cette OVA se sépare en 3 historiettes qui restent au même niveau que le reste de la série.

OVA 第6話「すきま風♪/メタモルフォーゼ/ハンド&テール」

すきま風♪ : Suite à une interaction et l'intervention tranchante de Yami, Yui perd sa culotte et cette moraliste se trouve dans une très mauvaise position. Ses diverses rencontres dans les couloirs du lycée vont ressembler au dédale d'un enfer, elle doit absolument éviter d'être découverte... Pas de bol pour elle, la chance ne dure jamais éternellement et elle est vue par la dernière personne qu'elle aurait voulu être découverte.

To LOVEる OVA 第6話 - image 1 - To LOVEる OVA 第6話 - image 2 - To LOVEる OVA 第6話 - image 3 -
Plus d'images...

メタモルフォーゼ : Mikan va faire des courses et rencontre Peke au marché. Alors qu'elle rentre avec lui, elle se fait piquer son sac. Pour lui courir après et récupérer son portefeuille, Peke lui offre le service de transformation vestimentaire. Elle acquière la tenue de Lala et les pouvoirs qui vont avec (comme s'envoler). Grâce à cela, elle réussit à rattraper le voleur, pas sans mal. Elle se fait passer pour Yami, mais elle n'en a pas les pouvoirs. C'est finalement Rito qui la sauve, suivi de la vraie Yami, heureuse de voir quelqu'un assorti avec elle.

To LOVEる OVA 第6話 - image 52 - To LOVEる OVA 第6話 - image 53 - To LOVEる OVA 第6話 - image 54 -
Plus d'images...

ハンド&テール : Lala a organisé une chambre dans son labo, ce qui fait un peu plus « normal », mais traine toujours des inventions farfelues. Rito touché à une d'elle qu'il déclenche par inadvertance. La machine rend à la partie du corps qui la touche magnétique et il va, avec sa main collante, attraper la queue de Lala, partie extrêmement sensible de son anatomie. Pendant une journée entière, il se retrouve collé à elle, ce qui rend certaines choses compliquées.

To LOVEる OVA 第6話 - image 103 - To LOVEる OVA 第6話 - image 104 - To LOVEる OVA 第6話 - image 105 -
Plus d'images...

C'est l'une des deux séries que j'attendais le plus. D'une part parce que je n'ai jamais été déçu par le scénario de VisualArt's/Key (ici MAEDA Jun) et en plus ils semblent soucieux de la qualité de la réalisation. Il n'y a qu'à voir quand la précédente adaptation réalisée par KyoAni. Cette fois ce n'est pas une adaptation et c'est P.A.Works qui s'en charge. Le premier épisode donne une assez bonne impression. Pour ce qui est de la qualité graphique, l'émulsion de la semaine dernière permettait de se donner une idée du travail effectué. Une fois mis dans la série, je dois dire que ce n'est pas le top du top, mais ça reste très bon. La partie du concert est bien foutu, mais d'autres ont fait mieux. On ne peut cependant pas nier le travail effectué.

Une bonne réalisation, même si pas mirifique, mais surtout une histoire assez surprenante. Le début est assez déboussolant. Le héros de l'histoire se réveille et ne semble plus savoir qui il est, où il est, et se retrouve plongé dans une histoire difficile à croire : il est mort et le lycée qui est à côté de lui chercher à tuer ce une fille d'apparence normale qu'elle chercher à tuer. La suite est encore plus difficile à croire et l'explication du fonctionnement de ce monde donne l'impression d'être plongé dans une réalité virtuelle où il y a des joueurs (eux) et de personnages non-joueur (la majorité des autres élèves). D'ailleurs, c'est à se demander si tout ceci n'est pas vraiment un jeu où l'on peut revenir à la vie au bout d'un certain temps. Un mort ne peut pas mourir une seconde fois. Par contre, on peut le mettre hors jeu durant un certain laps de temps.

L'ambiance est particulière et les personnages qui composent le SSS le sont tout autant. Le personnage de Yuri (ou Yurripe) joue un grand rôle dans l'ambiance d'Angel Beats!. En caractère pourrait faire un peu pensé à celui de Haruhi, un personnage fort certain de ses convictions. Il ne reste plus qu'à attendre ce que va donner Tenshi dans cette histoire, pour l'instant c'est un personnage froid, presque totalement vide. Les autres personnages du groupe SSS, principalement composé de garçons, seront surement mis plus en avant par la suite. Pour l'instant, on en reste à quelques présentations et un combat déroutant.

Donc comme prévu, l'épisode 1 semble donc être à la hauteur de mon attente, et j'espère que la suite le sera tout autant. La série est à la fois sérieuse et humoristique et les thèmes choisis permettent quelques fantaisies intéressantes. Vivement la suite.

Quelques illustrations reprises du site officiel :
Angel Beats - Website - image 1 -
Angel Beats - Website - image 2 - Angel Beats - Website - image 3 -
Plus d'images du site...

EPISODE.01 「Departure」

[à venir]

Angel Beats! 第1話 - image 1 - Angel Beats! 第1話 - image 2 - Angel Beats! 第1話 - image 3 - Angel Beats! 第1話 - image 4 - Angel Beats! 第1話 - image 5 - Angel Beats! 第1話 - image 6 - Angel Beats! 第1話 - image 7 - Angel Beats! 第1話 - image 8 - Angel Beats! 第1話 - image 9 - Angel Beats! 第1話 - image 10 - Angel Beats! 第1話 - image 11 - Angel Beats! 第1話 - image 12 - Angel Beats! 第1話 - image 13 - Angel Beats! 第1話 - image 14 - Angel Beats! 第1話 - image 15 -
Plus d'images...

Je continue avec une autre série où j'avais mal compris un passage de la présentation いちばんうしろの大魔王 (Ichiban Ushiro no Daimaō). On se retrouve dans un monde de magie où celle-ci est entièrement intégrée à l'environnement urbain, on pourrait dire qu'elle remplace même les sources d'énergie de notre monde. L'ambiance de l'arrivée dans l'école de magie fait penser sous certains aspects à celle de Harry Potter, mais rapidement certaines choses changent. D'une part, la destiné du héros est radicalement à l'opposé de ses espérances, ce qui créer un choc chez lui, mais pire encore arrive par la suite. C'est cette situation qui le met perpétuellement en opposition à son désir d'avenir où l'histoire trouve son intérêt. On pourrait tout de même qu'il y ait un point noir qu'il gâche un peu cela, le côté ecchi que l'on retrouve assez souvent. D'ailleurs, une censure est présente sous différentes formes (parfois bien moche).

La série est assez bien réalisée. Les effets de magie mêlés à la haute technologie sont assez bien réalisés, mais j'ai bien peur que cela ne dure que le temps du premier épisode. Le reste de l'histoire va certainement se passer dans l'école de magie qui a un assez plutôt classique (pour une école de magie :P).

C'est un poil moins pourri que ce dont je m'attendais, d'ailleurs je suis intrigué par ce qu'il va advenir du personnage central qui se retrouve dans une option délicate risque que quand il essaie de s'entretenir avec ses camarades. Tout geste un peu trop proche d'un terrifiant personnage le fait passer pour lui. Bref, il n'aura probablement que peu de solutions, mais je pense que cela passera par l'utilisation sa force destructrice et maléfique pour aider les autres. On verra si la suite me donne raison. Comme je me suis un peu trop plongé dans la fiche de la série, je sais déjà plus de choses qui en sont révélées dans cet épisode.

ACT 01. 魔王が誕生しちゃった!

SAI Akuto (紗伊 阿九斗) se rend prendre un train pour se rendre à sa nouvelle école. Une grand-mère fait tomber le contenu de sa valise et il l'aide à la ranger. Suite à cela il lui propose de la porter, mais celle-ci s'y refuse, il insiste, elle aussi... et ça n'en finit pas jusqu'à ce que HATTORI Junko (服部 絢子) vient lui foutre une raclée parce qu'elle le prend pour un malfaiteur qui s'en prend à sa grand-mère. Elle s'en excuse platement par la suite. Elle aussi est une élève de l'école de magie Constan (コンスタン). Sur le chemin, il lui dit vouloir changer le monde et devenir un grand prêtre (大司祭). Elle est surprise, mais elle croit en lui et ils font une sorte de pacte qu'il n'a pas intérêt à trahir.
Ils arrivent avec Constan, et se séparent pour qu'il aille passer l'examen qui déterminera sa destinée. C'est une sorte d'oiseau fumeurs qui a ce pouvoir. Tous ceux qui passent avant lui ont le bonheur d'avoir la voie désirée. Par contre, pour Akuto c'est tout autre chose, ça ne sera pas un grand prêtre, et l'oiseau prend peur à le dire : il sera le roi du mal (魔王). Dans l'instant qui suit, tout le monde le fuit comme la peste. Même après avoir demandé de multiples confirmations, la réponse est la même. Il panique, ce n’était pas du tout ce qu'il voulait. La prof qui l'accompagne n'a pas peur de lui, elle l'emmène jusqu'à la 1-A car il est dans sa classe. C'est aussi celle de Junko, qui se sent trahie. Tout le reste de la classe le fuit quand ils entendent son nom. La nouvelle aura mis peu de temps à faire le tour de l'établissement. Il essaie alors de se justifier, mais finalement il ne fait qu'empirer les choses. Sa prof le place au fond de la classe, ce qui fait que tout le monde a peur, car se sentant observer par le mal en personne. Un garçon qui admire Akuto le propose comme chef de classe. Encore une fois, Akuto n'arrange rien en parlant et Junko s'attaque à lui. Tout le monde interprète n'importe comment tous ceux le concernant. En voulant le mettre en pièce, Junko se retrouve face à la force magique de son adversaire. Il la découvre en même temps et fait exploser la salle de classe.
Au dortoir, MIWA Hiroshi (三輪 寛), son fan, l'accueille comme un prince. Akuto demande où est celui des filles. Hiroshi se fait un plaisir de lui montré. Il lui montre le change de la chef de classe (finalement c'est Junko). Il vole jusqu'au troisième étage pour essai de se faire pardonner. Malheureusement, elle lui en veut tellement qu'elle se sent agressée par sa venue et lui court après (presque nue) pour lui faire la peau avec son sabre. Il s'enfuit jusque dans une forêt où il rencontre SOGA Kēna (曽我 けーな), une fille bizarre, qui le prend pour un prince. Quand débarque Junko, elle cherche à le protéger, car c'est une personne importante pour elle. Le combat sera fini avant d'avoir vraiment commencé, car Akuto déchaine sa force magique sans trop le vouloir et rase tout dans un cercle de 200 mètres autour de lui. Kēna se croit morte et Junko est assommé dans une tenue en lambeau.

いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 1 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 2 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 3 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 4 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 5 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 6 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 7 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 8 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 9 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 10 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 11 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 12 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 13 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 14 - いちばんうしろの大魔王 第1話 - image 15 -
Plus d'images...

2 commentaires déposés

Par Inuki, le 05/04/2010 à 10:29:13
Avatar
Membre

Un peu décontenancé par ce premier épisode d'Angel Beats j'avoue. Déjà je m'attendais à bien mieux niveau réalisation. On est loin des niveaux de true tears et Canaan quand même. Ensuite l'histoire part pour être assez space mais je fais confiance à Maeda pour nous faire quelque chose de bon.

Togame (Katanagatari) : Cheerio!
Par Zéfling, le 05/04/2010 à 12:21:54
Avatar
Webmaster

C'est sûr que si on met Heroman à côté Angel Beats, ce dernière n'est pas aussi exceptionnelle qu'annoncé. Enfin, le plus important reste avant tout l'histoire. (Perso j'aurais préféré qu'il reste avec KyoAni ^^')

働いたら負け。

Écrire un commentaire