Voyage au Japon 2

Aqua Sankeien

On Sunday 9th April 2017

Normalement la météo aurait dû être meilleure, c'est d'ailleurs pour ça que j'avais décidé d'aller au Sankei-en aujourd'hui et non la veille. Manque de bol, la météo était à côté de la plaque et c'était limite pire.

Je pars avec un parapluie qui a déjà mal vécu la journée de la veille à côté de grosse bourrasque de vent. D'ailleurs ce parapluie n'est pas vraiment le mien, c'est mon quatrième. On m'a pris le mien à plusieurs reprises, et à chaque fois on m'en a donné un autre en échange. Sauf sauf que cette fois-ci, je n'arriverais pas à le ramener en un seul morceau.

Le chemin pour se rendre au jardin est bien plus long que je le pensais. Encore une fois, la pluie donne toujours l'impression que le chemin est plus difficile. Je traverse plusieurs quartiers résidentiels, plus ou moins enclavés et j'arrive enfin au parc.

Le Sankei-en (500¥) est un jardin plutôt grand. À l'entrée, il faut bien préciser que l'on veut le dépliant en français, ils en ont. Le jardin est composant d'un lac entouré de sakura, de quelques collines et quelques bâtiments historiques. Lors de ma traversée, un guide m'aborde. Le guide le plus étrange que j'ai eu à faire. D'une, m'aborde en anglais, puis continue en japonais comme si j'étais parfaitement bilingue. Pour être franc, j'avais vraiment dû mal à tout comprendre. Puis au bout de quelques minutes, il me lâche comme ça.
Je continue en suivant de loin un autre groupe qui a un guide bien plus pédagogue. Après avoir fait le tour des vieux bâtiments, je cherche à aller voir la pagode... par le pire chemin, celui en terre. La pluie n'a pas cessé et c'est dangereusement glissant. J'arrive tout de même à monter jusqu'en haut, et pas sans mal. Franchement, il n'y a rien de vraiment intéressant en haut, du coup je ne m'y éternise pas trop.
Je descends et après avoir un peu flâné sur la seconde partie du jardin, je vois quelques couples bien courageux prendre de photos de mariage.
Pour finir, je m'arrête manger un truc. Je voulais tester un truc original, et bizarrement quand je pends la carte en anglais, ce qui est indiqué à l'entrée n'est pas dessus. Je décide tout de même de prendre ce truc étrange et noir. Et une fois servis, je comprends pourquoi il n'est pas sur la carte en anglais, c'est une sorte thé d'algue salée accompagnée d'une boule d'anko et de gelée noire au sésame. C'est super bizarre et pas vraiment bon.

Après cette expérience, je quitte le jardin par le sud. Je pensais qu'il y avait quelque chose à y voir... et en fais non. La météo ne s'arrange pas, et mon parapluie donne de sacrés coups de fatigue. Je rentre en suivant l'axe principal vers le nord. Il est jalonné de cerisiers en fleurs. Malheureusement, une dernière bourrasque de vent et une pluie forte auront raison du parapluie. Après plusieurs heures (je m'arrête dans certaines boutiques sur le chemin, histoire d'espérer que la pluie se calme) mon parapluie décide de définitivement me rendre l'âme au point que je finisse sans.

Une journée froide et épuisante que j'achève avec un délicieux gomoku chāhan (五目炒飯─什錦炒飯─).

Categories:
By Zéfling, the 01/05/2017 at 01:44:37
The ticket was read 83 times, with 0 comment posted.

No comment

Write your below.

Write a commentary