Voyage au Japon - 日本旅行

Une journée à Hiroshima

On Tuesday 11th June 2013

Il fait beau ! Il fait même chaud ! (28 °C à l’ombre) Et comme je suis à Hiroshima, j’ai fait le mémorial et tout ce qu’il y a autour.

La journée commence dans une guest house que j’ai réservée au dernier moment : Akicafé Inn. Très confortable, où j’ai enfin vu des toilettes higth-tech. Le genre : on ouvre la porte le couvercle se lève. J’ai totalement oublié de prendre des photos, il faut dire que je suis arrivé après 22h. J’ai pas mal discuté avec une femme qui m’a offert un éventail (acheté dans un « 100 ¥ shop » [prononcez « hyaku én shop »]). Bon, le check-out y est jusqu’à 11h, ce qui est assez large. Il y a des consoles de jeux (Snes, Wii U) et des manga. J’y ai même lu le dernier tome de Yotsubato!

Je pars ensuite pour faire le trajet qu’elle m’a conseillé. Prendre le tram, m’arrêter pour faire la rue commerçante qui tombe pile-poil sur le Genbaku Dome (原爆ドーム). La ruine gardée en mémoire de la bombe atomique qui a explosé à 600 mètres au-dessus de la ville et qui a tout rasé. Le problème, c’est que la ruine subit les tremblements de terre et, pour rester en l’état, doit être restaurée... Un peu paradoxal. Bon, j’ai vu le musée, le mémorial et tout ce qu’il y a dans le parc (enfin, je crois). Tout est gratuit sauf le musée (50 ¥), mais on peut y faire des photos.

Je suis passé par le Chūō-kōen (中央公園) parc central, où il y a un petit jardin chinois en accès libre, le jardin Yuhua (渝華園 / Yuka-en), qui vaut à peine qu’on y fasse un détour. J’y passe pour aller jusqu’au château : Hiroshima-jō (広島城). Pour ce dernier, il n’y a pas grand-chose à y voir. Il faut dire que la majorité du bâtiment n’existe plus. Il ne reste qu’une partie transformée en musée (360 ¥) et qui du coup ne ressemble plus vraiment à un château pour, rappelle l’immensité des lieux avant l’explosion. Ça reste intéressant, on peut y voir pas mal de choses : lames, armures, maquettes, etc.

Je sors et je me dirige ensuite vers le jardin indiqué sur le plan que j’ai. Shukkenien (縮景園 / 250 ¥). Le jardin est pas mal, assez grand, avec un grand lac. Celui-ci cherche à rassembler un maximum de choses. Du coup, on y trouve même une rizière ou une forêt de bambou. On peut donner à manger aux poissons et tortues pour 100 ¥. Cette fois, je ne l’ai pas fait, car il faut trop chaud pour rester longtemps au soleil.

J’ai fini ma bouche pour reprendre mes bagages à la gare et me rendre en direction de Miyajimaguchi (宮島口), ce qui n’est pas Miyajima (宮島), car dormir sur l’île coûte un peu trop cher.

Je note une chose, Hiroshima est la seule ville où l’on peut avoir toutes les documentations d’accueils en français pour les principaux lieux. Ça m’a surpris.

Categories:
By Zéfling, the 13/06/2013 at 15:54:48
The ticket was read 120 times, with 0 comment posted.

No comment

Write your below.

Write a commentary