Voyage au Japon - 日本旅行

Saut jusqu'à Kyūshū : de Matsuyama à Beppu

On Friday 31th May 2013

Voilà une journée très différente de ce que j’imaginais. Normalement je devais retourner à la gare (qui n’est pas à côté) puis prendre le train et le ferry. Finalement, je suis allé jusqu’au ferry par un autre biais.

Hier soir, l’homme avec qui je loge engage la discussion. On parle de nos voyages respectifs, lui fait le tour de Shikoku en voiture... enfin, le tour des onsen de Shikoku. Kiyoshi-san, est un ancien directeur d’école qui aime voyager et espère faire un tour du monde en ferry.

Au début, il me propose de m’emmener jusqu’au ferry à Matsuyama. Sauf que, comme je le pensais, je ne trouve aucun ferry qui se rend à Beppu. J’aurais aimé. Comme je le pensais, je dois bien me rendre à Yawatahama (八幡浜) qui est à 2 heures de train. Il me propose de m’y emmener. Pourquoi refuserais-je ? En fait, c’est quasiment sur sa route, ça lui fait faire un détour. Personnellement, ça m’arrange. Au moins, je me sentirais moins seul pendant la moitié du trajet. Je lui dis que je pensais partir pour 9 heures. Il accepte.

Au matin, avant de partir, il me propose de faire un détour par un sentō (銭湯) qu’il dit très célèbre. J’accepte. Ce n’est pas bien loin dans Matsuayama, mais pas forcement facile à trouver.

Le Takanoko no Yu (たかのこの湯) n’est pas très cher (le matin : 450 ¥). Je le suis et il m’explique l’intérêt de chaque bain : le bain typique, le bain pour marcher, le bain marin, le bain électrique, etc. J’ai un peu tout testé, jusqu’au sauna qui m’a un peu achevé. Au bout d’une demi-heure, la douche froide n’avait que peu d’effet. En sortant, une classe de 3e de primaire était là dans le but d’une rédaction. Kiyoshi-san s’est présentée à l’une des personnes, puis il a pris la pause pour la photo et on est partie en direction de Yawatahama. 2 heures de trajet avec un temps plutôt beau, que je n’ai pas gardé sur le ferry.

Kiyoshi-san me dépose à l’embarcadère, m’aide à prendre mon ticket et me laisse. À 13 heures, je prends mon ferry et je vois au loin un paysage bien gris... Ce qui ne va pas changer jusqu’à mon arrivée. Je n’ai pas le plaisir de voir les fumerolles de Beppu, car un énorme nuage masque le spectacle. Un peu déçu, je me rends à ma guest house.

J’arrive un peu, sort voir un peu le centre. La galerie marchande est en grande partie déserte, car peu de commerces ouverts. J’y mange un donkotsu ramen (どんこつらーめん) et je rentre après avoir vu la tour de Beppu où je n’irais probablement pas. Vu la météo, quel intérêt ?

À l’auberge, je vais la connaissance d’un Australien d’origine camerounaise qui me parle de son pays. Puis je continue avec un groupe de Japonais ne parlant pas vraiment anglais, dont un est en fait brésilien. Dans le tas vient se greffer un couple nippo-mexicain. Le jeune mexicain ne sachant que très peu le japonais se sent exclu. Je discute un peu avec lui, mais il me fait comprendre qu’il a intérêt à avoir vite un minimum de base, même s’il n’est pas là que pour 2 semaines, car sa conjointe est japonaise.

Categories:
By Zéfling, the 01/06/2013 at 14:47:40
The ticket was read 202 times, with 0 comment posted.

No comment

Write your below.

Write a commentary