Article

No title

Friday 28th July 2006

Flag (ou Flag 20xx) est un anime très surprenant à tout point de vue. À vrai dire, le traitement de l'image est très particulier. Tout est fait de façon si spéciale que j'ai carrément été dérouté. C'est un mélange de prise caméra, photographie, interface d'ordinateur, webcam. En fait, c'est une sorte des mélange de moments prient un peu à la façon d'un reportage : de façon presque « réaliste ». Les prises de caméra à l'épaule ne sont pas fixes et suivent très bien tous les mouvements de la personne. En plus, il faut ajouter à ça les flou s de mouvements, les arrêtes sur image, les images de démo... Bref, de quoi être bien paumé :)
Au niveau de l'histoire, j'ai seulement compris qu'on suit une photographe de guerre SHIRASU Saeko (白州冴子) qui s'est renseignée sur une sorte de mécha, l'HAVWC (High Agility Versatile Weapon Carrier), avant de se rendre dans le désert pour le voir réellement. Elle est envoyée par les Nation Unie pour couvrir coté de militaire une guerre civil à éclaté qui se passe au moyen-orient. Au passage, elle voit son senpai, AKAGI Keiichi (赤城圭一), qu'elle semble très bien connaître et avoir pas mal d'affinité avec lui (comme la goût pour la photo).

À mon avis, je continuerais pas... Ce n'est pas trop le genre que j'aime le plus. Par contre je dois avouer que l'épisode est vraiment impressionnant. À croire qu'il aurait pu en faire un film, mais qu'il n'avait pas le budget alors ils sont passés sur un anime. Même si il y a beaucoup de plan fixe (photographie), certaines animations comme celle de la webcam ou de la caméra numérique sont vraiment très bien rendues.

Avant de dire c'est nul, regardez au moins le premier épisode.

Flag Webcam view La guerre

Encore un nouvel anime, イノセン ト・ヴィーナス (Innocent Venus), qui m'a un peu fait penser à Coyote quand j'ai vu le type avec la petite fille aux cheveux roses. On peut mélanger cela avec une sorte de Crusader no Remorce (désolé j'ai pas tellement de référence :P) avec un peu du Jour d'après (pour l'intro :P). Cette histoire dans un monde reconstruit après un cataclysme écologique. Une brusque montée des eaux accompagnée de tsunamis à remodelée la face du monde (enfin surtout des terres les plus bases). Et c'est 25 ans après que l'histoire commence.
Bref encore une histoire futuriste avec des droïdes et des combinaisons futuristes. C'est relativement bien foutu graphiquement et très bien anime. L'intégration de la 3D est pas mal du tout, voir invisible :) Par contre c'est gore et très violent. Le sang gicle facilement. Heureusement les deux gamins adoucissent un poil la dureté de la série (humour et jeux d'enfants). Quoi qu'il est soit, la série ne nous montre quasiment qu'un décor chaotique teinté de violence et de douleur.
Il n'y aura que 12 épisodes... donc la suivre jusqu'au bout ne devrait pas être un prise de risque très élève (puis si ça me plait vraiment pas, j'abandonne :P). Pour l'instant le début m'a plutôt plu.

Beau quartier Mais pas très sûr Un hyper-cyclone

Contexte :
En 2010, un cataclysme s'abat simultanément sur toute la planète, et parmi les 8 milliards d'habitants que compte le globe 5 milliards périssent durant cet énervement (ce qui n'est pas rien). Ce chaos remodel le monde et les pays du monde se réorganise en unions pour faire face. Isolement du Japon lui permet de rester en quelque sort lui-même. L'Amérique du Nord, L'Europe et La Russie sont prit dans les glaces, les plaines ont été noyées par les océans.
Le gouvernement japonais a mis en place des zones économique pour lancer la renaissance du pays. Celle-ci est largement assistée par les nouvelles technologies. Cependant, la pauvreté a gagné du terrain et la naissance de bidonvilles (ou quartiers défavorisés) ont vu le jour. La classe supérieure, les « Logos » 『ロゴス』, mis en place un service de sécurité en détournant les technologies militaire à leur propres besoins. Les plus pauvres, les « Revinas » 『レヴィナス』, ont été jetés hors des murs (de la citadel de technologie).
En 2035, l'un des hommes, KUSANAGI Jou (葛城丈), faisant partit des forces spéciales, les “Phantom” 《ファントム》, chargée de la surveillance des « Revinas » et de réprimer les dissidents et les terroristes, s'échappe pour se cacher dans un marrais avec une jeune fille de 14 ans, NOBUTO Saya (登戸沙耶) et un ami, TSURUSAWA Jin (鶴 沢仁).

Ta gueule T'es mort Gora un mangeur de carpeau

Dans cet épisode on se rend compte que Jou n'est pas partie les mains vides. Car c'est grace avec ce qui semble être les dernières technologie militaires qu'il s'est enfui. De quoi donner du fil à retordre à ceux qui voudrait s'en prendre à lui. Celui-ci les maîtrises admirablement bien.

Les lumières de la ville Faut pas le faire chier que regarde-t-elle ?

The 5 next articles

1 comment posted

By Zéfling, the 29/07/2006 at 08:51:15
Avatar
Administrator

Je viens de vois que pour Flag, il y a déjà 3 épisodes parus au Japon... Je suis vraiment à la bourre :P

働いたら負け。

Write a commentary