Article

No title

Monday 26th December 2005

Voilà la fin de l'année annonce la fin de nombreuse série. Je consacre plus de temps à certains épisodes au détriment du nombre. Peut-être est un tord, mais là n'est pas le sujet. Je vais quand même dire un petit mots sur le séries qui s'achève et que j'ai eu le courage ou désir de regarder jusqu'à la fin. Ce n'est pas forcement parce que la séries est nul que je n'en parle pas : Pani Puni Dash! est le parfait exemple d'une série que j'adore mais un peu trop complexe pour moi (surtout pour mon niveau de Japonais).

Je commence avec 銀盤カレイドスコー プ (Ginban Kaleidoscope) qui m'avait bien plus au début, même après. J'ai stoppé à cause de trop de boulot à une période et un petit problème pour récupérer un épisode. La série est assez amusant, et moi qui n'aime pas spécialement le patinage artistique me suit mis à apprecier ce que je regardais... Mais, la façon dont elle est traitée n'est pas transposable dans la réalité donc c'est pas ça qui m'en fera regarder plus (ou plutôt "en regarder tout court"). Le scénario de l'ange qui s'incruste dans le corps d'une jeune patineuse est pas mal trouvé. Le couple durant les cent jours de cohabitation forcée finit par se rapprocher... Ce qui rend la fin quelque peut douloureuse (mais ayant vu un film bien plus horrible juste avant ça m'a rien faire -_- Je parle après ^^). La scénario était tout de même assez voir un peu trop prévisible, mais le plus important étant les prestations spectaculaires de Tazusa ainsi que les discutions de Peet avec elle. Le reste, le parcourt, reste tout de même en second plan même si il a son importance vu qui guide les épisodes. Je regrette que les cent jours passent si vite, mais bon, il faut bien que tout est une fin (heureusement après on se lasse). Je vais finir sur le point noir de la série. C'est la partie graphique. Antant le reste est pas mal et original, antant j'ai l'impression que le bugjet pour le réaliser était assez réduit car certains passages même à la fin... sont pas terrible. Dommage mais heureusement ça ne gache pas trop le plaisir. ^^

PS : C'est moi ou leur anglais est assez pourri ? Je sais je suis très moyen dans cette langue mais j'avais beaucoup moins de mal avec le japonais T_T'

Voilà j'en viens au truc horrible ^^ Mon cadeau (je remercie ma sœur au passage) de Noël : 2 Sœurs (장화,홍련 / Janghawa, Hongryeon) de Kim Jee-Woon, un film d'horreur coréen. Je dois dire que j'ai toujours une grande passion pour les films d'horreurs asiatiques avec un frisons et un stress que je ne retrouver pas dans les films occidantaux. Avant d'avoir vu le film de doit dire que l'affiche du film (voir ci-contre) m'avait particulièrement attirée . Une affiche bien sombre qui montre ouvertement quelque chose de glauque et nous fait poser une foule de questions : Les parents sont des monstres ? Les filles sont pocédées ? Elle ont tué quelqu'un ? Elles se mutilent ? etc.. Mais une fois le DVD en main, l'impression n'était plus la même. Je m'attendais plus a voir à film d'horreur à la Ring ( リング) et dans une sens je n'avais pas tord. Le film n'est pas un pale imitation de l'horreur japonaise et ça j'ai bien aimer. Les complexistés psycologique des personnages et du scénario mélangé à l'horreur nous fait vite perdre pied. Tout commence doucement, et petit à petit on en rajoute on en rajoute jusqu'à ce que l'on pense savoir. Mais en fait c'est simplement à le fin que l'on comprend tout l'horreur de cette histoire. Et franchement la pire scène du film n'est pas le plus flippant, bien au contraire. Le histoire est triste et le lien qui unissent les deux sœurs simple inébranlable, du moins au début. Mais pour quelle raison raison ? Le personnage de la belle-mère est assez troublant, et dans un sens assez terrifiant. Le premier assez c'est ça façon de parler et de se comporter. Le second, je ne peux pas vous le revéler ^^ Le père lui aussi a sa part de responsablité et dans un sens le mutisme qui fait face à certaines choses ou encore sa simple non présence dérange quelque peu. A vrai dire on pas vraiment l'impression qu'il fasse partie de la famille. Un peu comme un elément extérieur qui regarde mais ne fait pas grand chose... enfin... peut-être. Concernant l'ordre chronologique des évenements, il assez facile à recadrer et assez rapidement. Mais si on ne fait pas attention, les élements dans les éléments finissent par se contre dire et c'est ce jeu qui au final nous donne la clé de brise une majeur partie de nos questions. Concernant le thème musical, celui ci est magniquement mais triste à la fin. Quand on a tout compris il nous revient en tête comme une souffrance : un thème morbide et superbe. Il est dure de parler vraiment d'un partie où d'une autre du film sans révéler un des clés alors je vais me contenant de raconter un petit bout.
Su-Mi et Su-Yeon son deux sœurs qui rentre au fouiller. Elles reviennent mais semble ne pas vraiment apprécier ce retour. Elles étaient malades et vont mieux. La belle mère les accueille mais il a un froid entre Su-Mi et celle-ci. Su-Yeon est appeurée par cette maison et a une peur bleue du placard. Dès la première nous des evemenements étranges se produise et le fantôme d'une petite fille vient hanter la maison. Su-Yeon qui semble en être le première victime vient se réfuigier dans la chanbre de sa sœur qui la réconforte. Puis durant Su-Yeon est emprise de chauchemard terrifiant. Le jour suivant tout ce passe après Su-Mi est laisser sa sœur seul elle la retrouve avec des marque sur le corps. C'est a partir de ce moment qu'un conflit va vraiment commencer entre Su-Mi et sa belle mère...
Ce psycodrame est une belle réussite de mon point de vue. Avis aux amateurs du genre. ^^

Comme j'ai vu King Kong, je continue avec lui (pas trop long). Le film est vraiment bien foutu au niveau de l'image de synthèse surtout en ce qui concerne Kong. J'ai pas vu de défaut le concernant. D'ailleurs, les dinosaures et tous les monstres sont tous superbes. Bref, pas grand chose à dire à ce niveau (Ca montre aussi à quel point la synthèse est devenue « réaliste » et qu'ils avaient de la thune :P). Le film n'est ce pendant pas parfait. Les acteurs joue bien mais franchement... au bout de deux heures j'en avais marre. Jusqu'à la fin je me suis dit : « Mais il ne finira donc jamais ? ». Il y a un bon paquet de scènes que j'aurais mis dans une édition DVD longue, mais au cinéma ça devient lourd. Il y a des longueurs qui devient insoutenable. Il y a une autre remarque à faire au niveau du scénario, les passages que je trouve en trop sont aussi les plus invraissemblable. Les héros auraient du mourir trois ou quatre fois, mais par une chance égale à celle d'un gagnant du Loto ils sortent. Mais bon, il y en a qui aime ça ^_^
Au final je dirais que c'était sympa mais il a d'un grand film que niveau des effets spéciaux. Il ne fera probablement pas parti de ma vidéothèque. ^^

Et je finis avec ぱ にぽにだっしゅ! (Pani Poni Dash!) qui s'acheve en 26 épisodes. A vrai dire la série se termine sans vraiment se terminer parce que ça reste du grand n'importe quoi du début à la fin. Elle se finit tout de même par une sorte de « bouquet final ». Rebekka MIYAMOTO et ses élèves seront du dèbut à la fin dans un monde reprenant des éléments de dixaines (peut-être même centaines) d'anime, manga, film, TV drama, jeux vidéo, etc. Pour un certain nombre, je pense que seul un téléphage japonais puissent les comprendre. Pour le reste, il avoir un culture vidéoludique assez impressionnante. Faire une traduction d'une telle série ne va être un calvaire car en plus des paroles, foules de messages sont inscrit sur les tableaux, murs, fenêtre, etc... qui ne sont souvent pas là par hazard ^^ (Mais bon je me suis pas amuser à faire pause à chaque fois on peut comprendre sans). Au final dans les séries les plus déjantées je crois que Pani Poni Dash! à pour moi haut la mains la première place et je regrète que ça se finissent en 26 épisodes... Ca me donne presque envie d'acheter ぱ にぽに (Pani Poni) la version manga tellement je me suis marré avec cette série.

The 5 next articles

2 comments posted

By Luitoine, the 27/12/2005 at 11:17:42
Avatar
Member

Je suis tout à fait d'accord pour King Kong, et c'est le même reproche que j'avais fait au Seigneur des Anneaux (comme quoi, Peter Jackson refait toujours les mêmes bêtises :lol)

Aoyama fait des lapsus :P
By Zéfling, the 27/12/2005 at 12:03:16
Avatar
Administrator

Sauf que dans SDA c'était un peu plus justifié :) Là y'a franchement des scènes qui servent à rien :P

L'homme est le plus inhumain des animaux.

Write a commentary