Article

OVA Asa made Jugyō Chu!

Saturday 30th June 2012

朝まで授業Chu!

Rōmaji : Asa made Jugyo Chu!
Genre : ecchi, yuri
Site anime : Officiel.
Manga : 3 tomes (en cours)
― Scénario : AKI Katashi (秋タカシ)
― Dessin : むにゅう (Munyū)
Première publication : 27/06/2012 (Blu-Ray, édition limitée du tome 3).
Studios d’animation : GoHands.

Des fois, je ferais bien de m'informer un peu plus avant de récupérer un OVA... Voilà donc un épisode de 29 minutes dans la veine des kiss×sis et autres séries super ecchi, mais pas assez pour être des hentai. Bref, du suggéré bien trop explicite avec un scénario du niveau de celui d'un hentai... Autant dire un épisode dont l'intérêt plus que contestable si ce n'est plaire aux fans du manga qui doit être dans la même veine. Ce qui m'étonne, c'est qu'il y ait un scénariste et un dessinateur pour ce dernier. Parce que vu le niveau... (rires)

Pour en venir cette histoire qui a vraiment des côtés shota, avec une seiyū qui double le héros qui lui donne du coup encore plus l'air d'une fille. On y trouve KAGAMI Yūki (加賀見 優希) qui suite à une erreur de KAKINOZAKA Ayana (柿乃坂 綾奈), une jeune enseignante à la poitrine prohiminate se retrouve dans le dortoir des filles. Une erreur due au prénom du jeune garçon qui est généralement féminin. Il n'y a plus de place chez les garçons donc la fautive se dévoue pour le prendre dans sa chambre, ce qui ne va pas être sans complication pour le jeune lycée : Ayana est du genre un peu trop affectueux, déterminé, pleurnicharde et totalement stupide. Yūki se retrouve à jouer la fille dans le dortoir et le garçon au lycée ce qui l'amène à côtoyer TAKABANA Risa (鷹羽 理沙) sous ses deux aspects et voir aussi son rapport quelque peu différent avec les hommes et les femmes.

Pour le reste, ça ne vaut même pas le coup d'en dire plus... Bref, vous être prévenu surtout que la réalisation n’est vraiment pas terrible.

This content may be disturbing to some viewers. By default, it’s not accessible. Login it, if you wish override this restriction.

No comment

Write your below.

Write a commentary