Article

Avis sur les séries : Tasogare Otome × Amnesia ; Haiyore! Nyaruko-san

Monday 25th June 2012

Entre comédie romantique et histoire d'horreur, la série réussie assez bien le mélange.

90
Tasogare Otome × Amnesia – 12 épisodes vus – Terminée
Genre : comédie romantique, lycée, fantômes, amnésie
90
Dessin/Animation
90
Histoire
87
Fin
92
OP/ED
90
Musiques

Voilà une série qui réussit à faire une histoire relativement drôle avec un personnage fantomatique dont le passé est un abîme ténébreux de sentiment refoulé. L'héroïne ne peut être vue que par deux personnes « vivants », qui font partie de son club dont elle est la buchō. La dernière du club ne voyant pas les spectres ne la verra jamais alors qu'elle est à côté d'elle à se moquer d'elle. Il s'agit donc d'une histoire d'amour entre les deux personnages centraux qui, du fait que l'un d'entre eux soit décédé et qui n'est pas la possibilité de quitter le lieu de son décès (le lycée), va poser certains problèmes. Le héros ne tombe pas amoureux d'elle tout de suite, à la fois intriquée par le personnage, mais aussi tous les mystères qui l'entourent, il va finir par tomber sous le charme de la belle.

Ce qui rend la série intéressante, c'est le mélange d'humour et de kaidan qui entour Yūko, l'héroïne... Elle a perdu la mémoire, mais également ses gestes et sa personnaliste semblent parfois contradictoires, voire maléfiques. En découvrant peu à peu la vérité sur sa mort, on finit par comprendre la folie sombre qui l’étreint et dont elle préfère nier l’existence. Bref, pour le garçon cela reste un amour dangereux qui va l’entraîner dans les ténèbres. Mais loin de ressembler à une histoire la Cosette qui part dans le macabre, l'humour reste présent et permet de souffler, car Yūko reste un personnage gai et attendrissant.

Amensia mélange différents styles graphiques qui colle à une ambiance sombre, voir macabre, avec de l'autre côté un style qui tant plus du côté du fan service. L'ensemble passe assez bien, une diversité qui suit parfaitement ce qui se passe qui pas parfois d'un excès à l'autre qui ce qui permet de casser une ambiance trop sombre ou trop joyeuse. La série jouant beaucoup sur ce genre de retournement, cela finit tout de même par ne plus beaucoup surprendre, même s'il y a pas mal de bonnes idées.

La série est vraiment pas mal, jusque dans les OP/ED qui est est parfaitement dans le rythme de la série, malheureusement il y a un petit point noir qui m'a un peu gâché la série. « Gâché » est un peu exagéré ça reste très bien, mais comme toujours dans ce genre d'histoire la fin fait dans le faux larmoyant, mais hélas incapable d'aller jusqu'au bout d'une idée. Donc oui, il pourrait y avoir une seconde saison, mais je dirais que ça serait une mauvaise idée, à moins que le manga ait des idées géniales pour faire continuer l'histoire alors qu'on peut dire que l’essentiel a été dévoilé... Pour moi la série se suffit en elle-même, pas besoin d'aller plus loin.

Une très bonne surprise, j'attends pas mal la série et je n'ai pas été déçu. Le mélange sombre et gai rend bien avec des personnages très attachants. Pour moi, une des séries à voir.

Ecchi ●○○○○ ○○○○○ Romantique ●●●●● ○○○○○
Action ○○○○○ ○○○○○ Mystère ●●●●● ●○○○○
Humour ●●●●● ○○○○○ Ambiance ●●●●● ●○○○○
Technologie ○○○○○ ○○○○○ Réflexion ●●○○○ ○○○○○

黄昏乙女×アムネジア  - image 1 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 2 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 3 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 4 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 5 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 6 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 7 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 8 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 9 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 10 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 11 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 12 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 13 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 14 - 黄昏乙女×アムネジア  - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 347)

Voilà une histoire déjantée amoureusement stupide.

88
Haiyore! Nyaruko-san – 12 épisodes TV vus – Terminée
Genre : Gag manga, otaku, extraterrestre, romance débile
84
Dessin/Animation
89
Histoires
89
Fin
88
OP/ED
88
Musiques

Après quelques épisodes en Flash que j'avais trouvé plutôt moyen et qui mettaient en exergue le côté otaku des personnages non humain de l'histoire, on le retrouve cette fois dans un vrai anime qui pousse le concept encore plus loin, mais cette fois ça m'a bien plus fait rire. Bref, c'est du grand n'importe quoi. Le héros Mahirose retrouve assez rapidement dans un ensemble de relations à sens unique : hétéro, lesbien et gay qui vont changer sa vie de lycéen banal... (Enfin banal, pas totalement) Une chose est sûre, cet anime illustre parfaitement l'amour stupide (et de fait, masochiste). Prêt à n'importe quoi pour se faire aimer... hélas, plus on en fait moins ça fonctionne, et plus ça énerve l'autre. Du coup, celui au centre de l'histoire, Mahiro qui aurait aimé avoir une vie paisible se retrouve dans des histoires d'amour et de monstres pas possibles, entouré d'extraterrestre débordant d'amour (Hé ! Y'a des trucs louche dans le tas !! Il fait bien de se méfier), pour ne citer que cela.

Nyaruko, est une héroïne qui pète la joie de vivre, toujours avec le sourire (ou presque), aux pouvoirs incommensurables (il s'agit tout de même du « Chaos Rampant ») qui se retrouvent à aimer celui qu'elle devait protéger. Cet amour devient du grand n'importe quoi, car elle est prête à faire tout ce qui est possible pour qu'il change d'avis à son sujet et l'avoir à l'usure... Ce qui aurait probablement dû se passer rapidement si d'autres personnages n'étaient pas entrés en scène. Arrive coup sur coup, Kūko qui tombe amoureuse de celle qui l'a vaincu et Hasuta qui tombe amoureux de Mahiro. Il est marrant de voir qu'ils veulent tous des enfants de l’autre. On ajoute à cette couche de dérision romantique le fait qu'une grande majorité des personnages sont des otaku plus moins gravement atteints, jusqu'aux ennemis, de quoi rende ridicule n'importe quel monstre géant et tentaculaire.

Je pourrais dire que Nyaruko ne surprend que par son degré d’audace et de stupidité, et ce, dans n'importe quelle situation (oui, même pendant les combats) et c'est ce qui fait que la série m'a plu. On se retrouve avec des personnages excessifs collant bien à un univers qui l'est tout autant. Ça m'a bien fait rire et je pense que c'est ce qui compte le plus pour ce genre de série. En quelques mots, une bonne surprise et je ne m'y attendais pas vraiment.

Ecchi ●●○○○ ○○○○○ Romantique ●●●●○ ○○○○○
Action ●●●●● ○○○○○ Mystère ●●●●● ○○○○○
Humour ●●●●● ●●●●○ Ambiance ●●●●● ●○○○○
Technologie ●●●●● ●○○○○ Réflexion ○○○○○ ○○○○○

這いよれ!ニャル子さん  - image 1 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 2 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 3 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 4 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 5 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 6 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 7 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 8 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 9 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 10 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 11 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 12 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 13 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 14 - 這いよれ!ニャル子さん  - image 15 -
Voir toutes les images... (Total 577)

No comment

Write your below.

Write a commentary