Article

Présentation : Maria†Holic Alive ; A Channel ; Dororon Enma-kun Meeramera ; SKET DANCE

Friday 8th April 2011

On retrouve la « hentai yuri otome¹ » Kanako dans une nouvelle saison de まりあ†ほりっくあらいぶ (Maria†Holic Alive). Pas de grands changements, on se retrouve dans un environnement connu et toujours plus absurde, avec une héroïne obsédée jusqu'à la moelle qui se fait pourrir par sa voisine de chambre... qui est en fait un garçon qui joue trop bien l'otome, accompagnée de sa servante sarcastique.
On retrouve l'esthétisme particulier de la série avec ses plans et ses couleurs particulières. La musique est aussi toujours dans le même style avec un côté couvant catholique de jeunes demoiselles...

Si vous n'avez pas aimé la première saison, il y a peu de chance que cela change pour celle-là. C'est une suite en tout point. Il y a juste un constat que je trouve bizarre. God qui rackettait un écran plat se retrouve maintenant avec des murs d'écrans (grâce au prêtre ?) pour observer les Kanako et ses amies en train de souffrir dans une bâtisse remplie de piège. Un peu bizarre.... Enfin, ça reste dans la logique illogique de la série.

Bref, c’est totalement stupide, les personnages sont des pures exagérations et c'est ça qui me plaît dans cette série yuri. Il y a juste le nouvel opening que je trouve totalement nase... trop ringard. J'espère que c'est juste pour le premier épisode.

¹ Vierge lesbienne perverse

まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 1 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 2 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 3 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 4 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 5 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 6 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 7 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 8 - まりあ†ほりっく あらいぶ 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Je continue avec l'anime qui va faire concurrence à Nichijou, le dénommé Aチャンネル The Animation (A Channel) qui pour moi est plus marrant. La série reprend le principe de K-ON! avec une héroïne Run (るん) qui vie dans le monde des fleurs et des papillons... en clair, une simplette qu'il faut tout le temps surveillé histoire qu'elle ne fasse pas une connerie. Il s'agit là d'un groupe de quatre lycéennes dont l'une d'elles est en première année et les autres en seconde année. Tōru (トオル), la plus petite, est vraiment petit, timide, mais très agressif quand il s'agit de Run qui est sa chasse gardée et déteste celles ou ceux qui essaient de se l'accaparer.

Je ne comprends pas trop le sens du titre. Ça reste plutôt marrant, avec un côté tranche de vie simple et bien réalisé. D'ailleurs, l'animation est en général très bien foutue, il y a juste les phases en 3D qui me donnent l'impression de sortir d'un jeu vidéo. Ça rend moins bien. Pour ce qui est de l'animation classique, ça me semble plus que correct avec des décors parfois très bien rendus. Bref, le studio Gokumi a rendu un travail de très bonne facture.

Il faut aimer le genre, avec son côté kawaii, simpliste et moe. Bref, il n'y a pas beaucoup de grosse surprise, mais ça fait plaisir de voir évoluer les personnages dans des situations plus ou moins incongrues. En gros, ça rentre assez bien dans le genre Hidamari, K-on! et compagnie. Donc, je pense que si vous détestez le genre, je pense que la série ne vous conviendra pas. En tout cas, j'adore déjà Run. Elle est tellement tennen boke qu'on peut se demander comment elle peut encore être envie.

J'oubliai, l'opening est superbe, mélangeant une foule de style, mais en le faisant bien. Ça rentre parfaitement dans le style du genre de série. Mais je trouve le tout mieux que la moyenne.

Aチャンネル 第01話 - image 1 - Aチャンネル 第01話 - image 2 - Aチャンネル 第01話 - image 3 - Aチャンネル 第01話 - image 4 - Aチャンネル 第01話 - image 5 - Aチャンネル 第01話 - image 6 - Aチャンネル 第01話 - image 7 - Aチャンネル 第01話 - image 8 - Aチャンネル 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

En commençant, je me suis dit en regardant le premier épisode de Dororonえん魔くんメ~ラめら (Dororon Enma-kun Meeramera) : « on dirait une vieille série pour enfants ». Cela en a bien l'air en apparence, mais vu les personnages centraux, finalement pas vraiment : un démon de feu pervers, une femme des glaces qui ne portent pas de culotte et un kappa obsédé... Voilà une bien fine équipe. Donc, certes, ça fait gamin en apparence, mais certains gags montrent bien que ce n'est pas du tout le cas... ce qui rend la série bien ambiguë.

Ça fait vieillot dans le style, ce qui est loin d'être dérangeant. Par la suite avec les effets de caricatures, on ne s'en rend même plus compte. Pour ce qui est du côté ecchi de la série, le premier épisode nous met dans le bain... (dans les deux sens du terme ^^') pour commencer, avec un premier monstre à la langue tentaculaire qui à une corne qui s'apparente à un immense phallus vu où celle-ci se place, ce qui montre assez bien le côté complètement déganté de la série, mais aussi bien pervers.

Pour ce qui est de l'histoire, tout commence avec Harumi (ハルミ) qui sort des bains publics (remarquez les seins de la vieille ^^) et tombe sur un groupe d'amis qui veulent se faire une sorte d'épreuve de courage en se rendant durant la nuit à l'école. Il y aurait des monstres... Ce qui est vrai et les garçons en font les frais. Harumi s'en sort jusqu'à ce qu'elle tombe et se noie dans la piscine. Elle est sauvée par un Kapaeru (カパエル) qui va l'emmener sous l'école dans la maison secondaire d'Enma-kun (えん魔くん), neveux du roi des Enfers, Yukiko-Hime (雪子姫), sa petite amie yukionna. Elle leur explique son problème, après avoir traversé l'épreuve du feu et de la glace. Ce sont normalement des patrouilleurs... mais en réalité plus de gros glandeur qui se la coule douce. Cette sortie tout en fainéantise leur permettra de montrer, après un bon somme, l'étendue de leur pouvoir et sauver Harumi et les autres par la même occasion.

Même si la réalisation est plutôt bonne et que ça sort un peu de l'ordinaire, ce qui fait passer le côté parfois un peu niais de l'épisode. Cette série humoristique ne cherche absolument pas à être sérieux. Heuseusement, qu'il y a Harumi (ハルミ) pour s'en prendre plein la gueule pour rendre la série un peu plus marrante. Pour le reste, ça reste des gags un peu cucul et pervers qui ne vollent pas bien haut. Ça fait aussi un peu lolicon.

Note : J'ai vraiment du mal avec les chansons de génériques cette saison...

Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 1 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 2 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 3 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 4 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 5 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 6 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 7 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 8 - Dororonえん魔くん メ~ラめら 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

Maintenant que j'ai vu le premier épisode de SKET DANCE, j'ai vraiment l'impression d'un mix Ookami-san avec Yankee-kun to Megane-chan. On retrouve un groupe un barré comprenant une ex-racaille et un geek qui veut porter leur aide à ceux qui leur demandent. On ne peut pas dire que la série soit super passionnante, même si le premier épisode se révèle assez intéressant, car elle dévoile qu'une a sauvé qui se montre être un peu particulier. Si chacune de leur intervention demande à réflexion, ça pourrait rendre la série plus originale qu'elle le laisse entrevoir. Je pars donc avec une assez bonne a priori sur ce début.

On suit donc le SKET Dan (スケット), qui est l'acronyme de : Support (支援), Kindness (親切), Encouragement (激励) Troubleshoot (問題解決). Un groupe composé de Bosson (ボッスン) le leader tête brûlée, de Himeko (ヒメコ) la terreur du groupe et Switch (スイッチ ), le geek. Bref, une fine équipe quand on voit que la seule fille du groupe s'énerve pour un rien et répond souvent par la violence et que le geek ne parle qu'avec le synthétiseur vocal de son ordinateur portable qu'il ne lâche jamais. Dans ce premier épisode, il cherche à recruter un nouveau membre qui est un nouveau venu qui n'en a pas spécialement envie. Surtout après avoir vu qui ils sont.

Bon, franchement ce n’est pas une grande série, mais ça peut faire passer le temps s'il n’y en a pas trop qui pourrait l'éclipser. Après, vu l'heure de diffusion (18h) il est clair que la série vise un public plus jeune. À voir, pour l'instant ça ne me semble pas trop mal, mais très loin d'être indispensable.

SKET DANCE 第01話 - image 1 - SKET DANCE 第01話 - image 2 - SKET DANCE 第01話 - image 3 - SKET DANCE 第01話 - image 4 - SKET DANCE 第01話 - image 5 - SKET DANCE 第01話 - image 6 - SKET DANCE 第01話 - image 7 - SKET DANCE 第01話 - image 8 - SKET DANCE 第01話 - image 9 -
Plus d'images...

2 comments posted

By Atchoum, the 29/04/2011 at 11:30:24
Avatar
Member

Un club d'élève voulant apporter son aide à chacun en échange de rien, avec un type qui tire au lance-pierre, sans oublier la présence de trois animaux faisant référence à une ancienne légende (épisode 3). Pourquoi j'ai l'impression que cette série a pompé sur Ookami-san (comme tu l'as effectivement fait remarquer). Sans oublier qu'elle se veut drôle, après je ne sais pas si elle y arrive...

L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand t'en as pas, tu t'écrases.
By Zéfling, the 01/05/2011 at 10:29:38
Avatar
Administrator

Bon, la série part tout de même dans des délires un peu différents. Mais la ressemblance reste assez forte. SKET DANCE est un manga qui à débuté en août 2007 et la série des light novel d'Ōkami-san à débuté en août 2006. On peut pas trop dire qu'il y ait eu de la copie. Un an d'écart ça reste assez faible, sur tout le temps qu'elle ait une certaines notoriétés.

La plus grande consolation de la médiocrité, c'est que le génie n'est pas immortel.

Write a commentary