Article

Jewelpet ☆ Hanasakeru Seishōnen

Wednesday 8th April 2009

Face à la vague de séries, il faut faire des choix... et quand une série m'ennuie dès le début : « au revoir ».

  • 07-GHOST :
    Histoire dans un futur avec plein de combats, de la magie, un peu de shonen ai... en surtout une bonne dose d'emmerdements devant l'épisode.
  • 蒼天航路 (Sōten Kōro) :
    Je n’accroche pas du tout au style... même si j'avoue que c'est bien foutu.

J'ai honte, mais la série suivante m'a plus amusée. -_-'

Une grosse dose de kawaii avec le yōnen anime ジュエルペット (Jewelpet). J'ai eu la surprise d'entendre Konata (HIRANO Aya) dans l'épisode pour l'un de jewelpets. La série ne vole pas haut vu l'âge visé, mais je l'ai regardé avec amusement. Pas de mahō shōjo même s’il s'agit d'une histoire de magie. Bon c'est un peu tordu, d'ailleurs le début de l'histoire est assez simpliste et utilise des raccourcis un peu grossiers. Les filles avalent un peu trop facilement ce qu'il leurs arrive.

La série n'est pas exceptionnelle d'un point de vu graphique. Le coté kawaii est un peu trop exagéré pour le character design, cependant les grimaces des personnages qui le cassent assez bien. Les jewel pets sont assez simpliste, mais ne manque pas d'expression et de personnalités (à l'instar des shugo chara). Niveau décors, par contre je trouve que c'est assez moyen... voir parfois pas terrible.

Bon, j'avoue qu'il y a peu de chance que je regarde la suite... (rires)

第1 話「キラキラ☆宝石 (ほうせき) ()ってきた」
Dans le monde magie de Jewelland, les jewelpets sont invités à faire du nettoyage dans la ville puis revenir au château. Saphy (サフィー) et Garnet (ガーネット) constatent que Ruby (ルビー) s'en enfuit.
KŌGYOKU Ringo (紅玉りんこ), 14 ans, est tirée au sort pour faire le discours pour les nouveaux élèves. Elle est qui est timide, n'a pas envie. ASAOKA Minami (朝岡みなみ), ami et camarade de classe, la pousse. La « princesse » de l'école, ARISUGAWA Aoi (有栖川あおい), aussi dans sa classe, la félicite et l'encourage. Elle a une clique détestable.
Le soir, les jewelpets sont transformés en joyaux et un pélican les transporte jusqu'à leur lieu de destination... Malheureusement à cause d'un vent puissant, il les perd tous et ces derniers tombent dans le monde des humains (ce qui créé une nuée d'étoiles filantes). Ruby arrive le soir au château... après l'annonce de la mauvaise nouvelle. En punition, on lui demande d'aller chercher les autres dans le monde et en envoyer comme les autres dans le monde des humains. Elle tombe dans le verre d'eau de Ringo.
Le lendemain, cette dernière montre son énorme rubis à Minami. Sur leur chemin, les filles se retrouvent face à des voleurs de banque. La kendōka Minami s'en mêle, mais Ringo se fait prendre par l'un d'eux. Un homme vient la sauver, et voit qu'elle a un rubis. Je ne sais pour quelle raison, ils rendent ensuite chez elle. Sa mère et Minami sont présentes pour les explications. L'homme parano au sourire Colgate lui donne un livre magique qui référence les joyaux et les jewelpets. Il lui fait une explication de ce que c'est avec la Jewel Power (de la magie).
Ils sortent et à l'abri des regards non loin d'un pont. Ringo fait apparaitre Ruby. Un lapin qui parle et qui prétend connaître la magie. Elle accepte de lui offrir sa magie, en échanger elle l'aide à trouver les autres jewelpets. Sa démonstration de magie... sera catastrophique. Ruby s'est foutu dans de beaux draps et sort une excuse foireuse : « ma magie ne sera efficace que demain ». Le jour suivant semble être un terrible jour de poisse pour Ringo. Puis quand elle doit passer pour faire son discours, Ruby arrive et la met dans la mouise. Ensuite, avec appréhension elle se rend pour parler devant tout le monde, mais en voyant ses amies la peur s'envole.

ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話  ジュエルペット 第1話 
Plus d'images...

Un style tout autre avec 花咲ける青少年 (Hanasakeru Seishōnen) tirée d'un shōjo manga qui nous plonge dans l'histoire énigmatique d'une fille d'un puissant et riche dirigeant d'une multinationale. Le manga d'origine est une série terminée depuis quelques années en 12 volumes, mais jamais parue hors du Japon

Le style de la série fait très shōjo. Surtout pour les personnages masculins (comme vous pouvez le constater ci-contre). L'héroïne est un peu déconnectée du monde social actuel et il y a une certaine ambiguïté sur ses relations humaines (probablement à son passé particulier). De ce fait, la série a sur le premier épisode un penchant shōjo ai qui ne dure que le temps de son passage au Japon.

Kajika Louise Kugami Burnszorth (花鹿・ルイーサ・陸深・バーンズワース) quitte l'île sur laquelle elle a vécu pendant dix ans avec comme seul camarade un tigre blanc. C'est d'ailleurs son seul amour, malheureusement décédé. À 14 ans, elle quitte son île des Caraïbes pour le Japon où elle y fait un cours passage. D'ailleurs, son amour pour ce tigre va la faire passer pour une anomalie. Elle va quand même se faire une amie, qui va vraiment s'attacher à elle. Kajika s'attirer des ennuies en voulant protéger cette amie. Par la suite, elle va rejoindre son père aux États-Unis, où celui-ci lui annonce ce qu'il lui attend. Il lui a trouvé trois prétendants pour devenir son mari. Si aucun ne lui plaît, le jeu recommencera dont les règles sont bien étranges.

花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話  花咲ける青少年 第1話 
Plus d'images...

2 comments posted

By Bloodysatch, the 10/04/2009 at 00:12:47
Guest

C'est si chiant que ça 07-Ghost ? La série ne me tentait pas spécialement à la base à cause du côté "shonen ai" et là tu me donnes encore moins envie d'attaquer cette série ^^'.

Concernant Hanasakeru Seishōnen, je ne sais pas trop quoi en penser, pas que je n'aime pas les séries shojo, mais le chara-design me rebute un peu...enfin après l'histoire pourrait être pas mal, faut voir ^^.

By Zéfling, the 10/04/2009 at 00:19:47
Avatar
Administrator

C'est surtout que c'est absolument pas le genre de série que j'aime. J'étais en train de dessiner à la fin de l'épisode tellement l'histoire me barbait. Mais bon, il y en a qui vont sûrement adorer.

Pour Hanasakeru Seishōnen, le début m'a plus... mais bon j'avoue que j'aime bien les shōjo (même les plus niais ^_^; ). Donc fatalement, je suis super subjectif quand je fais mes présentations. J'ai tout de même osé présenter Jewelpet. :sifflote (Je peux faire pire)

Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.

Write a commentary